L'auto - entrepreneur - questions fréquentes

1
1 111
0
http://goo.gl/JI03Oe
1 réponse
1 111 lectures
0 vote
Lien raccourci vers cette page : http://goo.gl/JI03Oe
Catégorie(s) :

Frédéric Rocci
Frédéric Rocci
Administrateur, fondateur de Compta Online
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 843 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet

Administrateur, fondateur de Compta Online



Ecrit le: 04/05/2009 18:54
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Newsletter n°42 :: MAI 2009

Largement médiatisé par le gouvernement, le statut d'auto-entrepreneur a le vent en poupe.
Mais de quoi s'agit-il exactement et à qui s'adresse ce « statut » ?

Pour bien comprendre ce qu'est un auto-entrepreneur, il convient avant tout de distinguer l'auto-entrepreneur, de l'entrepreneur d'une micro-entreprise car à aucun moment, la loi de modernisation de l'économie (LME) ne vise l'auto-entrepreneur. La loi LME vise exclusivement la micro-entreprise.
L'auto-entrepreneur est l'entrepreneur d'une micro-entreprise qui a opté, à la fois pour le régime dit « micro-social » et pour la dispense d'immatriculation.

Il est donc possible d'être entrepreneur d'une micro-entreprise, sans être auto-entrepreneur (c'est-à-dire en étant immatriculé au RCS ou Registre des métiers), tout en bénéficiant des avantages de l'article 1er le la loi LME (micro-social et micro-fiscal).

I/ Les spécificités du « statut » d'auto-entrepreneur

La première particularité de ce « statut » d'auto-entrepreneur et non des moindres, est très certainement la dispense d'immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés ou au Registre des Métiers, selon la nature de l'activité exercée (commerciale ou artisanale).
Cette dispense d'immatriculation est possible, sur option, pour toutes les personnes physiques, exploitant une entreprise individuelle et ayant opté pour le régime micro social mais elle n'est pas sans conséquences, positives certes, mais aussi négatives ;

Positives :

* Parce qu'il est dispensé d'immatriculation, l'auto-entrepreneur est aussi exonéré des taxes liées à cette immatriculation (droit fixe et taxe additionnelle).
* Certaines obligations liées à l'immatriculation ne lui seront pas applicables, même s'il dépasse les seuils et se retrouve dans l'obligation de s'immatriculer par la suite : c'est le cas du stage obligatoire avant l'inscription au répertoire des métiers.

Négatives :

* L'auto-entrepreneur ne peut être ni électeur, ni éligible aux chambres consulaires
* Il ne bénéficie pas du régime protecteur des baux commerciaux.

Une autre particularité concerne le fait que l'auto-entrepreneur aura, dans bien des cas une activité principale, salariée, dont l'activité commerciale ou artisanale ne sera que le complément.
Se posera alors le problème de la concurrence déloyale faite à l'employeur, lorsque l'activité exercée sous le statut d'auto-entrepreneur est la même que celle prévue au contrat qui les lie.
L'article L123-1-1 in fine du code de commerce dispose dans ce cas, que l'autorisation de l'employeur est obligatoire. De plus, un contrat de travail pourra toujours interdire à un salarié d'exercer cette même activité, sous le statut d'auto-entrepreneur.

II/ Les options qui ne sont pas réservées à l'auto-entrepreneur

Si un auto-entrepreneur doit obligatoirement opter pour le régime micro-social, et peut opter, pour le régime micro-fiscal, ces deux régimes ne lui sont pas réservés. L'option pour l'un ou l'autre de ces deux régimes, ou les deux, est tout à fait possible pour les entrepreneurs en micro-entreprise :

* ne pouvant pas bénéficier de la dispense d'immatriculation (création d'activité antérieure au 1er janvier 2009)
* ou ne souhaitant pas en bénéficier, parce qu'ils souhaitent bénéficier d'un bail commercial.

