BanStat
Logo Compta Online
Tiime

Absences injustifiées et congés payés suivis d'un licenciement

1
250
0
1 réponse
250 lectures
0 vote
Leonie555
ProfilLeonie555
Juriste en entreprise
  • 77 - Seine-et-Marne
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Juriste en entreprise


Ecrit le: 22/05/2021 15:03
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Après un arrêt maladie de quelques mois, j'ai pris, en accord (seulement oral - je sais, je n'aurai pas dû) avec mon employeur, 3 semaines de congés, à cheval sur janvier et février.

Au bout de 10 jours de congés, j'ai reçu un courrier pour justifier de mon absence. Je l'ai donc appelé, il m'a dit qu'il ne comprenait pas pourquoi j'étais absent mais qu'il validait les congés... 5 jours plus tard, je reçois une LRAR pour entretien préalable à sanction. Ma fiche de paie de janvier n'indique aucune prise de CP, versement du salaire mensuel normal. Les CP apparaissent par contre sur ma fiche de paie de février.

Suite à cela, ma dépression a continuée, j'ai cumulé d'autres arrêts maladie. Il m'a licencié en avril suite à une convocation avec entretien préalable à licenciement auquel je ne suis pas allé.

Les prud'hommes lui ont donné raison. Pour eux, mon absence était injustifiée et il a respecté la procédure de licenciement pour grave. Comment cela est-il possible alors même qu'il m'a décompté des congés payés et que j'étais par suite en arrêt maladie ?

Merci de vos éclairements,

Sandra Schmidt
ProfilSandra Schmidt
Rédactrice et modératrice Compta Online
  • 75 - Paris
 
  • 934 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn

Rédactrice et modératrice Compta Online



Re: Absences injustifiées et congés payés suivis d'un licenciement
Ecrit le: 23/06/2021 09:42
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour Leonie555,

Malheureusement l'accord de l'employeur pour les congés payés ne se présume pas. Et ce n'est pas le salarié qui décide de ses congés payés, c'est l'employeur qui en fixe les dates (dans le respect de certaines règles).

Dans la plupart des entreprises, le salarié fait une demande écrite, que l'employeur valide (ou non). Il n'y a jamais (ou presque) d'accord simplement oral ou alors il faut être certain que les relations ne sont pas tendues et qu'il n'y aura pas de problème.

Dès la réception du courrier vous demandant de justifier de votre absence, il fallait à mon sens réagir et reprendre le travail.

Le reste dépend de la manière dont le licenciement a été justifié (motif) et des éléments de preuve apportés par l'employeur.

Le plus simple est peut-être de faire appel à un avocat spécialisé. La décision d'un conseil de prud'hommes n'est pas forcément définitive. Vous avez un délai (très court) pour faire appel (1 mois maximum et même seulement 15 jours s'il s'agit d'une ordonnance de référé).

Bon courage pour la suite,

Sandra



--------------------

Rédactrice et modératrice Compta Online

Retour en haut




1
250
0





connectés
Publicité
LegalVision
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2021 Compta Online
S'informer, partager, évoluer