Publicité

Difference entre 601 et 606

7
2 955
0
7 réponses
2 955 lectures
0 vote

Contact'Expert
Membre
Membre
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail



Ecrit le: 11/06/2011 11:52
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour à tout le monde,

Mon mari vient de créer sa société (indépendant) dans la rénovation de pompes à eau moteur.
Il utilise des joints, des bagues d'étanchéité pour réparé les pompes à eau sans aucun stock.
Mes ventes sont passées en tant que prestation de services.

Ma question est la suivante : les factures d'achats correspondant au matières premières pour rénover les pompes doivent elles être comptabilisé au 601 (même si pas de stock) ou au 606 ?

Ce qui m'interpelle le plus c'est l'absence de stock.

Merci pour vos réponses.


Awadfehd
Awadfehd
Expert-Comptable associé en cabinet
  • 93 - Seine-Saint-Denis
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail

Voir son site Internet
Expert-Comptable associé en cabinet


Re: Difference entre 601 et 606

Ecrit le: 11/06/2011 13:23
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je vais être un peu sec dans mon language, je m'excuse d'avance.

Le metier de comptable ne s'apprivoise pas. Dans un premier temps, vous vous posez des questions basiques sur les numéros des comptes, faut-il utiliser un 601 ou bien un 606, je n'ai pas de stock, mais prestations sont comptabilisées au 706.

Pour le reste, vous n'avez pas d'autre question : Fiscal, social, cotisation sociale.

Conclusion :

Vous deviez contacté un expert-comptable pour mieux vous suivre et vous conseiller

Merci,


--------------------
AWAD & ASSOCIES SAS
17 RUE DE L'UNIVERSITE
93160 NOISY LE GRAND
Tel : 09.82.40.83.20
Port : 06.30.17.82.00


Membre
Membre
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail



Re: Difference entre 601 et 606

Ecrit le: 11/06/2011 14:22
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je vais être aussi direct que vous.
Je viens de me séparer de mon expert comptable car c'est lui qui me faisait passer par le 601 malgrés l'absence de stock et je connais trés bien le n° de (***pas de style SMS***) des prestations de services.
Alors s'il vous plait aller prendre conseil auprès d'un expert comptable j'ai donné merci. Maintenant je dois tout vérifier.
Cordialement(quand même)


Yoldie
Yoldie
Comptable unique en entreprise
  • 78 - Yvelines
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 3 votes
popupBulle tail

Comptable unique en entreprise


Re: Difference entre 601 et 606

Ecrit le: 11/06/2011 18:51
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,
Je suis choquée par la réponse de Monsieur L'Expert comptable...Il me semble que ce site est fait justement pour aider les comptables.....qu'ils soient vraiment ou non comptables de formation et donc je soutiens énormément l'internaute qui vient ici se renseigner...
Notre société vient aussi de se séparer de son Expert Comptable. J'ai découvert lors de mon entrée en poste de Responsable Comptable au sein de la société dans laquelle je travaille depuis septembre, une comptabilité irrégulière. Les régles élémentaires comptables n'ont pas été respectees, un vrai sac de noeuds, alors je ne vous raconte pas sur les plans fiscal et social. Je vais prier pendant trois an pour ne pas avoir de controle fiscale ou d'Urssaf.
Est ce donc si difficile d'être compétent, j'ai travaillé 12 ans dans un Cabinet parisien. Notre devise était la suivante, le client pait, il doit avoir un service parfait.
J'ai l'impression que cela n'existe plus, nous avons sollicité un nouveau Cabinet....Mais cela commence mal, aucune réactivité.......
Le métier a t il changé?
Cordialement


Lucky luc
Lucky luc
Comptable Modérateur Compta Online
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 153 votes
popupBulle tail

Comptable
Modérateur Compta Online


Re: Difference entre 601 et 606

Ecrit le: 12/06/2011 08:43
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Citation
Mon mari vient de créer sa société (indépendant) dans la rénovation de pompes à eau moteur.
Il utilise des joints, des bagues d'étanchéité pour réparé les pompes à eau sans aucun stock.
Mes ventes sont passées en tant que prestation de services.

