Publicité
HEC EMS Europe Campaign

Taxe professionnelle: comment évaluer le matériel de transport?

3
2 187
0
3 réponses
2 187 lectures
0 vote

Contact'Expert
Laetitia6..
Laetitia60
Cadre du secteur privé
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail

Cadre du secteur privé


Ecrit le: 04/05/2009 11:06
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Petite question concernant la déclaration de Taxe Professionnelle:

Je souhaiterais savoir s'il faut renseigner dans l'encadré D2 des immobilisations amorties sur moins de 30 ans, la case n°5 correspondant au matériel de transport, en l'occurence les véhicules utilitaires que l'entreprise possède?

J'ai trouvé à l'actif du bilan les informations pour les immos corporelles et installations techniques mais je n'y ai pas trouvé la valeur des véhicules....

Ces véhicules étaient en credit-bail et ils ont été rachetés en 2008. Comment les comptabiliser, sur la valeur d'achat HT?

Merci de me renseigner.

Cordialement,


--------------------
Laetitia


Claudusai..
Claudusaix
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 144 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Taxe professionnelle: comment évaluer le matériel de transport?

Ecrit le: 04/05/2009 11:48
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

En matière de crédit-bail, la taxe professionnelle ne distingue pas si l'entreprise les possèdent dorénavant ou pas. Il faut prendre la valeur au moment de la conclusion du contrat de crédit-bail.

Autrement dit, si dans vos immobilisations, un matériel de transport est inscrit pour 1000 ¤ et au moment de la conclusion du crédit-bail, ce matériel a été financé pour 100 000 ¤, la valeur à inscrire dans la déclaration de taxe professionnelle est de 100 000 ¤.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable stagiaire, Membre de l'ANECS Limousin


El rico
El rico
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 71 - Saône-et-Loire
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 34 votes
popupBulle tail

Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Taxe professionnelle: comment évaluer le matériel de transport?

Ecrit le: 04/05/2009 21:52
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

100000 ¤ ?
Nous n'avons pas les mêmes valeurs !

Sans rire, je suis d'accord avec l'analyse de Claude.
Attention à ne pas considérer la valeur de rachat, souvent ridicule du bien en fin de CB, mais la valeur d'origine du bien loué.

Pour les biens en location de plus de 6 mois, le calcul est légèrement plus compliqué. Il faut prendre le montant de location annuel et le comparer à la valeur d'origine que l'on multiplie par 80 % ou 120% de la valeur. Si la valeur locative est inférieur à 80 %, on prendra 80% de la VO, si la VL est entre 80 et 120 ont prendre la VL, et si enfin la valeur est supérieur à 120% ont ce limitera à 120% de la valeur d'origine.

Enfin, on retrouve souvent, lors de rachat de fonds de commerce des biens de faible valeur car reprise pour le montant valeur vénale. Il faut alors prendre 80% de la valeur d'origine (chez le cessionnaire) pour le calcul de la TP.

vivement que l'on supprime cette taxe !

Salutations


--------------------
Diplômé d'expertise comptable


Claudusai..
Claudusaix
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 144 votes
popupBulle tail

Voir son profil Google+ Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Taxe professionnelle: comment évaluer le matériel de transport?

Ecrit le: 04/05/2009 23:56
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Claudusaix le 04/05/2009 23:56
Citation : El rico @ Ecrit le 04.05.2009 à 21:52
100000 ¤ ?
Nous n'avons pas les mêmes valeurs !


Bonsoir,

Il n'y a pas que les belles voitures dans le matériel de transport (lol). J'ai dans mon bilan, des valeurs nettement supérieures au chiffre 100 000 ¤. Il s'agit de grues mobiles automotrices. Et la question de la taxe professionnelle est évidemment cruciale même avec le plafonnement pour la valeur ajoutée.

D'où, l'intérêt de location-financement !

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable stagiaire, Membre de l'ANECS Limousin




3
2 187
0



Publicité


Légende



  • Lectures
  • Réponses
  • Votes





À la Une

Les derniers articles
Le monde des entrepreneurs
Le législateur abroge une partie des dispositions relatives au portage salarial
Le 19/04/2014 18:23 par Icare
L'article 8 de la loi n° 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail traite du portage salarial. Le paragraphe III prévoit qu'un accord national interprofessionnel étendu peut confier à une branche professionnelle la mission...
Actualité comptable
2015-2016 : Les nouvelles obligations comptables du comité d'entreprise
Le 19/04/2014 14:54 par Icovellauna
La loi relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale contient des dispositions relatives à la comptabilité des comités d'entreprises.Pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2015 Selon cette loi, les comités...
Actualité patrimoniale
Monuments historiques et assimilés - Modalités dérogatoires de détermination de l'assiette de l'impôt sur le revenu
Le 19/04/2014 12:41 par Clotilde Cattier
Les propriétaires de monuments historiques et assimilés bénéficient, pour la détermination de l'assiette de l'impôt sur le revenu, de modalités dérogatoires de prise en compte des charges foncières supportées à raison de ces immeubles (article 156,...
Actualité fiscale et droit des sociétés
Dispositif de limitation de la déductibilité des charges financières en cas de faible imposition dans le résultat de la société liée créancière
Le 17/04/2014 14:23 par Clotilde Cattier
La loi de finances pour 2014 a introduit un nouveau dispositif de limitation à la déductibilité des charges financières, qui prévoit la réintégration au résultat fiscal de la filiale débitrice des intérêts versés à une société liée créancière lorsque...
L'expertise comptable et l'audit
L'exercice du commissariat aux comptes dans le secteur coopératif agricole
Le 17/04/2014 14:20 par Cabinet MONTIEL LABORDE
Pour le contrôle légal de leurs comptes, les coopératives agricoles et les unions de coopératives peuvent s’adjoindre les services d’un commissaire aux comptes salarié d’une fédération agréée pour la révision. Depuis le décret du 10...


La revue de presse

Publicité

Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2014 Compta Online
S'informer, partager, évoluer