Ces deux options sont ouvertes à condition d'exploiter une micro-entreprise et donc de ne pas dépasser :

* 80 000 euros de Chiffre d'affaires pour les ventes et fournitures de logement
* 32 000 euros pour les prestations de services

En cas de dépassement, le maintien est possible pendant 2 ans pour les non redevables de la TVA et pour les redevables ne dépassant pas :

* 88 000 euros pour les ventes et fournitures de logement
* 34 000 euros pour les prestations de services.

Lorsque ces deux derniers seuils sont dépassés, le régime cesse de plein droit, le premier jour du mois du dépassement.

A/ Les modalités de l'option pour le régime micro-social

Qui peut exercer l'option ?
Les travailleurs indépendants relevant du RSI et de la CIPAV, pas pour les professions réglementées.

Où et quand exercer l'option ?
L'option s'exerce auprès de la caisse du régime social ou du CFE, avant le 31 décembre de l'année précédente ou au plus tard, avant le dernier jour du troisième mois suivant la création, en cas de création d'entreprise.

Conséquences de l'option
Le régime micro-social permet, non seulement le versement libératoire des cotisations sociales, mensuellement ou trimestriellement au choix de l'entrepreneur mais supprime également le décalage habituel entre le calcul des cotisations sociales et la perception des revenus. Le calcul est proportionnel aux recettes encaissées et l'absence de revenus entraine l'absence de versement des cotisations sociales.

Le taux du prélèvement :

* 12% pour les ventes et fournitures de logement
* 21.3% pour les prestations de services
* 18.3% pour les professions libérales non réglementées

Dénonciation ou sortie du régime :
L'option est exercée pour un an. Si la dénonciation de l'option est possible, à tout moment, elle ne prendra effet que dans les mêmes conditions que la perte du bénéfice du régime des micro-entreprises, c'est-à-dire au 31 décembre de l'année en cours.

B/ Les modalités de l'option pour le régime micro-fiscal (151-0 du CGI)

Qui peut en bénéficier ?
Trois conditions cumulatives doivent être remplies pour pouvoir opter pour ce régime :

* Relever du régime des micro-entreprises (BIC ou BNC)
* Avoir exercé l'option pour le micro-social
* Le revenu fiscal de référence (1 part) ne doit pas dépasser la troisième tranche de l'impôt sur le revenu soit 25 195 euros pour 2009.

Comment opter ?
L'option s'effectue auprès du Service des impôts des entreprises ou en ligne.

Conséquences de l'option ?
1. Comme pour le régime micro-social, un prélèvement libéraltoire de l'impôt sur le revenu est organisé, dans les mêmes conditions que pour le régime micro-social. Une déclaration unique est souscrite en ligne ou adressée aux caisses de retraite.

Le taux de ce prélèvement libératoire concerne uniquement les revenus de l'activité professionnelle :

* 1.6% pour les ventes et fournitures de logement
* 1.7% pour les prestations de services
* 2.2% pour les activités libérales non réglementées

2. L'exonération de taxe professionnelle de deux ans qui s'ajoute à celle de l'année de création (droit commun) est liée au régime micro-fiscal. Un entrepreneur ou un auto-entrepreneur qui n'opte pas (ou ne peut pas opter) pour ce régime, ne bénéficiera pas de cette exonération.

Le régime micro-fiscal ne s'applique plus :

* Lorsque les seuils sont dépassés (micro-entreprise)
* En cas de perte du bénéfice du régime micro-social
* Lorsque le plafond des revenus est dépassé




