Logo Compta Online

30% des salariés songent à quitter leur entreprise

3 288 lectures
0 commentaire
Catégorie : L'emploi et le recrutement
3 288
0
Article écrit par (83 articles)
Publié le
Modifié le 28/09/2011

D'après l'enquête "What's working" menée par le cabinet de conseil RH MERCER, aujourd'hui près d'un salarié sur trois souhaite quitter son entreprise.

Cette étude qui est menée depuis six mois auprès de 30000 salariés d'entreprises situées dans 16 pays (dont 2000 en France), confirme que 30% des salariés français songent à quitter leur entreprise.

Selon le quotidien La Tribune, ce chiffre représente 57% de plus que pour la même enquête menée en 2007.

 

Pourquoi un tel détachement des salariés de leur entreprise ?

Plusieurs raisons liées à cette insatisfaction.

La crise de 2008 a eu un impact sur la société en général. Le pessimisme lié à une croissance en berne, des restructurations de masse,... ont créé une situation instable.

C'est pourquoi, beaucoup de structures ont choisi de revoir leur organisation donnant pour conséquence directe une hausse de la charge de travail ainsi que des effectifs en net diminution. D'où un sentiment de stress qui se créé avec, au fil du temps, un certain détachement des salariés envers leur entreprise, qui s'installe.

Par ailleurs, dans le cadre de cette étude, les salariés interrogés estiment que leur entreprise offre de moins en moins d'avantages sociaux (retraite, prévoyance,...). Ils sont 30% à les trouver compétitifs. Tous ces éléments tendent à montrer qu'à leur actuelle, la crise a eu un impact négatif sur les entreprises en termes de management.

L'aspect managérial étant passé au second plan, ce sont les salariés qui en sont pénalisés. D'où une explication possible à ces très mauvais chiffres donnés par cette étude.

 

Qu'en est-il des chiffres de la France comparés à ceux des autres pays de l'enquête ?

Comme le montre très bien ce graphique paru sur le site de la Tribune, les chiffres de la France ne sont pas si mauvais comparés aux autres pays. En effet, l'Italie se situe en tête du palmarès avec 40% des salariés qui souhaitent quitter leur entreprise.

Ensuite, viennent le Royaume-Uni et le Canada avec 36%. Puis, c'est l'Irlande à 35%, l'Allemagne à 33%, les Etats-Unis à 32%. La France se situe ex-aequo avec l'Espagne, à 30%.

Cela prouve, que même si ces chiffres sur le moral des salariés français s'est dégradé comparé à 2007, le pessimisme en France reste modéré comparé aux salariés des autres pays de l'étude.

Plus d'info

  • Article de l'AFP

A lire également

Newsletter n°66 de Juin 2011 : Le stress au travail

Vénaïg Le Bris

Vénaïg Le Bris
Modératrice sur Compta Online

30% des salariés songent à quitter leur entreprise

Retour en haut