Publicité
HEC EMS Europe Campaign

Amortissements et résultat fiscal

4
7 181
0
4 réponses
7 181 lectures
0 vote

Contact'Expert
Silv75
Silv75
Etudiant
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail

Etudiant


Ecrit le: 18/02/2010 16:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Silv75 le 18/02/2010 16:39
Bonjour à vous,

Je prépare le DCG en candidat libre, et je m'adresse donc à vous en espérant obtenir des réponses à mes interrogations.
Mes questions sont les suivantes, et vont certainement paraître stupides à la plupart d'entre vous:
(Sachez cependant que j'ai fait des recherches avant de poster ici, mais n'ayant comme seuls interlocuteurs que mes bouquins, c'est pas toujours facile...)

1) les amortissements dérogatoires (lorsque l'amortissement fiscal > amortissement comptable) doit-il être passé en comptabilité?
Si oui, il n'y a donc aucune écriture extra comptable?

2) lorsque l'amortissement comptable > l'amortissement fiscal, on doit faire une réintégration du surplus d'amortissement. Celle-ci se fait-elle en compta ou en fisca? Sous quel intitulé?

3) la règle de l'amortissement minimal fiscal (le cumul des amortissements pratiqués doit toujours être supérieur ou égal au cumul linéaire). L'amortissement fiscal ne peut-il pas prévoir un amortissement dégressif? Quelle est la référence dans ce cas?

4) Enfin, concernant les amortissements régulièrement différés, je n'arrive pas à saisir la manière dont ils sont réintégrés... Toujours la même question, est-ce comptable ou fiscal?

Merci par avance à ceux qui me répondront.


Claudusai..
Claudusaix
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 143 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Amortissements et résultat fiscal

Ecrit le: 18/02/2010 17:20
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

Citation : Silv75 @ Ecrit le 18.02.2010 à 16:39
1) les amortissements dérogatoires (lorsque l'amortissement fiscal > amortissement comptable) doit-il être passé en comptabilité?
Si oui, il n'y a donc aucune écriture extra comptable?

Comme l'amortissement fiscal est une déduction fiscale et comme il est constaté comptablement (compter 145), aucune régularisation fiscale n'est à effecter.

Citation : Silv75 @ Ecrit le 18.02.2010 à 16:39
2) lorsque l'amortissement comptable > l'amortissement fiscal, on doit faire une réintégration du surplus d'amortissement. Celle-ci se fait-elle en compta ou en fisca? Sous quel intitulé?

Le solde du compte 28 représente une part de charge déductible et une part de charge non déductible. Fiscalement, dans le formulaire 2058A, une réintégration sera nécessaire pour aboutir à l'amortissement fiscal déductible.

Citation : Silv75 @ Ecrit le 18.02.2010 à 16:39
3) la règle de l'amortissement minimal fiscal (le cumul des amortissements pratiqués doit toujours être supérieur ou égal au cumul linéaire). L'amortissement fiscal ne peut-il pas prévoir un amortissement dégressif? Quelle est la référence dans ce cas?

En comptabilité, même si le résultat est déficitaire, vous devez enregistrer les amortissements. Il arrive des oublis d'enregistrement d'amortissements d'immobilisations (erreurs comptables). Aussi, il convient de faire un contrôle (cas du contrôle interne, de l'organisation des entreprises). Et ce contrôle aboutit à vérifier que les amortissements pratiqués ne sont pas inférieurs à l'amortissement minimal fiscal.
Ceci étant dit, bien sûr, vous pouvez bénéficier à titre fiscal, de l'amortissement dégressif même si l'amortissement économiquement justifié concerne l'amortissement linéaire. Dans ce cas, il convient d'enregistrer en amortissement dérogatoire la part pour aboutir à l'amortissement fiscalement déductible.

Citation : Silv75 @ Ecrit le 18.02.2010 à 16:39
4) Enfin, concernant les amortissements régulièrement différés, je n'arrive pas à saisir la manière dont ils sont réintégrés... Toujours la même question, est-ce comptable ou fiscal?

Quand vous parlez de réintégration, c'est toujours fiscal.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable stagiaire, Membre de l'ANECS Limousin


Silv75
Silv75
Etudiant
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail

Etudiant


Re: Amortissements et résultat fiscal

Ecrit le: 18/02/2010 17:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Claudusaix @ 18.02.2010 à 17:20

En comptabilité, même si le résultat est déficitaire, vous devez enregistrer les amortissements. Il arrive des oublis d'enregistrement d'amortissements d'immobilisations (erreurs comptables). Aussi, il convient de faire un contrôle (cas du contrôle interne, de l'organisation des entreprises). Et ce contrôle aboutit à vérifier que les amortissements pratiqués ne sont pas inférieurs à l'amortissement minimal fiscal.
Ceci étant dit, bien sûr, vous pouvez bénéficier à titre fiscal, de l'amortissement dégressif même si l'amortissement économiquement justifié concerne l'amortissement linéaire. Dans ce cas, il convient d'enregistrer en amortissement dérogatoire la part pour aboutir à l'amortissement fiscalement déductible.