1
1 111
0


La revue de presse

Le monde des entrepreneurs
La plateforme de médiation des huissiers de justice
Posté le 26/03/2015 18:12 par Icovellauna
Régler les conflits de manière définitive et pour un coût très inférieur à celui des procédures judiciaires traditionnelles ? C'est ce que propose le centre de médiation et de cyber-services des huissiers de justice (medicys). Les huissiers de justices...
Marketing
Masterclash : deux dirigeants s'affrontent et partagent leur expérience
Posté le 26/03/2015 12:07 par Icovellauna
Deux dirigeants qui s'affrontent sur le ring en une présentation de 10 minutes chacun, deux stratégies de levées de fonds opposées et des échanges avec les participants, tel est le principe de cette première édition du Masterclash. Co-organisé par Paris&Co...
Le monde des entrepreneurs
13 avril : 1 000 startups pour changer le monde
Posté le 25/03/2015 11:39 par Icovellauna
La finale du Prix la tribune des jeunes entrepreneurs (moins de 36 ans) aura lieu le 13 avril 2015 au Grand Rex à Paris. Après une première sélection, 38 entrepreneurs de toute la France vont concourir pour la finale. Ils concourent dans 6 catégories...
Actualité des cabinets
Behdad SABET est le nouveau directeur de la CAVEC
Posté le 25/03/2015 11:19 par Icovellauna
Le conseil d'administration de la CAVEC vient de nommer son nouveau directeur : Behdad SABET. Behdad SABET est le fondateur de Pinacles, société de conseils et d'accompagnement des entreprises. Il a réalisé des missions auprès de diverses institutions...
Actualité internationale
Abidjan : un nouveau président de l'ordre des experts-comptables
Posté le 24/03/2015 09:57 par Icovellauna
Flan Oulaï est président de l'Ordre des experts-comptables de Côte d'Ivoire depuis le 13 janvier 2015. L'objectif de ce nouveau président est de gagner la confiance et de faire de l'Ordre des experts-comptables de Côtes-d'Ivoire, un ordre fort. Un certain...
Ordre des experts-comptables
Partenariat entre le CSOEC et Pretgo, plateforme de Crowdlending
Posté le 24/03/2015 09:38 par Icovellauna
Le Conseil supérieur de l'ordre des experts comptables (CSOEC) et la plateforme de crowdfunding Pretgo viennent de signer un partenariat. L'objectif est de promouvoir et de sécuriser cette nouvelle forme de financement des entreprises qu'est le prêt...
Droit social
Les heures de délégation des représentants du personnel
Posté le 23/03/2015 14:45 par Icovellauna
Les représentants du personnel bénéficient, selon leur statut et la taille de leur entreprise, d'un certain nombre d'heures qui doivent leur permettre d'exercer leur fonction de représentation. Ce sont les heures de délégation. Elles concernent : 
  • les...
Ordre des experts-comptables
Le rôle de l'Ordre des experts-comptables
Posté le 23/03/2015 11:37 par Icovellauna
Pour Julien Tokarz, ancien président du Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables de Paris Ile de France, l'Ordre des experts comptable doit : 
  • garantir au public que faire appel à un expert-comptable est synonyme d'éthique et de...
Droit social
L'employabilité des non-qualifiés : diminuer le SMIC ?
Posté le 20/03/2015 13:12 par Acavagnol
Article intéressant mais qui réuni tous les poncifs du genre : la nécessité de baisser le coût du travail, la faible productivité de l'économie français, le manque de qualification de la main d'œuvre, sans parle de la faible croissance et de l'augmentation...
Actualité internationale
12 experts-comptables canadiens distingués : le titre de Fellow
Posté le 20/03/2015 12:11 par Icovellauna
Le titre de Fellow récompense chaque année un nombre restreint de CPA (experts-comptables) canadiens. En 2015, ce sont 12 titres qui seront décernés. Le nombre de FCPA passe ainsi à 639 (à comparer au total de 37 000 membres de l'Ordre canadien). ...
Ordre des experts-comptables
Le CSOEC lance Eureca, une boite à idées pour les experts-comptables
Posté le 20/03/2015 11:29 par Icovellauna
C'est ce qu'annonçait Philippe Arraou, Président du Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables (CSOEC), il y a quelques jours. Cette boite à idées, qui est lancée auprès de tous les experts-comptables de France, a pour vocation de recueillir : 
  • les...
Actualité des cabinets
Yzico participe au 1er salon de l'entreprise Lorraine
Posté le 19/03/2015 12:49 par Icovellauna
Le 1er salon de l'entreprise Lorraine aura lieu le 31 mars 2015, au stade Marcel Picot à Tomblaine, près de Nancy, en présence d'une vingtaine d'exposants. Parce que créer son entreprise est devenu plus difficile dans le contexte économique actuel :
  • une...
Marketing
2è RDV Marketing du CSOEC : posez vos questions dès maintenant
Posté le 19/03/2015 12:04 par Icovellauna
Le 2e rendez-vous marketing du Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables (CSOEC) aura lieu le jeudi 26 mars 2015, de 9h à midi et de 14h à 17h. Son thème sera l'entretien bilan : 
  • Comment valoriser le travail réalisé par le cabinet ?
  • Comment...
Actualité internationale
Les honoraires des comptables en Tunisie
Posté le 18/03/2015 11:59 par Icovellauna
La Compagnie des Comptables de Tunisie (CCT) concerne à la fois les experts-comptables et les comptables agréés. Elle compte :
  • 1166 comptables ;
  • 747 comptables et commissaires aux comptes ;
  • 101 sociétés de comptabilité ;
  • 10...
Droit social
Compte formation : 1 million d'inscrits et 25 000 demandes
Posté le 17/03/2015 11:51 par Icovellauna
Le compte personnel de formation est actif depuis le 1er janvier 2015 et à ce jour, ce sont plus d'un million de comptes qui ont été créés sur les 23 millions d'actifs potentiellement concernés. 25 000 dossiers de demandes de formations ont également...