Ma question est la suivante : les factures d'achats correspondant au matières premières pour rénover les pompes doivent elles être comptabilisé au 601 (même si pas de stock) ou au 606 ?

606, c'est plus pour comptabiliser l'énergie (électricité, etc.) et pour le petit outillage. Ce sont à mon sens plus des dépenses de fonctionnement de l'entreprise que des achats de pièces destinées aux travaux pour les clients.

Dans le cas de votre mari, j'utiliserais plutôt 601. Même s'il y a une consommation immédiate, il me semble que ces pièces ont vocation à être stockées.

Cordialement.


--------------------
DECF - DEFC - Maîtrise ès Sciences Économiques - DESS Techniques Quantitatives et Informatiques de Gestion
Modérateur Compta Online


Awadfehd
Awadfehd
Expert-Comptable associé en cabinet
  • 93 - Seine-Saint-Denis
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail

Voir son site Internet
Expert-Comptable associé en cabinet


Re: Difference entre 601 et 606

Ecrit le: 12/06/2011 17:53
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je m'excuse de vous avoir offensé. Ce n'est pas le but du message. Il aurait été préférable de préciser que vous faites appel d'un service d'un expert-comptable.

De mon côté, je ne porte pas de jugement sur le travail d'un confrère. Je reprends le dossier.

Je suis récent dans la profession, j'ai l'impression que les anciens sont plus rigoureux de leur travail.

La prochaine fois, avant de faire appel à un expert-comptable, nous vous fiez pas uniquement aux Honoraires.

Désolé encore une fois.


--------------------
AWAD & ASSOCIES SAS
17 RUE DE L'UNIVERSITE
93160 NOISY LE GRAND
Tel : 09.82.40.83.20
Port : 06.30.17.82.00


Goullinus
Goullinus
Directeur de bureau en cabinet
  • 44 - Loire-Atlantique
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail

Directeur de bureau en cabinet


Re: Difference entre 601 et 606

Ecrit le: 12/06/2011 18:18
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je crois que mon confrère Awadfehd a eu une période fiscale un peu stressante et il faut l'en excuser !

Je vais d'abord répondre à la question de départ en indiquant que, comme Lucky Luc, je préconise le 601 car ces charges rentrent normalement dans un cycle de production, fabrication, maintenance avec une vocation de stockage comme le rappelle LLuc.
Pour moi, le 606 collecte plutôt les charges de structure, de fonctionnement et de gestion courante.

Ensuite, je vais apporter quelques réflexions aux différentes remarques déjà faites et parfois un peu sèches (!) :

- Je suis d'accord, un tel forum peut être utilisé pour l'entraide car chacun est libre d'aider qui il veut bénévolement ... et heureusement ! Mais il n'est pas toujours facile de voir que son savoir est distribué gratuitement alors que le diplôme a demandé (***pas de style SMS***) de patience et de sacrifice (pour un EC : bac+8, comme pour (***pas de style SMS***) de profession libérale).
- Je pense que ce sentiment est partagé par nombre de médecins ou pharmarciens. C'est l'envers de la médaille :avec internet, le monopole n'a plus la même portée ! Regardez aussi le cas de la parapharmacie avec les grandes surfaces.
- Enfin, les professionnels que nous sommes sont de plus en plus soumis à la concurrence et nous devons faire face à des clients qui considèrent que les honoraires sont trop chers alors que l'on est souvent sur des taux horaires ridicules (moins que mon garagiste ou mon chauffagiste dans bien des cas) et sur des temps d'intervention irréalistes !

