L'auto - entrepreneur - questions fréquentes

1
1 117
0
http://goo.gl/JI03Oe
1 réponse
1 117 lectures
0 vote
Lien raccourci vers cette page : http://goo.gl/JI03Oe
Catégorie(s) :

Frédéric Rocci
Frédéric Rocci
Administrateur, fondateur de Compta Online
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 845 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet

Administrateur, fondateur de Compta Online



Ecrit le: 04/05/2009 18:54
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Newsletter n°42 :: MAI 2009

Largement médiatisé par le gouvernement, le statut d'auto-entrepreneur a le vent en poupe.
Mais de quoi s'agit-il exactement et à qui s'adresse ce « statut » ?

Pour bien comprendre ce qu'est un auto-entrepreneur, il convient avant tout de distinguer l'auto-entrepreneur, de l'entrepreneur d'une micro-entreprise car à aucun moment, la loi de modernisation de l'économie (LME) ne vise l'auto-entrepreneur. La loi LME vise exclusivement la micro-entreprise.
L'auto-entrepreneur est l'entrepreneur d'une micro-entreprise qui a opté, à la fois pour le régime dit « micro-social » et pour la dispense d'immatriculation.

Il est donc possible d'être entrepreneur d'une micro-entreprise, sans être auto-entrepreneur (c'est-à-dire en étant immatriculé au RCS ou Registre des métiers), tout en bénéficiant des avantages de l'article 1er le la loi LME (micro-social et micro-fiscal).

I/ Les spécificités du « statut » d'auto-entrepreneur

La première particularité de ce « statut » d'auto-entrepreneur et non des moindres, est très certainement la dispense d'immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés ou au Registre des Métiers, selon la nature de l'activité exercée (commerciale ou artisanale).
Cette dispense d'immatriculation est possible, sur option, pour toutes les personnes physiques, exploitant une entreprise individuelle et ayant opté pour le régime micro social mais elle n'est pas sans conséquences, positives certes, mais aussi négatives ;

Positives :

* Parce qu'il est dispensé d'immatriculation, l'auto-entrepreneur est aussi exonéré des taxes liées à cette immatriculation (droit fixe et taxe additionnelle).
* Certaines obligations liées à l'immatriculation ne lui seront pas applicables, même s'il dépasse les seuils et se retrouve dans l'obligation de s'immatriculer par la suite : c'est le cas du stage obligatoire avant l'inscription au répertoire des métiers.

Négatives :

* L'auto-entrepreneur ne peut être ni électeur, ni éligible aux chambres consulaires
* Il ne bénéficie pas du régime protecteur des baux commerciaux.

Une autre particularité concerne le fait que l'auto-entrepreneur aura, dans bien des cas une activité principale, salariée, dont l'activité commerciale ou artisanale ne sera que le complément.
Se posera alors le problème de la concurrence déloyale faite à l'employeur, lorsque l'activité exercée sous le statut d'auto-entrepreneur est la même que celle prévue au contrat qui les lie.
L'article L123-1-1 in fine du code de commerce dispose dans ce cas, que l'autorisation de l'employeur est obligatoire. De plus, un contrat de travail pourra toujours interdire à un salarié d'exercer cette même activité, sous le statut d'auto-entrepreneur.

II/ Les options qui ne sont pas réservées à l'auto-entrepreneur

Si un auto-entrepreneur doit obligatoirement opter pour le régime micro-social, et peut opter, pour le régime micro-fiscal, ces deux régimes ne lui sont pas réservés. L'option pour l'un ou l'autre de ces deux régimes, ou les deux, est tout à fait possible pour les entrepreneurs en micro-entreprise :

* ne pouvant pas bénéficier de la dispense d'immatriculation (création d'activité antérieure au 1er janvier 2009)
* ou ne souhaitant pas en bénéficier, parce qu'ils souhaitent bénéficier d'un bail commercial.