S'abonner à la revue de presse (42764 inscrits)
 

Publicité


Légende

  • Lectures
  • Réponses
  • Votes





À la Une

Les derniers articles
Actualité des métiers du chiffre
Il se prenait pour un expert-comptable et aidait à frauder le fisc
Le 25/03/2015 08:42 par Editions Législatives
La Cour de cassation condamne un conseil en entreprise pour exercice illégal de la profession d'expert-comptable et complicité de fraude fiscale et omission de passation d'écritures comptables. Elle semble ici inclure la tenue comptable dans le périmètre...
Le monde des entrepreneurs
Partenariat pour la transmission et la reprise d'entreprise
Le 23/03/2015 09:46 par Sandra Schmidt
Plusieurs organismes ont signé, le 4 mars 2015, dans les locaux du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables (CSOEC), une convention de partenariat dans le cadre de la création du réseau "Transmettre et Reprendre". Compta Online a réalisé...
Les études de la filière d'expertise comptable
Initiatives BDE : projet phare de la commission attractivité
Le 20/03/2015 16:08 par Sandra Schmidt
  La commission attractivité du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables (CSOEC) a pour but de susciter les vocations et d'attirer les talents. Elle est présidée par le très dynamique Lionel Canesi. Les experts-comptables recrutent 8 000...
Actualité patrimoniale
La réforme du droit des contrats
Le 18/03/2015 10:52 par Sandra Schmidt
Cela fait plusieurs années que l'on entend parler de réforme du droit des contrats. C'est un énorme chantier qui doit modifier près de 300 articles du code civil. C'est aussi le plus ambitieux depuis la création de ce code. Il qui a fait l'objet...
L'emploi et le recrutement
Conseils d'expert pour trouver du travail
Le 13/03/2015 19:54 par KPMG
Diplôme(s) en poche, vous voilà sur le marché du travail. C'est le grand bain : vous ne cherchez plus un stage pour vous initier, mais un vrai job où prendre pleinement vos responsabilités. En face, les recruteurs ont des exigences : pour vous confier...


Publicité

Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2015 Compta Online
S'informer, partager, évoluer