Amortissements et résultat fiscal

5
8 502
0
http://goo.gl/CUFQKq
5 réponses
8 502 lectures
0 vote
Lien raccourci vers cette page : http://goo.gl/CUFQKq

Silv75
Silv75
Etudiant
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail

Etudiant


Ecrit le: 18/02/2010 16:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Silv75 le 18/02/2010 16:39
Bonjour à vous,

Je prépare le DCG en candidat libre, et je m'adresse donc à vous en espérant obtenir des réponses à mes interrogations.
Mes questions sont les suivantes, et vont certainement paraître stupides à la plupart d'entre vous:
(Sachez cependant que j'ai fait des recherches avant de poster ici, mais n'ayant comme seuls interlocuteurs que mes bouquins, c'est pas toujours facile...)

1) les amortissements dérogatoires (lorsque l'amortissement fiscal > amortissement comptable) doit-il être passé en comptabilité?
Si oui, il n'y a donc aucune écriture extra comptable?

2) lorsque l'amortissement comptable > l'amortissement fiscal, on doit faire une réintégration du surplus d'amortissement. Celle-ci se fait-elle en compta ou en fisca? Sous quel intitulé?

3) la règle de l'amortissement minimal fiscal (le cumul des amortissements pratiqués doit toujours être supérieur ou égal au cumul linéaire). L'amortissement fiscal ne peut-il pas prévoir un amortissement dégressif? Quelle est la référence dans ce cas?

4) Enfin, concernant les amortissements régulièrement différés, je n'arrive pas à saisir la manière dont ils sont réintégrés... Toujours la même question, est-ce comptable ou fiscal?

Merci par avance à ceux qui me répondront.


Claudusai..
Claudusaix
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 190 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Amortissements et résultat fiscal
Ecrit le: 18/02/2010 17:20
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

Citation : Silv75 @ Ecrit le 18.02.2010 à 16:39
1) les amortissements dérogatoires (lorsque l'amortissement fiscal > amortissement comptable) doit-il être passé en comptabilité?
Si oui, il n'y a donc aucune écriture extra comptable?

Comme l'amortissement fiscal est une déduction fiscale et comme il est constaté comptablement (compter 145), aucune régularisation fiscale n'est à effecter.

Citation : Silv75 @ Ecrit le 18.02.2010 à 16:39
2) lorsque l'amortissement comptable > l'amortissement fiscal, on doit faire une réintégration du surplus d'amortissement. Celle-ci se fait-elle en compta ou en fisca? Sous quel intitulé?

Le solde du compte 28 représente une part de charge déductible et une part de charge non déductible. Fiscalement, dans le formulaire 2058A, une réintégration sera nécessaire pour aboutir à l'amortissement fiscal déductible.

Citation : Silv75 @ Ecrit le 18.02.2010 à 16:39
3) la règle de l'amortissement minimal fiscal (le cumul des amortissements pratiqués doit toujours être supérieur ou égal au cumul linéaire). L'amortissement fiscal ne peut-il pas prévoir un amortissement dégressif? Quelle est la référence dans ce cas?

En comptabilité, même si le résultat est déficitaire, vous devez enregistrer les amortissements. Il arrive des oublis d'enregistrement d'amortissements d'immobilisations (erreurs comptables). Aussi, il convient de faire un contrôle (cas du contrôle interne, de l'organisation des entreprises). Et ce contrôle aboutit à vérifier que les amortissements pratiqués ne sont pas inférieurs à l'amortissement minimal fiscal.
Ceci étant dit, bien sûr, vous pouvez bénéficier à titre fiscal, de l'amortissement dégressif même si l'amortissement économiquement justifié concerne l'amortissement linéaire. Dans ce cas, il convient d'enregistrer en amortissement dérogatoire la part pour aboutir à l'amortissement fiscalement déductible.

Citation : Silv75 @ Ecrit le 18.02.2010 à 16:39
4) Enfin, concernant les amortissements régulièrement différés, je n'arrive pas à saisir la manière dont ils sont réintégrés... Toujours la même question, est-ce comptable ou fiscal?

