Commerce de matériel d'occasion

8
7 836
1
http://goo.gl/Xo6rMD
8 réponses
7 836 lectures
1 vote
Lien raccourci vers cette page : http://goo.gl/Xo6rMD

Contact'Expert
Lorine
Lorine
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail



Ecrit le: 14/11/2007 14:00
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je viens de créer une entreprise de commerce de matériel informatique d'occasion.

Mon souci est de savoir comment comptabiliser les achats ventes d'occasion en prenant en compte la taxation sur la marge ?

Egalement du point de vue fiscal, comment calculer et déclarer la TVA collectée et déductible ?

Merci d'avance pour vos réponses.


Claudusai..
Claudusaix
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 171 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Commerce de matériel d'occasion
Ecrit le: 15/11/2007 00:19
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

Pour l'achat du matériel informatique d'occasion, il faut distinguer celui du particuliers à celui des professionnels.

Les premiers ne sont pas soumis à TVA. Les seconds sont soumis à TVA. Il vous faut donc distinguer dans l'enregistrement l'achat aux particuliers exonéré de TVA (6070) et l'achat aux professionnels taxable à la TVA (6071).

Toutes les ventes seront soumises, je pense, à la TVA. Un seul compte suffit.

La marge commerciale se calculera en soustrayant aux ventes les deux comptes d'achats.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable stagiaire, Membre de l'ANECS Limousin


Fred_13
Fred_13
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 13 - Bouches-du-Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 4 votes
popupBulle tail

Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Commerce de matériel d'occasion
Ecrit le: 15/11/2007 16:00
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Fred_13 le 15/11/2007 16:00
Bonjour.

Comme le dit Claudusaix, il convient de distinguer les opérations selon qu'elles sont effectuées avec des particuliers ou avec des professionnels, mais je crains que ce ne soit un peu plus compliqué que ça...

Achats

Il faut 2 comptes d'achats, l'un exo (achat à des particuliers) l'autre soumis à TVA (achat à des professionnels).
Les marchandises achetées à des professionnels seront achetées et vendues avec une TVA normale.
En revanche, les marchandises achetées à des particuliers (donc en exo) seront vendues avec une TVA sur la marge.

Ventes

Il faut au moins 3 comptes.
7071 : ventes avec TVA normale
7072 : marge/ventes => (prix vente TTC - prix achat exo)/1.196
7073 : prix d'achat/ventes à la marge => même montant qu'en 607
Eventuellement un 4ème et un 5ème compte s'il y a des ventes en exportation ou en intracommunautaire.

Pour faire simple, 2 cas de figure sont à prendre en considération :
1) Achat à un pro => TVA déductible sur prix d'achat => TVA collectée sur prix de vente
2) Achat à un particulier => pas de TVA déductible => TVA collectée sur la marge

Voilà, bon courage !


Claudusai..
Claudusaix
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 171 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Commerce de matériel d'occasion
Ecrit le: 15/11/2007 16:56
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour Fred_13,

Vous avez raison. J'ai considéré pour ne pas compliquer la situation que l'entreprise avait opté pour le régime général plus simple certes mais plus pénalisant pour l'entreprise.

Néanmoins, je pense que l'utilisation de plein droit du régime relatif aux biens d’occasion, œuvres d’art, objets de collection et d’antiquité entraîne un contrôle fiscal plus fréquent. Et pour des non initiés, est motif à redressement. Pour l'utilisation de plein droit, il est nécessaire d'avoir un expert comptable pour conseil. Cela est plus prudent me semble-t-il. Le maquis des articles 297 et suivant du CGI n'est pas évident à déchiffrer, en tout cas de mon point de vue.

C'est pour ses raisons, bien que pénalisante, je conseille l'option au régime général de TVA.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable stagiaire, Membre de l'ANECS Limousin


Lorine
Lorine
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail



Re: Commerce de matériel d'occasion
Ecrit le: 17/11/2007 15:17
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Merci beaucoup pour vos réponses.