Ces deux options sont ouvertes à condition d'exploiter une micro-entreprise et donc de ne pas dépasser :

* 80 000 euros de Chiffre d'affaires pour les ventes et fournitures de logement
* 32 000 euros pour les prestations de services

En cas de dépassement, le maintien est possible pendant 2 ans pour les non redevables de la TVA et pour les redevables ne dépassant pas :

* 88 000 euros pour les ventes et fournitures de logement
* 34 000 euros pour les prestations de services.

Lorsque ces deux derniers seuils sont dépassés, le régime cesse de plein droit, le premier jour du mois du dépassement.

A/ Les modalités de l'option pour le régime micro-social

Qui peut exercer l'option ?
Les travailleurs indépendants relevant du RSI et de la CIPAV, pas pour les professions réglementées.

Où et quand exercer l'option ?
L'option s'exerce auprès de la caisse du régime social ou du CFE, avant le 31 décembre de l'année précédente ou au plus tard, avant le dernier jour du troisième mois suivant la création, en cas de création d'entreprise.

Conséquences de l'option
Le régime micro-social permet, non seulement le versement libératoire des cotisations sociales, mensuellement ou trimestriellement au choix de l'entrepreneur mais supprime également le décalage habituel entre le calcul des cotisations sociales et la perception des revenus. Le calcul est proportionnel aux recettes encaissées et l'absence de revenus entraine l'absence de versement des cotisations sociales.

Le taux du prélèvement :

* 12% pour les ventes et fournitures de logement
* 21.3% pour les prestations de services
* 18.3% pour les professions libérales non réglementées

Dénonciation ou sortie du régime :
L'option est exercée pour un an. Si la dénonciation de l'option est possible, à tout moment, elle ne prendra effet que dans les mêmes conditions que la perte du bénéfice du régime des micro-entreprises, c'est-à-dire au 31 décembre de l'année en cours.

B/ Les modalités de l'option pour le régime micro-fiscal (151-0 du CGI)

Qui peut en bénéficier ?
Trois conditions cumulatives doivent être remplies pour pouvoir opter pour ce régime :

* Relever du régime des micro-entreprises (BIC ou BNC)
* Avoir exercé l'option pour le micro-social
* Le revenu fiscal de référence (1 part) ne doit pas dépasser la troisième tranche de l'impôt sur le revenu soit 25 195 euros pour 2009.

Comment opter ?
L'option s'effectue auprès du Service des impôts des entreprises ou en ligne.

Conséquences de l'option ?
1. Comme pour le régime micro-social, un prélèvement libéraltoire de l'impôt sur le revenu est organisé, dans les mêmes conditions que pour le régime micro-social. Une déclaration unique est souscrite en ligne ou adressée aux caisses de retraite.

Le taux de ce prélèvement libératoire concerne uniquement les revenus de l'activité professionnelle :

* 1.6% pour les ventes et fournitures de logement
* 1.7% pour les prestations de services
* 2.2% pour les activités libérales non réglementées

2. L'exonération de taxe professionnelle de deux ans qui s'ajoute à celle de l'année de création (droit commun) est liée au régime micro-fiscal. Un entrepreneur ou un auto-entrepreneur qui n'opte pas (ou ne peut pas opter) pour ce régime, ne bénéficiera pas de cette exonération.

Le régime micro-fiscal ne s'applique plus :

* Lorsque les seuils sont dépassés (micro-entreprise)
* En cas de perte du bénéfice du régime micro-social
* Lorsque le plafond des revenus est dépassé