Quand vous parlez de réintégration, c'est toujours fiscal.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable stagiaire, Membre de l'ANECS Limousin


Silv75
Silv75
Etudiant
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail

Etudiant


Re: Amortissements et résultat fiscal
Ecrit le: 18/02/2010 17:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Claudusaix @ 18.02.2010 à 17:20

En comptabilité, même si le résultat est déficitaire, vous devez enregistrer les amortissements. Il arrive des oublis d'enregistrement d'amortissements d'immobilisations (erreurs comptables). Aussi, il convient de faire un contrôle (cas du contrôle interne, de l'organisation des entreprises). Et ce contrôle aboutit à vérifier que les amortissements pratiqués ne sont pas inférieurs à l'amortissement minimal fiscal.
Ceci étant dit, bien sûr, vous pouvez bénéficier à titre fiscal, de l'amortissement dégressif même si l'amortissement économiquement justifié concerne l'amortissement linéaire. Dans ce cas, il convient d'enregistrer en amortissement dérogatoire la part pour aboutir à l'amortissement fiscalement déductible.


Tout d'abord, merci pour votre réponse claire.

Cette règle de minimum fiscal constitue donc un plancher au-dessous duquel des amortissements dérogatoires devront être obligatoirement constatés?
Cependant, dans le cas où le tableau d'amortissement fiscal prévoit un amortissement dégressif (qui prévoit une dotation supérieure à la dotation linéaire pour un exercice donné), c'est cette nouvelle référence qu'il faut prendre en compte?
Si le minimum fiscal (linéaire) est de 1000, que ma dotation comptable est de 1200 et que l'amortissement fiscal dégressif est de 1500, je dois donc comptabiliser un amortissement dérogatoire de 300?


Claudusai..
Claudusaix
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 190 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Amortissements et résultat fiscal
Ecrit le: 18/02/2010 18:28
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Claudusaix le 18/02/2010 18:29
Bonsoir,

C'est l'article 39 B du Code Général des Impôts qui donne l'obligation de l'amortissement minimal fiscal. Quel est le risque fiscal ? C'est de perdre définitivement la déduction de l'amortissement différé.

Ainsi, si comptablement vous régularisez l'amortissement oublié lors de l'exercice précédent, fiscalement, il s'agira d'amortissement irrégulièrement différé.

Autre point à aborder : le choix de l'enregistrement de l'amortissement fiscal en amortissement dérogatoire est une décision de gestion. Cela signifie que le chef d'entreprise peut très bien vouloir enregistrer que l'amortissement économiquement justifié. De plus, l'amortissement dégressif peut aussi être un amortissement économiquement justifié. Dans ce cas, il s'enregistre entièrement dans le compte 28.

Je vous conseille donc d'établir une fiche pour définir les termes liés à l'amortissement. Ce travail vous permettra de mieux comprendre les concepts. Le rôle du forum n'est que d'aiguiller, de soutenir. Il n'a pas vocation à faire un cours, ni à corriger les exercices.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable stagiaire, Membre de l'ANECS Limousin


Silv75
Silv75
Etudiant
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail

Etudiant


Re: Amortissements et résultat fiscal
Ecrit le: 18/02/2010 18:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
J'ai très bien compris le sens d'un forum, et je ne demandais d'ailleurs ni cours ni correction d'exercice.
Merci quand même, je retourne donc sagement dans mes livres.