C'est plus clair mais j'aurai besoin de quelques précisions:

"Les marchandises achetées à des professionnels seront achetées et vendues avec une TVA normale." => le matériel acheté aux professionnels est également d'occasion donc j'applique une TVA à la marge également ?

7071 : ventes avec TVA normale => tout le matériel est d'occasion donc qu'est ce que j'enregistre dans ce compte ?

7072 : marge/ventes => (prix vente TTC - prix achat exo)/1.196 => OK

7073 : prix d'achat/ventes à la marge => même montant qu'en 607 => OK

Je vous remercie d'avance.


Claudusai..
Claudusaix
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 171 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Commerce de matériel d'occasion
Ecrit le: 17/11/2007 17:00
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour Lorine,

Si j'ai bien compris les propos de Fred_13, voilà quelle somme s'enregistre dans les comptes respectifs :

Citation

  • 7071 ventes avec TVA normale : ce sont tous les biens d'occasion achetés auprès des professionnels vendus. C'est le régime général de la TVA qui s'applique. Ce n'est pas le régime relatif aux biens d'occasion, œuvres d'art, objets de collection et d'antiquité. Autrement dit, il n'y a pas de TVA sur marge. La base de la TVA est le prix de vente HT.


  • 7072 marge/ventes : il s'agit de la marge HT de tous les biens d'occasion achetés auprès des particuliers vendus. C'est le régime relatif aux biens d'occasion, œuvres d'art, objets de collection et d'antiquité c'est-à-dire la TVA sur marge qui s'applique. Le calcul de la marge est le suivant : (prix vente TTC - prix achat exo)/1.196


  • 7073 : prix d'achat/ventes à la marge : il s'agit du prix d'achat de tous les bien d'occasion achetés auprès des particuliers vendus. Ce montant est exonéré de TVA car c'est le régime relatif aux biens d'occasion, œuvres d'art, objets de collection et d'antiquité qui s'applique. Ce n'est que la marge qui sert de base.


Un dernier conseil, il faut créer deux comptes de TVA collectée :
  • 4457110 Etat TVA collectée - régime général

  • 4457120 Etat TVA collectée - régime occasion


C'est pourquoi, j'ai précisé que bien que pénalisante, je conseille l'option au régime général de TVA car l'organisation comptable est beaucoup plus lourde. Ceci suppose un paramétrage minutieux du logiciel de gestion commerciale et du logiciel comptable.

Bonne Chance,
Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable stagiaire, Membre de l'ANECS Limousin


Lorine
Lorine
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail



Re: Commerce de matériel d'occasion
Ecrit le: 19/11/2007 11:15
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Merci beaucoup, je pense qu'avec tout ça, je devrai pouvoir m'en sortir....

C'est vrai que l'organisation comptable est un peu lourde mais au fil du temps je pense qu'avec des tableaux récapitulatifs, cela devrai aller.

Encore merci et peut être à bientôt.

Très cordialement.


Annuaired..
Annuairedesmontres
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail



Re: Commerce de matériel d'occasion
Ecrit le: 16/12/2007 20:09
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,
je viens de lire cet échange très intéressant. je viens de lancer une entreprise de vente de montres d'occasions, je rachète des montres et je les revends par internet uniquement. La plupart de mes achats sont faits à des particuliers, des brocanteurs etc... en france et à l'étranger, ce qui complique les choses car il est parfois très difficile de savoir si le vendeur est particulier ou professionnel, d"autant que pour les achats sur des sites internet, la plupart du temps je ne reçois aucune facture.
Ce que j'ai lu de vos échanges m'inquiète un peu, car après m'être renseigné, j'étais parti sur une gestion de mon entreprise avec déclaration de TVA sur la marge, il me sembalit que tous les vendeurs de matériels ou de produits d'occasion étaient soumis à cette formule ?
cordialement