1/ Concernant les remarques d'Angegribouille
- Vous avez bien fait de vous séparer de votre EC si vous n'étiez pas satisfaite de ses services. Mais j'ose espérer que ce n'est pas que pour une différence d'appréciation entre le 601 et le 606!
- Maitriser le plan comptable n'est pas la vocation 1ère d'un EC et je pense que celui-ci a largement mieux à apporter. En effet, maitriser le PCG demande très peu de temps et quelques erreurs d'appréciation n'entrainent généralement pas de grandes conséquences (se méfier quand même, bien sûr!).
- La différence entre une personne qui maitrise la comptabilité, un comptable, un comptable expérimenté, un expert-comptable et un expert-comptable expérimenté repose beaucoup sur la maitrise globale de la technicité et le service global qu'il offre. Je m'explique.
- En principe, un expert-comptable connait les règles fondamentales de comptabilité, mais il doit aussi avoir un très bon niveau dans de (très) nombreux domaines, sans forcément être un spécialiste : droit fiscal, droit civil, droit pénal, droit des affaires, droit des sociétés, droit des successions, droit du contentieux, droit social et règles de la paie, droit patrimonial, droit du crédit, droit de la consommation; mais aussi logiciels métier et de gestion, systèmes informatiques, calcul et contrôle de cohérence, audit financier, audit d'acquisition, opérations internationales, gestion financière, élaboration d'outils de gestion, capacité de rédaction et d'argumentation, capacité à répondre à l'administration, à la justice à un tiers pour son client. Et j'en passe ! Et je ne parle pas des autres compétences de gestion interne, manager, commercial, règles déotontologiques,...
- Dans mon activité de suivi des TPE/PME, les problématiques comptables représentent ainsi environ 1% des interrogations de mes clients...
- J'interviens aussi de plus en plus sur des problèmes qui glissent sur des aspects personnels (gestion patrimoniale, optimisation fiscale personnelle+entreprise puisque c'est lié), je suis aussi parfois leur confident (problématique de divorce impactant la survie de la société, décès du chef d'entreprise ou d'un mineur actionnaire...).
- Par ailleurs, il n'y a malheureusement pas que de bons EC, comme il n'y a certainement pas que des bons professionnels dans le secteur d'activité de votre mari. Autre exemple avec l'entreprise qui entretien ma chaudière personnelle : j'ai eu une fuite qui a dû demander 3 interventions avec à chaque fois le temps de déplacement facturé ... pour une pièce défectueuse qui n'a pas été détectée comme telle dès le départ alors que le professionnel avait des années de métier ! (Depuis tout va bien !).

2/ Concernant les commentaires de Yoldie
- Réponse à votre dernière question : oui, le métier a très fortement changé !
Personnellement, je pense que le client n'est pas roi parce qu'il paie. J'ai résilié de moi même ma mission avec plusieurs clients qui payaient mais qui ne me permettaient pas d'accomplir ma mission. Autre exemple : j'ai un client Pressing qui ne travaille plus avec un gros client qui représentait une part importante de son CA. Ce dernier n'était jamais content, était énergivore et accaparait (***pas de style SMS***) de temps et menaçait systématiquement de partir tout en restant ! Mon client a depuis retrouvé de plus petits clients pour plus de sérénité à tous les niveaux.
- De plus, le service parfait n'existe pas ! Il doit en revanche être à la hauteur du prix qui a été accepté par les deux parties et chacun se fait une idée propre du rapport entre ces deux éléments. Exemple : j'ai un client qui me demande uniquement de réviser les comptes pour établir la liasse fiscale et les comptes annuels : pas besoin de rendez-vous en cours d'année ou à la présentation du bilan et il ne me demande rien d'autre. Aucun problème, je sais faire ! Mais qu'il ne vienne pas me reprocher de ne pas lui apporter de conseil ou de ne pas l'alerter...
J'ai bien sûr pris la peine de lui apporter par écrit les informations importantes que je devais lui dire par oral.
- L'appréciation d'une comptabilité irrégulière est très subjective. Et pour moi, certaines règles comptables dites élémentaires que j'ai apprises lors de mes études sont absurdes si on n'apprécie pas leur aspect significatif ou non. Par exemple, je ne fais plus comptabiliser depuis très longtemps les icne sur emprunts, ni les CCA de faibles montants. Les comptes sont-ils pour autant faux ? Par pour moi ! Je préfère passer plus de temps sur le calcul d'une provision client : le fisc ne viendra (jamais) redresser sur les icne mais la provision devrait être fortement justifiée !
- Notez d'ailleurs que les règles comptables d'engagement pour les TPE en BIC viennent d'être complétement chamboulées car il est désormais possible de tenir une comptabilité courante selon les encaissements/décaissements et de basculer en engagement à la clôture : sacré révolution ... que j'applique depuis de nombreuses années.
- Tout cela me permet d'être sur les vrais sujets pour mes clients, et ces petits détails chronophages n'apportent aucune valeur ajoutée pour personne.
- Il serait intéressant de savoir dans quel contexte votre ancien EC travaillait et s'il pouvait le faire dans de bonnes conditions.
- Vous indiquez que c'est déjà mal engagé avec votre nouvel EC ! La réactivité se pait et n'est pas la même pour tout le monde ! Je vous conseille de repréciser avec lui (ou le prochain) exactement ce que vous attendez de lui. De plus, n'oubliez pas que le client de l'EC est le chef d'entreprise qui n'a pas les mêmes exigences que vous. Parlez-en à votre employeur si ce n'est pas déjà fait !