1
1 117
0


La revue de presse

Création d'entreprise
La création d'entreprise : une alternative au salariat ?
Posté le 27/04/2015 10:30 par Icovellauna
Les mentalités seraient-elles en train de changer en France, notamment grâce au statut d'auto-entrepreneur ? Agnès Bricard, première femme présidente du Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables de mars 2011 à 2013 et conseiller du...
Recrutement / emploi
L'apprentissage, une solution d'avenir !
Posté le 27/04/2015 09:46 par Icovellauna
Parce que 64.90% des apprentis trouvent un emploi dans les mois qui suivent leur formation dont 59% en CDI, le Ministère du Travail démarre une campagne de communication à destination des entreprises. L'objectif : 500 000 apprentis en 2017....
Ordre des experts-comptables
19 mai : Forum de l'alternance dans les diplômes comptables
Posté le 24/04/2015 10:09 par Icovellauna
La commission attractivité de l'Ordre des experts-comptables de Paris Ile-de-France organise, pour la deuxième année consécutive, un forum de l'alternance :le mardi 19 mai 2015de 16h à 20hà l'Espace Saint-Martin, Paris 3ème Ce forum de l'alternance...
Le monde des entrepreneurs
Se préparer à l'export avec BPIFrance
Posté le 24/04/2015 09:55 par Icovellauna
Comment bien se préparer à l'export ? Quels sont les pièges à éviter ? Comment sécuriser son développement à l'international ? Comment cibler les bons pays ? Quelle stratégie utiliser ? C'est à toutes ces questions que tente de répondre ce cours...
Droit social
Réduction Fillon : une circulaire unique est publiée !
Posté le 23/04/2015 10:52 par Icovellauna
Une circulaire du 1er janvier 2015, publiée le 21 avril remplace les anciennes circulaires relatives à la réduction Fillon et détaille :
  • les différentes étapes du calcul de la réduction Fillon en vigueur depuis le 1er janvier 2015 ;
  • la...
Ordre des experts-comptables
Tournoi de gestion 2015 en Rhône-Alpes : 6 équipes récompensées
Posté le 23/04/2015 10:13 par Icovellauna
Les tournois de gestion sont des compétitions organisées par les conseils régionaux de l'ordre des experts-comptables. Des équipes d'étudiants provenant de différentes écoles s'affrontent. L'un de ces tournois a été organisé à Lyon entre le 12 mars et...
Le monde des entrepreneurs
L'expert-comptable : le médecin généraliste de l'entreprise
Posté le 22/04/2015 10:56 par Icovellauna
Les missions de l'expert-comptable ne se limitent plus à l'établissement des comptes annuels et des déclarations fiscales. Il devient l'allié du chef d'entreprise dans de nombreux domaines. L'expert-comptable : 
  • établit les tableaux de bord...
Actualité des cabinets
Capital, SPFPL, démarchage : qu'en pensent les jeunes professionnels ?
Posté le 22/04/2015 09:49 par Icovellauna
Deux professionnels, Charif Benadada, Président ANECS Paris Île-de-France et Jean-Christophe Forestier, Président CJEC Paris Île-de-France donnent leur avis sur : 
  • l'ouverture du capital des sociétés d'expertise comptable ;
  • les sociétés...
Droit social
RSI : des cotisations 2015 calculées sur les revenus de 2014
Posté le 21/04/2015 15:56 par Annabm
Bonjour. Très bonne nouvelle, mais les professions libérales sont elles concernées aussi ? Je n'ai trouvé aucune précision à ce sujet. Merci d"avance.
Ordre des experts-comptables
70è congrès du CSOEC : 20% de réduction et tarifs spéciaux
Posté le 21/04/2015 10:32 par Icovellauna
Le 70è congrès de l'Ordre des experts-comptables aura lieu du 30 septembre au 2 octobre 2015. Dès à présent, les inscriptions sont ouvertes. Le thème de ce congrès, centré pour la quatrième année consécutive sur le cabinet et son organisation, sera l'expert-comptable...
Ordre des experts-comptables
Les 15è trophées RSE de la profession comptable
Posté le 21/04/2015 10:04 par Icovellauna
La 15è édition du Trophée Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) de la profession comptable aura lieu en juin 2015. Ce trophée récompense l'effort responsable d'entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d'activités dans deux catégories...
Actualité des cabinets
Nantes : BDO partenaire de Web2day 2015 ?
Posté le 20/04/2015 11:27 par Icovellauna
Les Web2day sont une manifestation annuelle des professionnels du numérique qui propose des conférences, des débats et des animations ludiques et technophiles autour des nouveaux usages du web et des innovations numériques. ...
Recrutement / emploi
Qualité de vie au travail : stress et manque de reconnaissance
Posté le 20/04/2015 09:58 par Icovellauna
Selon une étude réalisée par Deloitte et Cadremploi auprès de 1 800 salariés, tous secteurs confondus, 70% des salariés considèrent qu'ils ne sont pas reconnus à leur juste valeur. Ils attribuent ainsi une note de 4.8/10 à la qualité de vie au travail...
DCG
Comptalia : un vidéo-chat pour les futurs inscrits
Posté le 17/04/2015 10:13 par Icovellauna
Comptalia est une école de formation à distance qui prépare ses élèves aux diplômes comptables et certificats tels que : 
  • le DCG ;
  • le DSCG ;
  • le BTS ;
  • des certificats d'assistant comptable, comptable et chef comptable.
...
Recrutement / emploi
Cherche comptable désespérément !
Posté le 17/04/2015 09:50 par Icovellauna
Le baromètre expectra des métiers cadres en tensions en 2015, place le comptable en tête de la liste des 10 profils les plus recherchés. L'âge moyen des professionnels de l'étude est de 41 ans avec 13 ans d'expérience. La rémunération médiane est fixée...