8
7 836
1



Publicité


Légende

  • Lectures
  • Réponses
  • Votes





À la Une

Les derniers articles
Actualité sociale
Le compte personnel de formation en bref
Le 21/11/2014 09:49 par Fabrice Heuvrard
Le Compte Personnel de Formation ou CPF, c'est pour qui ? Le CPF est ouvert pour toute personne âgée d'au moins 16 ans qui est
  • salariée ;
  • demandeuse d'emploi ;
  • accompagnée dans un projet d'orientation et d'insertion professionnelle ;
  • ou...
Le monde des entrepreneurs
La complémentaire santé pour tous, c'est maintenant qu'il faut y penser !
Le 20/11/2014 17:14 par AXA
Vous souhaitez en savoir plus sur l'Accord National Interprofessionnel qui prévoit la généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés et son impact sur votre activité ? Découvrez les solutions proposées par AXA. Dirigeants : protégez-vous,...
Le monde des entrepreneurs
Comment consulter l'avis d'imposition et payer la CFE ?
Le 20/11/2014 13:51 par Sandra Schmidt
La cotisation foncière des entreprises doit être payée pour le 15 décembre 2014 au plus tard, sur la base d'un avis d'imposition émis par les services des impôts. En 2014, aucun avis d'imposition ne sera envoyé au format papier pour les entreprises...
Actualité fiscale et droit des sociétés
Non présentation du fichier des écritures comptables : sanctions
Le 20/11/2014 11:55 par Sandra Schmidt
La première loi de finances rectificative pour 2014 a aggravé les sanctions en cas de non présentation du fichier des écritures comptables par les entreprises. Ces sanctions sont prévues à l'article 1729D du CGI. L'administration fiscale vient de mettre...
Actualité des métiers du chiffre
Ces autres services que les entreprises attendent d'un expert-comptable
Le 20/11/2014 07:58 par Editions Législatives
Une étude estime que les TPE et les PME veulent que les experts-comptables apportent une palette étendue de prestations. On y retrouve des activités qui prolongent celles traditionnelles comme d'autres plutôt surprenantes (conseil en informatique...)....

Les annonces d'emploi
75 - Paris (CDI)
3 collaborateurs expertise-comptable (h/f) à paris
Le 20/11/2014 12:35 par Denjean & Associés
Nous vous proposons d'apprendre au fil des années le métier d'expert-comptable, de découvrir son intérêt et sa diversité en travaillant pour une clientèle aussi passionnante qu'exigeante : celle des grandes et moyennes entreprises. Nos clients sont des...
06 - Alpes-Maritimes (CDI)
Collaboratrice/teur comptable sur nice (cdi)
Le 19/11/2014 10:33 par Cabinet Espace Conseil Expertise
Sous la responsabilité de l'Expert Comptable du cabinet et rattaché à une équipe dynamique, vous gérez de manière autonome, un portefeuille varié d'une quarantaine de clients de types TPE/PME. Vous serez en charge de la tenue jusqu'à l'établissement...
69 - Rhône (CDI)
Collaborateur comptable (f/h)
Le 18/11/2014 17:50 par KOBALTT SUD EST
En tant que collaborateur comptable, voici le détail de votre poste : - Gestion en autonomie des dossiers (30 dossiers), - Tenue de la comptabilité quotidienne du client, - Révision des comptes, - Etablissement du bilan annuel et de la liasse fiscale,...
75 - Paris (CDI)
Responsable de bureau
Le 18/11/2014 09:19 par KOBALTT
En collaboration directe avec l'Associé du bureau parisien, vous assurez le management des équipes (collaborateurs et chefs de mission). Vous établissez les plannings, assurait ponctuellement la révision des dossiers, intervenez sur les situations les...
13 - Bouches-du-Rhône (CDI)
Collaborateur comptable h/f
Le 17/11/2014 16:31 par Cabinet BONTEMPS
Directement rattaché à l'Expert Comptable associé du cabinet vous êtes autonome pour gérer un portefeuille de cinquante clients de types TPE/PME et BNC. Vous serez en charge de la tenue jusqu'à l'établissement du bilan et de la liasse fiscale.


La revue de presse

Publicité

Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2014 Compta Online
S'informer, partager, évoluer