Tout d'abord, merci pour votre réponse claire.

Cette règle de minimum fiscal constitue donc un plancher au-dessous duquel des amortissements dérogatoires devront être obligatoirement constatés?
Cependant, dans le cas où le tableau d'amortissement fiscal prévoit un amortissement dégressif (qui prévoit une dotation supérieure à la dotation linéaire pour un exercice donné), c'est cette nouvelle référence qu'il faut prendre en compte?
Si le minimum fiscal (linéaire) est de 1000, que ma dotation comptable est de 1200 et que l'amortissement fiscal dégressif est de 1500, je dois donc comptabiliser un amortissement dérogatoire de 300?


Claudusai..
Claudusaix
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 143 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Amortissements et résultat fiscal

Ecrit le: 18/02/2010 18:28
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Claudusaix le 18/02/2010 18:29
Bonsoir,

C'est l'article 39 B du Code Général des Impôts qui donne l'obligation de l'amortissement minimal fiscal. Quel est le risque fiscal ? C'est de perdre définitivement la déduction de l'amortissement différé.

Ainsi, si comptablement vous régularisez l'amortissement oublié lors de l'exercice précédent, fiscalement, il s'agira d'amortissement irrégulièrement différé.

Autre point à aborder : le choix de l'enregistrement de l'amortissement fiscal en amortissement dérogatoire est une décision de gestion. Cela signifie que le chef d'entreprise peut très bien vouloir enregistrer que l'amortissement économiquement justifié. De plus, l'amortissement dégressif peut aussi être un amortissement économiquement justifié. Dans ce cas, il s'enregistre entièrement dans le compte 28.

Je vous conseille donc d'établir une fiche pour définir les termes liés à l'amortissement. Ce travail vous permettra de mieux comprendre les concepts. Le rôle du forum n'est que d'aiguiller, de soutenir. Il n'a pas vocation à faire un cours, ni à corriger les exercices.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable stagiaire, Membre de l'ANECS Limousin


Silv75
Silv75
Etudiant
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail

Etudiant


Re: Amortissements et résultat fiscal

Ecrit le: 18/02/2010 18:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
J'ai très bien compris le sens d'un forum, et je ne demandais d'ailleurs ni cours ni correction d'exercice.
Merci quand même, je retourne donc sagement dans mes livres.




4
7 181
0



Publicité


Légende



  • Lectures
  • Réponses
  • Votes





À la Une

Les derniers articles
Actualité fiscale et droit des sociétés
Option pour l'assujettissement à la TVA des locations de locaux nus à usage professionnel
Le 23/04/2014 09:24 par Clotilde Cattier
Cour administrative d'appel de Douai, jeudi 10 avril 2014 La Cour Administrative de Douai rappelle, dans une décision du 10 avril dernier, que l'option pour l'assujettissement à la TVA des locations de locaux nus à usage professionnel repose sur...
Actualité fiscale et droit des sociétés
Frais de carburant au kilomètre - Barème 2013
Le 23/04/2014 09:12 par Clotilde Cattier
L'administration fiscale vient de publier, sur la base BOFIP, le barème relatif aux frais de carburant au kilomètre, en euros, applicable au titre de l'année 2013.  Évaluation pour 2013 s'agissant des véhicules automobilesPuissance fiscale des véhicules...
Actualité comptable
Le délai de règlement client : une nouvelle attestation à produire par les commissaires aux comptes
Le 22/04/2014 09:58 par Icare
L'article 123 de la loi n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation mentionne que les informations relatifs au délai de paiement clients feront l'objet d'une attestation du commissaire aux comptes, dans des conditions fixées par ce même...
Normes ifrs
L'IASB : vers un nouveau cadre conceptuel pour 2015 ?
Le 21/04/2014 18:42 par Icovellauna
Débutés en 2013 et réunissant l'EFRAG et les normalisateurs comptables français, allemands, italiens et britanniques, les travaux de modification du cadre conceptuel de l'IASB semblent toucher à leur fin. Un document à fins de discussions a été  publié...
Le monde des entrepreneurs
Obligation de rechercher un repreneur en cas de projet de fermeture d'un établissement
Le 21/04/2014 11:03 par Icare
La loi n° 2014-384 du 29 mars 2014 visant à reconquérir l'économie réelle instaure une obligation de procéder à une recherche d'un repreneur en cas de ferme d'un établissement. L'article L1233-57-10 mentionne notamment que : "L'employeur adresse...


La revue de presse

Publicité

Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2014 Compta Online
S'informer, partager, évoluer