L'auto - entrepreneur - questions fréquentes

1
1 097
0
http://goo.gl/JI03Oe
1 réponse
1 097 lectures
0 vote
Lien raccourci vers cette page : http://goo.gl/JI03Oe
Catégorie(s) :

Frédéric Rocci
Frédéric Rocci
Administrateur, fondateur de Compta Online
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 834 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet

Administrateur, fondateur de Compta Online



Ecrit le: 04/05/2009 18:54
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Newsletter n°42 :: MAI 2009

Largement médiatisé par le gouvernement, le statut d'auto-entrepreneur a le vent en poupe.
Mais de quoi s'agit-il exactement et à qui s'adresse ce « statut » ?

Pour bien comprendre ce qu'est un auto-entrepreneur, il convient avant tout de distinguer l'auto-entrepreneur, de l'entrepreneur d'une micro-entreprise car à aucun moment, la loi de modernisation de l'économie (LME) ne vise l'auto-entrepreneur. La loi LME vise exclusivement la micro-entreprise.
L'auto-entrepreneur est l'entrepreneur d'une micro-entreprise qui a opté, à la fois pour le régime dit « micro-social » et pour la dispense d'immatriculation.

Il est donc possible d'être entrepreneur d'une micro-entreprise, sans être auto-entrepreneur (c'est-à-dire en étant immatriculé au RCS ou Registre des métiers), tout en bénéficiant des avantages de l'article 1er le la loi LME (micro-social et micro-fiscal).

I/ Les spécificités du « statut » d'auto-entrepreneur

La première particularité de ce « statut » d'auto-entrepreneur et non des moindres, est très certainement la dispense d'immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés ou au Registre des Métiers, selon la nature de l'activité exercée (commerciale ou artisanale).
Cette dispense d'immatriculation est possible, sur option, pour toutes les personnes physiques, exploitant une entreprise individuelle et ayant opté pour le régime micro social mais elle n'est pas sans conséquences, positives certes, mais aussi négatives ;

Positives :

* Parce qu'il est dispensé d'immatriculation, l'auto-entrepreneur est aussi exonéré des taxes liées à cette immatriculation (droit fixe et taxe additionnelle).
* Certaines obligations liées à l'immatriculation ne lui seront pas applicables, même s'il dépasse les seuils et se retrouve dans l'obligation de s'immatriculer par la suite : c'est le cas du stage obligatoire avant l'inscription au répertoire des métiers.

Négatives :

* L'auto-entrepreneur ne peut être ni électeur, ni éligible aux chambres consulaires
* Il ne bénéficie pas du régime protecteur des baux commerciaux.

Une autre particularité concerne le fait que l'auto-entrepreneur aura, dans bien des cas une activité principale, salariée, dont l'activité commerciale ou artisanale ne sera que le complément.
Se posera alors le problème de la concurrence déloyale faite à l'employeur, lorsque l'activité exercée sous le statut d'auto-entrepreneur est la même que celle prévue au contrat qui les lie.
L'article L123-1-1 in fine du code de commerce dispose dans ce cas, que l'autorisation de l'employeur est obligatoire. De plus, un contrat de travail pourra toujours interdire à un salarié d'exercer cette même activité, sous le statut d'auto-entrepreneur.

II/ Les options qui ne sont pas réservées à l'auto-entrepreneur

Si un auto-entrepreneur doit obligatoirement opter pour le régime micro-social, et peut opter, pour le régime micro-fiscal, ces deux régimes ne lui sont pas réservés. L'option pour l'un ou l'autre de ces deux régimes, ou les deux, est tout à fait possible pour les entrepreneurs en micro-entreprise :

* ne pouvant pas bénéficier de la dispense d'immatriculation (création d'activité antérieure au 1er janvier 2009)
* ou ne souhaitant pas en bénéficier, parce qu'ils souhaitent bénéficier d'un bail commercial.