S'abonner à la revue de presse (43796 inscrits)
 

Publicité


Légende

  • Lectures
  • Réponses
  • Votes





À la Une

Les derniers articles
L'expertise comptable et l'audit
L'expert-comptable dans la loi Macron après vote du Sénat
Le 20/04/2015 15:52 par Sandra Schmidt
La loi Macron est en cours d'examen devant le Sénat qui doit voter l'ensemble du texte, le 12 mai 2015 (au lieu du 6 mai prévu initialement). Comme devant l'assemblée nationale, de nombreux amendements ont été déposés. Le Gouvernement a mise en oeuvre...
L'expertise comptable et l'audit
Y a-t-il encore une place pour les petits cabinets d'expertise comptable ?
Le 20/04/2015 09:45 par b-ready
L'Eco-Graphie 2015 de la profession comptable [1] publiée par b-ready dans le cadre du think tank Les Moulins confirme la tendance qui se dessine depuis plusieurs années maintenant : l'activité des cabinets affiche une croissance (très) molle et leurs...
Actualité des métiers du chiffre
Deux comptables indépendants condamnés pour exercice illégal
Le 16/04/2015 12:44 par Sandra Schmidt
La chambre criminelle de la Cour de cassation, dans deux arrêts de février et mars 2015, confirme la condamnation de deux comptables indépendants qui s'étaient rendus coupables d'exercice illégal de la profession d'expert-comptable. Ils sont punis...
Actualité patrimoniale
Déclarations de revenus 2015 : des consultations gratuites !
Le 14/04/2015 15:37 par Sandra Schmidt
Avocats fiscalistes et experts-comptables se mobilisent chaque année pour offrir des consultations gratuites aux personnes qui ne savent pas comment remplir leur déclaration de revenus.
L'emploi et le recrutement
Etude de rémunération des professionnels du Chiffre
Le 10/04/2015 10:07 par Sandra Schmidt
Le cabinet de recrutement HAYS vient de présenter la cinquième édition de son étude de rémunération nationale. Cette étude a été réalisée auprès de 2 100 candidats et clients. De nombreux secteurs d'activités sont représentés dans cette étude. Deux...


Publicité

spécialistes des chiffres actuellement en ligne
Réponses: 77.17%
A propos
de Compta Online
Publicité

Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2015 Compta Online
S'informer, partager, évoluer