Publicité
HEC EMS Europe Campaign

Cotisation gérant rsi pour SARL sans activité commerceial

1
26 726
0
1 réponse
26 726 lectures
0 vote

Contact'Expert
Zeu
Zeu
  • 44 - Loire-Atlantique
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail



Ecrit le: 23/06/2008 17:26
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour
Il semble que la règlementation concernant les cotisations d'un gérant de sarl d'une société mise en "sommeil" ait changée relativement récement ! Quand ? D'autre part la tenue d'une ag la publication d'un chahgement de gérant et/ou la dissolution d'une société coûtent cher.
La solution serait donc de la déclarer sans activité commerciale et d'attendre 2 ans qu'elle soit radiée MAIS quand un gérant majoritaire décide de prendre sa retraite, qu'il touche une retraite cnav il n'est pas normal de continuer de payer des cotisations (qui de surcroît) ne rapportent rien. N'est -il rien prévu à ce sujet.
Merci


Jipe
Jipe
Assistant principal en cabinet d'expertise comptable Modérateur Compta Online
  • 69 - Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 65 votes
popupBulle tail

Assistant principal en cabinet d'expertise comptable
Modérateur Compta Online


Re: Cotisation gérant rsi pour SARL sans activité commerceial

Ecrit le: 23/06/2008 19:51
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

Je trouve votre message un peu brouillon....


Vous dites "Il semble que la règlementation concernant les cotisations d'un gérant de sarl d'une société mise en "sommeil" ait changée relativement récemment !"
==> je ne sais pas ! Appeler votre RSI, ils vous expliqueront cela très bien !

Vous dites : "D'autre part la tenue d'une AG, la publication d'un changement de gérant et/ou la dissolution d'une société coûtent cher."
==> la publication d'un gérant coûte de l'argent (Frais à payer au CFE, frais de publication dans un journal d'annonces légales) : votre CFE (centre de formalités des entreprises) vous indiquera tout cela en détail. Par ailleurs, pour un changement de gérant vous devrez compléter l'imprimé M2 que vous fournira le CFE.
La dissolution a aussi un coût ! (Frais à payer au CFE, frais de publication dans un journal d'annonces légales) : votre CFE (centre de formalités des entreprises) vous indiquera tout cela en détail. Par ailleurs, pour une dissolution vous devrez compléter l'imprimé M2 que vous fournira le CFE.

Vous dites : "La solution serait donc de la déclarer sans activité commerciale et d'attendre 2 ans qu'elle soit radiée MAIS quand un gérant majoritaire décide de prendre sa retraite, qu'il touche une retraite cnav il n'est pas normal de continuer de payer des cotisations (qui de surcroît) ne rapportent rien. N'est -il rien prévu à ce sujet"
==> je ne comprends pas tout et vous semblez confondre beaucoup de choses... Vous pouvez mettre en sommeil votre SARL mais en aucun cas la radiation se fait d'office au bout de deux ans... ce sera bien à la SARL (au travers de son gérant ou de son mandataire) de mettre en place la procédure de sa radiation.

Le gérant, dans le cas d'une mise en sommeil, reste soumis aux cotisations sociales minimales sauf cas particulier. Voyez ce lien qui devrait vous intéresser : ===> http://www.strasbourg.cci.fr/juridique/not..._en_sommeil.pdf

extrait de ce lien au niveau des charges sociales :

D’un point de vue social :
• La société en sommeil n’a à verser aucune cotisation sociale pour le dirigeant non
rémunéré relevant du régime général de la Sécurité Sociale (gérant minoritaire de
SARL, président du Conseil d’Administration de SA, etc.…).
• Par contre, les dirigeants relevant du régime des travailleurs non salariés (notamment
le gérant majoritaire de SARL ou le gérant - associé unique d'une EURL) restent
soumis au versement des cotisations sociales, malgré la mise en sommeil de la
société (sauf s’ils peuvent bénéficier des prestations sociales au titre d’une autre
activité rémunérée notamment salariée). Au niveau de l'assurance maladie et
vieillesse, les cotisations minimales seront appelées. Concernant les cotisations
recouvrées par l'URSSAF, elles ne seront dues que si le dirigeant bénéficie d'une
rémunération supérieure au plancher annuel (par exemple, pour 2006 ce plancher est
fixé à 4 336 EUR).

Fin de l'extrait (il convient bien sûr d'actualiser les données chiffrées).

Voyez aussi ce lien : http://www.apce.com/pid2812/mise-en-sommeil.html?espace=3

Je ne comprends pas trop votre objectif... vous voulez changer de gérant, cesser votre activité ?

Le mieux serait de faire le point avec votre Expert comptable (mais je pense que vous n'en n'avez pas !) qui connaît votre dossier au niveau fiscal et social.

Cordialement,


--------------------
Jipé




1
26 726
0



Publicité


Légende



  • Lectures
  • Réponses
  • Votes





À la Une

Les derniers articles
Actualité fiscale et droit des sociétés
Dispositif de limitation de la déductibilité des charges financières en cas de faible imposition dans le résultat de la société liée créancière
Le 17/04/2014 14:23 par Clotilde Cattier
La loi de finances pour 2014 a introduit un nouveau dispositif de limitation à la déductibilité des charges financières, qui prévoit la réintégration au résultat fiscal de la filiale débitrice des intérêts versés à une société liée créancière lorsque...
L'expertise comptable et l'audit
L'exercice du commissariat aux comptes dans le secteur coopératif agricole
Le 17/04/2014 14:20 par Cabinet MONTIEL LABORDE
Pour le contrôle légal de leurs comptes, les coopératives agricoles et les unions de coopératives peuvent s’adjoindre les services d’un commissaire aux comptes salarié d’une fédération agréée pour la révision. Depuis le décret du 10...
Le monde des entrepreneurs
Apprenez le langage de votre expert comptable
Le 17/04/2014 01:18 par Icare
L’heure du bilan a sonné, et votre expert-comptable vous parle de charges constatées d’avance, produits constatées d’avance, de factures non parvenues, de factures à établir, etc… Vous répondez « oui, oui… » mais ces notions...
L'expertise comptable et l'audit
L'expert comptable du comité d'entreprise peut saisir le juge des référés
Le 16/04/2014 23:15 par Icovellauna
L'expert-comptable qui assiste le comité d'entreprise en vertu de l'article L2325-35 du code du travail dispose d'un droit de communication des documents nécessaires à l'accomplissement de sa mission. Si l'entreprise ou la société ne lui transmet...
Le monde des entrepreneurs
Chef d'entreprise et auto entrepreneur : que signifie le terme capitaux propres pour vous ?
Le 16/04/2014 19:40 par Icare
Le rendez-vous de bilan est arrivé, et votre expert-comptable vous parle de l'excellence de vos capitaux propres. Vous hochez de la tête pour dire que vous êtes d’accord, mais au final savez-vous réellement ce que sont les capitaux propres de...


La revue de presse

Publicité

Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2014 Compta Online
S'informer, partager, évoluer