5
8 502
0



Publicité


Légende

  • Lectures
  • Réponses
  • Votes





À la Une

Les derniers articles
Actualité fiscale et droit des sociétés
Intérêts déductibles des comptes courants d'associés
Le 01/04/2015 09:58 par Clotilde Cattier
Les intérêts versés aux associés d'une société, à raison des comptes courants qu'ils détiennent sur cette société, sont déductibles du résultat fiscal dans la limite d'un taux maximal d'intérêt déductible (article 39, 1, 3° du CGI). Ce taux d'intérêt...
Actualité patrimoniale
Réforme des plus-values mobilières des particuliers
Le 01/04/2015 09:36 par Clotilde Cattier
Les lois de finances pour 2013 et 2014 ont modifié en profondeur le régime des plus-values mobilières des particuliers, en substituant au système de taxation à un taux proportionnel antérieur, un régime basé sur la soumission au barème progressif de...
Actualité fiscale et droit des sociétés
Intérêts et dividendes : prélèvements forfaitaires non libératoires
Le 31/03/2015 07:37 par Clotilde Cattier
La loi de finances pour 2013 a substantiellement modifié le régime d'imposition des revenus mobiliers perçus par les personnes physiques fiscalement domiciliées en France. Auparavant, les revenus de capitaux mobiliers (i.e. essentiellement les intérêts...
Actualité sociale
Traiter une demande d'acompte, d'avance ou de prêt d'un salarié
Le 31/03/2015 07:36 par Editions Tissot
Certains salariés vous sollicitent pour bénéficier d'une aide financière. Par principe, vous n'y êtes pas opposé mais vous ne savez pas quel dispositif choisir : avance sur salaire, acompte ou prêt d'argent ? Comment distinguer l'avance de l'acompte...
Actualité comptable
Comptabilité des comités d'entreprises : les seuils sont fixés
Le 30/03/2015 16:02 par Sandra Schmidt
Deux décrets du 27 mars 2015 fixent les seuils pour l'établissement et le contrôle des comptes des comités d'entreprises. Ces deux décrets s'appliquent aux exercices ouverts : 
  • à compter du 1er janvier 2016 pour les comptes consolidés ;
  • à...

Les annonces d'emploi
21 - Côte-d'Or (CDD)
Collaborateur comptable h/f
Le 23/03/2015 11:33 par ACE Conseil
Vous assurez la tenue comptable des dossiers clients : enregistrement des pièces comptables, établissement des déclarations périodiques, des documents prévisionnels et intermédiaires. Vous prenez en charge certains aspects fiscaux (déclarations de TVA...)....
75 - Paris (CDI)
Gestionnaire de paie / responsable pôle social
Le 13/03/2015 10:58 par DAVEN PARTNERS Consulting
Cabinet d'une dizaine de collaborateurs, situé Paris 17ème, cherche Responsable du Pôle social du cabinet, en CDI à temps plein. Etablissements des bulletins de paie, multiconventions Déclarations sociales Contrats de Travail, droit du travail, licenciements...
75 - Paris (CDI)
Comptable général
Le 24/02/2015 19:38 par Ykone SAS
Vous travaillerez avec l'Office Manager et le Responsable Administratif et Financier de la société, et serez en charge, en étroite collaboration avec le cabinet d'expertise comptable, de la tenue de la comptabilité au quotidien. Vos principales missions...
69 - Rhône (CDI)
Responsable de dossiers - collaborateur comptable et social
Le 17/02/2015 14:02 par Cabinet Philippe CHAZALON
Sous la responsabilité de l'expert-comptable, et en toute autonomie, vous prendrez en charge la gestion de votre portefeuille clients, composé de 30-35 dossiers TPE-PME (SARL, SAS, SCI, EURL, entreprise individuelle) sur des missions d'expertise-comptable...
44 - Loire-Atlantique (CDI)
Collaborateur comptable h/f
Le 07/02/2015 19:42 par SARL ROULLEAU & Associés
Rattaché(e) à l'expert-comptable et en collaboration avec une équipe de collaborateurs comptables, vous prenez en charge la comptabilité et la gestion fiscale d'un portefeuille de dossiers clients TPE. Dans ce cadre, vous êtes chargé(e) de la tenue de...


La revue de presse

Publicité

spécialistes des chiffres actuellement en ligne
Réponses: 77.23%
A propos
de Compta Online
Publicité

Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2015 Compta Online
S'informer, partager, évoluer