Ces deux options sont ouvertes à condition d'exploiter une micro-entreprise et donc de ne pas dépasser :

* 80 000 euros de Chiffre d'affaires pour les ventes et fournitures de logement
* 32 000 euros pour les prestations de services

En cas de dépassement, le maintien est possible pendant 2 ans pour les non redevables de la TVA et pour les redevables ne dépassant pas :

* 88 000 euros pour les ventes et fournitures de logement
* 34 000 euros pour les prestations de services.

Lorsque ces deux derniers seuils sont dépassés, le régime cesse de plein droit, le premier jour du mois du dépassement.

A/ Les modalités de l'option pour le régime micro-social

Qui peut exercer l'option ?
Les travailleurs indépendants relevant du RSI et de la CIPAV, pas pour les professions réglementées.

Où et quand exercer l'option ?
L'option s'exerce auprès de la caisse du régime social ou du CFE, avant le 31 décembre de l'année précédente ou au plus tard, avant le dernier jour du troisième mois suivant la création, en cas de création d'entreprise.

Conséquences de l'option
Le régime micro-social permet, non seulement le versement libératoire des cotisations sociales, mensuellement ou trimestriellement au choix de l'entrepreneur mais supprime également le décalage habituel entre le calcul des cotisations sociales et la perception des revenus. Le calcul est proportionnel aux recettes encaissées et l'absence de revenus entraine l'absence de versement des cotisations sociales.

Le taux du prélèvement :

* 12% pour les ventes et fournitures de logement
* 21.3% pour les prestations de services
* 18.3% pour les professions libérales non réglementées

Dénonciation ou sortie du régime :
L'option est exercée pour un an. Si la dénonciation de l'option est possible, à tout moment, elle ne prendra effet que dans les mêmes conditions que la perte du bénéfice du régime des micro-entreprises, c'est-à-dire au 31 décembre de l'année en cours.

B/ Les modalités de l'option pour le régime micro-fiscal (151-0 du CGI)

Qui peut en bénéficier ?
Trois conditions cumulatives doivent être remplies pour pouvoir opter pour ce régime :

* Relever du régime des micro-entreprises (BIC ou BNC)
* Avoir exercé l'option pour le micro-social
* Le revenu fiscal de référence (1 part) ne doit pas dépasser la troisième tranche de l'impôt sur le revenu soit 25 195 euros pour 2009.

Comment opter ?
L'option s'effectue auprès du Service des impôts des entreprises ou en ligne.

Conséquences de l'option ?
1. Comme pour le régime micro-social, un prélèvement libéraltoire de l'impôt sur le revenu est organisé, dans les mêmes conditions que pour le régime micro-social. Une déclaration unique est souscrite en ligne ou adressée aux caisses de retraite.

Le taux de ce prélèvement libératoire concerne uniquement les revenus de l'activité professionnelle :

* 1.6% pour les ventes et fournitures de logement
* 1.7% pour les prestations de services
* 2.2% pour les activités libérales non réglementées

2. L'exonération de taxe professionnelle de deux ans qui s'ajoute à celle de l'année de création (droit commun) est liée au régime micro-fiscal. Un entrepreneur ou un auto-entrepreneur qui n'opte pas (ou ne peut pas opter) pour ce régime, ne bénéficiera pas de cette exonération.

Le régime micro-fiscal ne s'applique plus :

* Lorsque les seuils sont dépassés (micro-entreprise)
* En cas de perte du bénéfice du régime micro-social
* Lorsque le plafond des revenus est dépassé




