Logo Compta Online
BanStat

À quoi sert le plan de trésorerie et comment le construire ?

1 691 lectures
0 commentaire
Catégorie : Finance et marchés financiers
1 691
0
Article écrit par (41 articles)
Modifié le

Qu'est-ce qu'un plan de trésorerie et quel est son objectif ?

Le plan de trésorerie est une solution optimale pour anticiper les flux de trésorerie, et pallier aux problèmes récurrents de trésorerie (ex : le manque de liquidité, défauts de paiement et trésorerie négative), sa construction est donc un signe d'une bonne gestion.

Qu'est-ce qu'un plan de trésorerie et quel est son objectif ? Comment le construire ? Réponses dans l'article.

Le plan de trésorerie : qu'est-ce donc ?

Le plan de trésorerie, est un tableau qui permet de lister en deux parties les flux d'encaissement et de décaissement actuel ou futur d'une entreprise pour une période donnée (journalière, mensuelle, etc.), et de calculer le solde de trésorerie par différence entre les encaissements et les décaissements en fin de période. Le plan de trésorerie est composé de 2 types de flux :

  • les flux d'exploitation ;
  • les flux hors exploitation.

Les flux d'exploitation

Ce sont les encaissements et les décaissements liés à l'activité habituelle de l'entreprise (achat et vente de marchandises, achat matières premières, paiement des salaires, etc.

Les flux hors exploitation

Ce sont des flux non liés à l'activité ordinaire de l'entreprise, il s'agit principalement des apports en capital ou en comptes courants, des aides et les subventions, des emprunts contractés et les remboursements d'emprunt, des investissements et les cessions d'investissements, des distributions de dividende, etc.)

 

Le plan de trésorerie : quel est son objectif ?

La construction d'un plan de trésorerie est intéressante pour le chef d'entreprise et pour le créateur d'entreprise, pour plusieurs raisons, il permet :

  • d'évaluer la solvabilité de l'entreprise, c'est à dire, sa capacité à honorer ses engagements et ses exigibilités dans les temps (payer ses factures sans dépasser le délai de paiement négocié par exemple) ;
  • d'anticiper les éventuelles difficultés de trésorerie notamment en cas d'activité saisonnière ;
  • en cas de création d'entreprise, le plan de trésorerie permet d'évaluer le besoin de financement du porteur de projet, il permet également de s'assurer de la fiabilité des hypothèses et des prévisions financières retenues dans son business plan.

 

Le plan de trésorerie : quelles étapes pour le construire ?



  • 1ére étape : identifier les flux de trésorerie potentiels ;
  • 2e étape : Imputer les flux dans leur période d'entrée ou de sortie ;
  • 3e étape : le calcul du solde de trésorerie du mois et le solde cumulé.

Identifier les flux de trésorerie potentiels

La première étape dans la construction du plan de trésorerie, consiste à recenser les flux de trésorerie potentiels dans un tableau qui sépare en deux, les encaissements et les décaissements.

Exemple d'encaissements :

  • le chiffre d'affaires prévisionnel TTC (ventes de M/ses, prestations de services, etc.) ;
  • les aides et subventions reçues ;  
  • le remboursement du crédit de TVA ;
  • les apports en capital (apport personnel et augmentation de capital) ;  
  • les apports en compte courant ;  etc.

Exemple de décaissements :

  • achats TTC (marchandises, matières premières, etc.) ;
  • frais généraux TTC (loyers, l'eau et l'électricité, entretien, honoraires, publicité, les primes d'assurances, les frais de transport, etc. ;
  • salaires et charges sociales ;
  • les impôts et taxes ;
  • les investissements ;
  • les reprises d'apports en compte courant ;
  • les remboursements d'emprunt ;
  • les charges financières ;
  • les dividendes à payer, etc.

Imputer les flux sur leur période d'entrée ou de sortie

Les encaissements et les décaissements doivent figurer dans leur période concernée, par exemple : un achat en juin décaissé en juillet doit être imputé dans les décaissements de juillet.

Calculer le solde de trésorerie du mois et le solde cumulé

Le solde de trésorerie est calculé par différence entre les encaissements et les décaissements de la période, le solde cumulé quant à lui est calculé par addition du solde du mois avec le solde du mois suivant.

 

Le plan de trésorerie : comment est-il présenté ?

Après identification des flux potentiels, le plan de trésorerie peut être présenté comme suit :

Plan de trésorerie

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

Chiffres d'affaires

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Aides et subventions reçues

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Remboursement du crédit de TVA

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Les apports en capital

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Apports en compte courant d'associé

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Total encaissements

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Achats (TTC)

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Frais généraux

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Salaires

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Charges sociales

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Impôts et taxes

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Investissements

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Reprises d'apports en compte courant

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Remboursement d'emprunts

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Charges financières

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Dividendes

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Total décaissements

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Solde de trésorerie en fin du mois

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Solde cumulé

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-


Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant



À quoi sert le plan de trésorerie et comment le construire ?

Retour en haut