Logo Compta Online

17e trophée RSE de la profession comptable

766 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
766
0
Article écrit par
Modifié le

Enjeux RSE : remise des prix pour la meilleure démarche de communication

Le CSOEC et la CNCC, co-organisateurs, remettaient mercredi 20 septembre 2017 les prix du Trophée RSE de la profession comptable.

Déjà la 17ème édition d'une cérémonie où sont mises à l'honneur des entreprises de toutes tailles, de tous secteurs d'activité, souhaitant communiquer sur leur démarche RSE.

Les récompenses relèvent de 2 catégories :

  • Meilleure qualité des informations RSE soumises ou non à l'article 225 ;
  • Meilleure démarche RSE.

Pour mémoire, l'article L.225-102-1 du Code de Commerce soumet les entreprises d'une certaine taille à une obligation de publication et de vérification d'informations RSE.

La qualité des informations RSE est appréciée au regard de 3 critères : pertinence (notamment positionnement de la démarche RSE dans la stratégie de l'entreprise), transparence et comparabilité, fiabilité (contrôle par audit interne ou tiers extérieur).

Le jury est composé d'un collège de 16 membres d'horizons divers, tous spécialistes du sujet : entreprises, experts-comptables, chercheurs, représentants du label Lucie...

Le prix de la meilleure qualité des informations RSE soumises à l'article 225 a été attribué au Groupe SEB, groupe industriel spécialisé dans les petits équipements domestiques.

 

Quelques exemples rapportés par l'entreprise pour illustrer leurs enjeux RSE



  • 1/4 des fournisseurs matières premières et produits finis sont audités chaque année pour vérifier la bonne application de la charte des achats responsables (153 audits au niveau mondial en 2016).
  • La sous-traitance faisant appel au secteur du handicap et de l'insertion a représenté 146 ETP [1] pour l'ensemble des sites du Groupe en France.
  • Pour innover durablement et répondre aux attentes des consommateurs : engagement sur la « réparabilité » du produit, fabrication à la demande par impression 3D de pièces détachées, service en test de location d'appareils culinaires...

Le prix de la meilleure démarche RSE a été attribué à BLB Vignobles, producteur et négociant en vin de la région de Montpellier.

Petite entreprise de 11 salariés, certifiée ISO 26000, BLB vend 95% de ses bouteilles à l'export.

Ancien ½nologue régisseur du domaine, Bruno Le breton le rachète en 2008. Face à un endettement très important, la notion de durabilité est fondamentale, et l'entreprise s'engage dans la validation de ses pratiques au travers de certifications et de normes.

Elle est la première exploitation viticole Haute Valeur Environnementale du département en 2013.

Utiliser l'outil de la RSE pour assurer la performance et la pérennité de l'entreprise, c'est tout le sens de la démarche.

Pour répondre à une attente très forte sur le sujet de l'alcool et de la santé, l'entreprise a réalisé une « Charte de la dégustation responsable de vins » avec un médecin addictologue. Objectif : promouvoir une consommation raisonnable de vin et participer à l'éducation à l'alcool.

Quant aux enjeux environnementaux, l'entreprise y contribue également : par exemple en réduisant le poids des bouteilles ou encore en s'engageant dans un programme de traitement qui élimine les cancérigènes mutagènes et reprotoxiques.

Leur slogan : « Vinifions un monde meilleur ». Tout un programme !

 

Pour compléter ces prix, le jury a décerné deux coups de c½ur



Coup de c½ur ETI à l'entreprise Thermador Groupe dans la catégorie « meilleure qualité des informations RSE »

Thermador Groupe fédère 11 sociétés de distribution spécialisée. Elles commercialisent en France, en Europe et en Afrique des matériels et équipements techniques pour la circulation des fluides dans le bâtiment et l'industrie auprès de clients grossistes et grandes surfaces de bricolage.

L'entreprise considère que la démarche RSE du Groupe, ce sont avant tout des décisions « de bon sens » de la direction et un comportement responsable de chaque salarié.

Notamment au niveau de la consommation des ressources naturelles. Quelques exemples :

  • Gestes simples dans les bureaux : éteindre les lumières en quittant la pièce, remplacer les gobelets en plastique par des tasses...
  • Optimisation des transports de marchandises pour diminuer la consommation de carburant
  • Recyclage des déchets par des sociétés spécialisées
  • Anciens ordinateurs donnés à des associations
  • Commercialisation de produits économisant les ressources (systèmes de récupération d'eau de pluie...)
  • Protection de la biodiversité (plantation d'arbres fruitiers...)

 

Coup de c½ur TPE à l'entreprise Infotrafic dans la catégorie « meilleure démarche RSE »

Créateur et diffuseur d'informations en temps réel, utiles et divertissantes au quotidien, l'entreprise Infotrafic est une TPE de 13 personnes, qui dégage en 2016 un CA HT de 1.5 M¤.

Elle est labellisée Lucie depuis 10/2013 ; dans ce cadre, une pratique innovante basée sur le volontariat des employés : le « stand up meeting » ; il s'agit d'une réunion hebdomadaire courte, dynamisée par une méthode ludique (lancement d'un ballon à un collègue) qui permet de faire un point collectif sur l'avancée de chacun.

L'entreprise soutient également l'innovation et permet à tous projets sélectionnés au préalable de bénéficier d'une visibilité sur son site grand public.

 

Cet article rapporte certains exemples concrets présentés par les entreprises lauréates et le CSOEC dans une brochure idoine. Le lecteur intéressé trouvera plus d'informations sur les sites et rapports de ces entreprises.

Je retiens personnellement 3 éléments :

  • L'implication préalable de la gouvernance : la RSE est stratégique ou n'est pas ;
  • Un constat partagé : la RSE est un véritable levier de la performance globale de l'entreprise ;
  • La RSE n'est pas le monopole des grandes entreprises.

[1] Equivalent Temps Plein

Françoise Fournel

Françoise Fournel(Cabinet CEC 2F), expert-comptable à Rennes, récemment installée après un parcours professionnel de 10 ans en cabinet d'expertise comptable et 20 ans en entreprise (secteur de l'immobilier).

Convaincue des enjeux de la RSE, j'ai notamment adhéré à l'association de la région nantaise, Planet'RSE. L'association met en application un outil d'évaluation RSE. Sur la base d'une grille de 33 ou 51 critères, chaque adhérent est audité par des pairs et la notation, valable 2 ans, est reconnue dans le cadre de commandes publiques. Cette démarche est soutenue par Nantes métropole.

Plus d'informations sur www.planetrse.fr ou www.rse-nantesmetropole.fr.

17e trophée RSE de la profession comptable