1
1 097
0


La revue de presse

Actualité des cabinets
L'influence des Big Four en France et dans le Monde
Posté le 27/01/2015 16:51 par Icovellauna
Les quatre géants de l'audit, bien connus des comptables et des auditeurs ont su diversifier leur clientèle en l'espace de 30 ans. Aujourd'hui, ces géants de l'audit font aussi énormément de conseil fiscal mais pas seulement. L'objectif est de trouver...
Actualité internationale
Canada : 59% des comptables élargissent leurs compétences
Posté le 27/01/2015 16:25 par Icovellauna
L'Index de Sage pour la profession comptable canadienne publie ses résultats et révèle que 59% des cabinets comptables canadiens modifie ses habitudes pour s'éloigner de la mission comptable traditionnelle. Parmi les domaines de compétences complémentaires,...
DCG
Rhônes-Alpes : Inscription au tournoi de gestion avant le 6 février 2015
Posté le 26/01/2015 16:31 par Icovellauna
La région Rhônes-Alpes organise son  premier tournoi de gestion, ouvert aux étudiants de 3ème année de DCG, en 2015. Les étudiants ont jusqu'au 6 février 2015 pour s'inscrire par équipe de 5. L'inscription est limitée à une équipe de 5 étudiants...
Droit social
Les guides 2015 du régime social des indépendants (RSI)
Posté le 26/01/2015 16:19 par Icovellauna
Le RSI publie chaque année, des guides à destination des créateurs d'entreprises. Ces guides sont disponibles en version pdf ou papier. Ils abordent des thématiques telles que : 
  • le choix du statut à la création de l'entreprise
  • les...
Comptabilité - Gestion - Audit
Inde : Les normes IFRS obligatoires en 2016 ?
Posté le 26/01/2015 16:01 par Icovellauna
Les sociétés cotées indiennes pourraient appliquer les normes IFRS dès 2016. C'est ce qu'annonce le ministre indien des entreprises. Seules les banques, les compagnies d'assurances et les établissements du système bancaire parallèle ne seront pas concernées....
Actualité des cabinets
Handicapés et locaux professionnels : une obligation en 2015
Posté le 23/01/2015 14:44 par Icovellauna
Depuis le 1er janvier 2015, tous les locaux professionnels devraient pouvoir accueillir des handicapés. Cette obligation provient d'une loi du 11 février 2005 et concerne également les professions libérales. Face aux retards accumulés dans l'application...
Comptabilité - Gestion - Audit
Rafraichissez vos connaissances en finance : un cours en ligne !
Posté le 23/01/2015 14:41 par Abo225
Bonjour! je suis ABO et je réside actuellement en Afrique de l'Ouest ! Est ce possible de participer à cette formation? Cordialement,
Ordre des experts-comptables
Déclarations fiscales dématérialisées : votre expert comptable vous accompagne
Posté le 23/01/2015 07:54 par Coc admin
Chefs d'entreprise ! Vous êtes pour la première fois soumis à l'obligation de dématérialisation de l'ensemble de vos déclarations fiscales (TVA et déclaration de résultat). Des experts-comptables, sociétés d'expertise comptable et AGC volontaires vous...
DSCG
L'ENOES et Comptalia s'associent pour les UE 1 et 4 du DSCG
Posté le 22/01/2015 14:50 par Icovellauna
Afin d'aider les experts-comptable stagiaires en suspension de stage jusqu'à l'obtention des UE 1 et 4 du DSCG, l'ENOES et Comptalia s'associent pour proposer :
  • une formation à distance ;
  • une journée de regroupement au premier trimestre...
Comptabilité - Gestion - Audit
Les cahiers du chiffre et du droit numéro 2
Posté le 22/01/2015 14:38 par Icovellauna
Les cahiers du chiffre et du droit sont une publication annuelle, à la fois académique et professionnelle, qui rassemble les points de vue des juristes, comptables, économistes, financiers. Les contributions s'orientent autour de trois axes :
  • professions...
Recrutement / emploi
Un CV qui retient l'attention des recruteurs de PWC ?
Posté le 21/01/2015 15:58 par Icovellauna
Les recruteurs reçoivent, chaque année, une quantité impressionnante de CV et doivent faire un tri. A titre d'exemple, l'un des big four, PWC, en réceptionne près de 20 000. Comment attirer l'attention des recruteurs ? Et plus particulièrement celle...
Système d'information, internet et logiciels
Optimiser l'organisation informatique de la PME
Posté le 21/01/2015 15:33 par Icovellauna
La dernière nouveauté de la collection "L'Expert en Poche" s'intéresse à un sujet laissé à tort aux seuls "spécialistes" : l'organisation informatique de la PME. En matière informatique, la plupart des entreprises connaissent les mêmes difficultés :...
Actualité des cabinets
Mon cabinet s'affiche ! pour gagner du champagne !
Posté le 20/01/2015 10:50 par Icovellauna
Bonjour, Euh .... non :)) Voici le gagnant de la bouteille de Champagne :
  • Le cabinet du Groupe Eurex situé à Seynod (74)
Un second cabinet a reçu une mention spéciale "palme" :
  • AO2C de Bétigny / Orge
Les photos sont...
Actualité internationale
La Fédération des experts-comptables méditerranéens à Rabat
Posté le 20/01/2015 10:34 par Icovellauna
La Fédération des experts-comptables méditerranéens (FCM) s'est réunie le 15 janvier 2015 à Rabat pour sa 13è conférence annuelle. Elle a été organisée en association avec l'Ordre des experts-comptables du Maroc. Le thème de cette conférence annuelle...
Recrutement / emploi
Les salaires en comptabilité et finance dans les entreprises
Posté le 20/01/2015 09:54 par Icovellauna
L'enquête nationale du cabinet de recrutement Hays sur les salaires dans la comptabilité et la finance dans les entreprises a été réalisée sur un panel de 2 100 candidats et clients. Les salaires stagnent en 2014/2015 sauf pour certains profils rares,...