En vous souhaitant à tous une bonne continuation.

Cordialement,

Goullinus


--------------------
Goullinus - 10 ans en cabinet d'expertise comptable et 5 ans d'audit chez un big - Expert-comptable inscrit / Exercice sur Nantes et sa région / Etudes à l'ICS Bégué.




7
2 955
0



Publicité


Légende



  • Lectures
  • Réponses
  • Votes





À la Une

Les derniers articles
Actualité sociale
PLFSSR 2014 : adoption définitive le 23 juillet 2014
Le 26/07/2014 13:21 par Icovellauna
Le projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale 2014 a été définitivement adopté par l'assemblée nationale, le 23 juillet 2014. Avant cette adoption, il aura fait l'objet d'un nouveau rejet par le Sénat (en seconde lecture). Le...
Actualité sociale
Idées reçues en matière d'accident du travail et de maladie professionnelle
Le 25/07/2014 17:25 par Editions Tissot
En matière d’accident du travail (AT) et de maladie professionnelle (MP) les idées reçues sont nombreuses, et la complexité de la législation sur les risques professionnels ne permet pas toujours aux entreprises de démêler le vrai du faux. Ce livre...
Actualité fiscale et droit des sociétés
Adoption définitive de la loi de finances rectificative pour 2014
Le 25/07/2014 16:14 par Clotilde Cattier
Après un rejet du projet de texte par le Sénat, en seconde lecture, le 21 juillet, l'Assemblée Nationale a définitivement adopté le projet de loi de finances rectificative pour 2014, le 23 juillet. Le texte ainsi adopté est identique à celui voté en...
Actualité sociale
PLFSSR 2014 : Où en est-on ?
Le 20/07/2014 23:13 par Icovellauna
Depuis sa présentation au conseil des ministres le 18 juin 2014, peu avant son dépôt devant l’assemblée nationale, le projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 a été lu par les deux chambres (assemblée nationale...
Actualité fiscale et droit des sociétés
Projet de loi de finances rectificative 2014 : rejet du Sénat
Le 17/07/2014 12:10 par Clotilde Cattier
Après avoir été adopté en 1ère lecture par l'Assemblée Nationale, avec un certain nombre de modifications par rapport au texte proposé initialement par le gouvernement, le projet de loi de finances rectificative pour 2014 a été rejeté par le Sénat,...


La revue de presse

Publicité

spécialistes des chiffres actuellement en ligne
Réponses: 77.28%
A propos
de Compta Online
Publicité

Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2014 Compta Online
S'informer, partager, évoluer