Publicité

Cotisation gérant rsi pour SARL sans activité commerceial

2
27 549
0
http://goo.gl/Es9I4Q
2 réponses
27 549 lectures
0 vote
Lien raccourci vers cette page : http://goo.gl/Es9I4Q

Contact'Expert
Zeu
Zeu
  • 44 - Loire-Atlantique
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail



Ecrit le: 23/06/2008 17:26
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour
Il semble que la règlementation concernant les cotisations d'un gérant de sarl d'une société mise en "sommeil" ait changée relativement récement ! Quand ? D'autre part la tenue d'une ag la publication d'un chahgement de gérant et/ou la dissolution d'une société coûtent cher.
La solution serait donc de la déclarer sans activité commerciale et d'attendre 2 ans qu'elle soit radiée MAIS quand un gérant majoritaire décide de prendre sa retraite, qu'il touche une retraite cnav il n'est pas normal de continuer de payer des cotisations (qui de surcroît) ne rapportent rien. N'est -il rien prévu à ce sujet.
Merci


Jipe
Jipe
Chef de mission en cabinet
  • 69 - Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 73 votes
popupBulle tail

Chef de mission en cabinet


Re: Cotisation gérant rsi pour SARL sans activité commerceial
Ecrit le: 23/06/2008 19:51
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

Je trouve votre message un peu brouillon....


Vous dites "Il semble que la règlementation concernant les cotisations d'un gérant de sarl d'une société mise en "sommeil" ait changée relativement récemment !"
==> je ne sais pas ! Appeler votre RSI, ils vous expliqueront cela très bien !

Vous dites : "D'autre part la tenue d'une AG, la publication d'un changement de gérant et/ou la dissolution d'une société coûtent cher."
==> la publication d'un gérant coûte de l'argent (Frais à payer au CFE, frais de publication dans un journal d'annonces légales) : votre CFE (centre de formalités des entreprises) vous indiquera tout cela en détail. Par ailleurs, pour un changement de gérant vous devrez compléter l'imprimé M2 que vous fournira le CFE.
La dissolution a aussi un coût ! (Frais à payer au CFE, frais de publication dans un journal d'annonces légales) : votre CFE (centre de formalités des entreprises) vous indiquera tout cela en détail. Par ailleurs, pour une dissolution vous devrez compléter l'imprimé M2 que vous fournira le CFE.

Vous dites : "La solution serait donc de la déclarer sans activité commerciale et d'attendre 2 ans qu'elle soit radiée MAIS quand un gérant majoritaire décide de prendre sa retraite, qu'il touche une retraite cnav il n'est pas normal de continuer de payer des cotisations (qui de surcroît) ne rapportent rien. N'est -il rien prévu à ce sujet"
==> je ne comprends pas tout et vous semblez confondre beaucoup de choses... Vous pouvez mettre en sommeil votre SARL mais en aucun cas la radiation se fait d'office au bout de deux ans... ce sera bien à la SARL (au travers de son gérant ou de son mandataire) de mettre en place la procédure de sa radiation.

Le gérant, dans le cas d'une mise en sommeil, reste soumis aux cotisations sociales minimales sauf cas particulier. Voyez ce lien qui devrait vous intéresser : ===> http://www.strasbourg.cci.fr/juridique/not..._en_sommeil.pdf

extrait de ce lien au niveau des charges sociales :

D’un point de vue social :
• La société en sommeil n’a à verser aucune cotisation sociale pour le dirigeant non
rémunéré relevant du régime général de la Sécurité Sociale (gérant minoritaire de
SARL, président du Conseil d’Administration de SA, etc.…).
• Par contre, les dirigeants relevant du régime des travailleurs non salariés (notamment
le gérant majoritaire de SARL ou le gérant - associé unique d'une EURL) restent
soumis au versement des cotisations sociales, malgré la mise en sommeil de la
société (sauf s’ils peuvent bénéficier des prestations sociales au titre d’une autre
activité rémunérée notamment salariée). Au niveau de l'assurance maladie et
vieillesse, les cotisations minimales seront appelées. Concernant les cotisations
recouvrées par l'URSSAF, elles ne seront dues que si le dirigeant bénéficie d'une
rémunération supérieure au plancher annuel (par exemple, pour 2006 ce plancher est
fixé à 4 336 EUR).

Fin de l'extrait (il convient bien sûr d'actualiser les données chiffrées).

Voyez aussi ce lien : http://www.apce.com/pid2812/mise-en-sommeil.html?espace=3

Je ne comprends pas trop votre objectif... vous voulez changer de gérant, cesser votre activité ?

Le mieux serait de faire le point avec votre Expert comptable (mais je pense que vous n'en n'avez pas !) qui connaît votre dossier au niveau fiscal et social.

Cordialement,


--------------------
Jipé




2
27 549
0



Publicité


Légende

  • Lectures
  • Réponses
  • Votes






À la Une

Les derniers articles
Responsabilité des professionnels
Adhésion à un CGA : devoir de conseil l'expert-comptable
Le 19/09/2014 17:01 par Sandra Schmidt
Manquement à l'obligation de conseil : l'expert-comptable condamné à verser 8196 ¤ de dommages et intérêts à son client.
Actualité fiscale et droit des sociétés
Déclaration de la politique de prix de transfert
Le 18/09/2014 11:09 par Clotilde Cattier
Mise en ligne de l'imprimé n°2257-SD Fin 2013, la France étoffait son arsenal de lutte contre la fraude fiscale en mettant à la charge de certaines sociétés une nouvelle obligation annuelle de dépôt d'une documentation prix de transfert simplifiée (article...
L'expertise comptable et l'audit
Accès à l'exercice de l'activité d'expertise comptable
Le 18/09/2014 08:24 par CROEC Paris Ile-de-France
L'article 7 bis de l'ordonnance L'article 7 bis de l'ordonnance du 19 septembre 1945 constitue un « tour extérieur » pour l'accès à l'exercice de l'activité d'expertise comptable afin d'enrichir le monde du chiffre de compétences variées. Il...
Normes ifrs
Transfert d'actifs entre investisseur et entreprise liée
Le 17/09/2014 12:16 par Sandra Schmidt
La version définitive des amendements à IFRS 10 et IAS 28 est disponible. Ils règlent le conflit entre les deux normes, en cas de vente ou apport d'actifs, entre un investisseur et une entreprise associée ou une coentreprise.
Actualité fiscale et droit des sociétés
Changement d'activité entrainant cessation d'entreprise
Le 16/09/2014 23:37 par Clotilde Cattier
Le changement d'activité est assimilé, à une cessation d'entreprise. Quand est-on face à un changement d'activité ? Et qu'en est-il en cas de disparition des moyens de production nécessaires à la poursuite de l'exploitation ?


La revue de presse

Publicité

spécialistes des chiffres actuellement en ligne
Réponses: 77.36%
A propos
de Compta Online
Publicité

Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2014 Compta Online
S'informer, partager, évoluer