S'abonner à la revue de presse (41048 inscrits)
 

Publicité


Légende

  • Lectures
  • Réponses
  • Votes





À la Une

Les derniers articles
L'expertise comptable et l'audit
Cession de clientèle d'expertise comptable : les pièges à éviter
Le 20/01/2015 17:55 par CROEC Paris Ile-de-France
Un trop grand nombre de cessions de clientèle d'expertise comptable se déroule de manière précipitée, par des confrères souvent inexpérimentés, qui ne connaissent pas les risques inhérents. L'analyse des causes des litiges révèle que la majorité de...
Actualité des métiers du chiffre
En-dehors des missions : pas de responsabilité de l'expert-comptable
Le 19/01/2015 11:56 par Sandra Schmidt
Un expert-comptable participe à la cession d'un fonds de commerce en qualité de séquestre, sans rédiger l'acte de cession. Il n'a pas d'obligation de conseil en matière fiscale. C'est ce que décide la Cour de cassation dans un arrêt du 18 décembre...
L'expertise comptable et l'audit
Des AGC majoritaires en droits de vote dans les SEC ?
Le 13/01/2015 14:30 par Sandra Schmidt
Une fédération d'associations de gestion et de comptabilité (AGC) revendique la possibilité, pour les AGC, de détenir la majorité des droits de vote dans les sociétés d'expertise comptable (SEC) en plus de la possibilité, qu'elles ont déjà, de détenir...
Calcul de la paie
SMIC et minimum garanti au 1 janvier 2015 : 9.61 euros et 3.52 euros
Le 18/12/2014 12:29 par Sandra Schmidt
Le Ministère du Travail annonce officiellement le montant du SMIC et du minimum garanti pour le 1 janvier 2015. Sans coup de pouce et avec une revalorisation légale de 0.80%, le SMIC horaire passe à 9.61¤ en 2015, ce qui correspond à un total mensuel...
Actualité fiscale et droit des sociétés
CFE 2014 : le CSOEC demande la tolérance pour les entreprises
Le 18/12/2014 11:20 par Sandra Schmidt
L'obligation de récupérer l'avis d'imposition à la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) dans un espace abonné sur le site impots.gouv.fr a pris de cours un certain nombre d'entreprises. Cette obligation nouvelle n'a pas toujours été bien maîtrisée...


Publicité

Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2015 Compta Online
S'informer, partager, évoluer