Logo Compta Online

L'absentéisme des salariés français encore en hausse : comparaison entre les générations

1 414 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ressources humaines
1 414
0
Article écrit par (269 articles)
Modifié le

Les salariés français de plus en plus fréquemment absents

La durée moyenne d'absence d'un salarié français en 2017 est de 17,2 jours par an. Ces absences peuvent être dues à un congé maladie, un accident du travail ou une maladie professionnelle. Ce chiffre ressort d'une étude du cabinet de conseil Ayming pour son 10ème baromètre de l'absentéisme et de l'engagement.

Le taux moyen d'absentéisme s'élève à 4,72% pour 2017 et il est en hausse constante depuis quelques années. Il s'élevait à 4,59% en 2016 pour 16,8 jours d'absence dans l'année.

L'étude s'intéresse aux secteurs d'activités impactés par ces absences, les régions et les catégories d'âge. Ce que nous allons évoquer plus précisément dans cet article. Combat de générations : qui des millenials ou des seniors sont les plus absents et les moins engagés dans leur travail ?

 

Comparaison entre les générations : qui des millenials ou des seniors sont les plus absents ?

Le résultat n'est pas aussi simple et tranché. L'étude révèle qu'il n'y a pas plus d'absences entre les générations mais que les jeunes s'absentent fréquemment mais sur des périodes courtes. Contrairement aux salariés plus âgées qui s'absentent moins souvent mais sur des durées plus longues. En effet, 61% des moins de 25 ans s'absentent moins d'une semaine contre 10% pour les plus de 56 ans. Ils sont 7% des millenials à être absents plus d'un mois contre 45% des seniors. L'étude relève que ce type d'absentéisme des jeunes n'est pas anodin car cela impacte grandement l'organisation de travail dans l'entreprise car ce sont, certes, des petites absences mais répétées.

Par contre, pour chaque catégorie d'âge, l'absentéisme diminue avec l'ancienneté au sein de l'entreprise.

« On pourrait s'imaginer que les nouveaux salariés ont tendance à moins s'absenter. Et à supposer que les salariés avec de l'ancienneté seraient plus absents car confiants et usés par le travail... On observe l'inverse.
Plus les salariés sont installés dans leur entreprise, plus les engagements professionnels et personnels sont importants. »

Les femmes sont également plus touchées par ces absences car l'étude relève qu'elles pratiquent des emplois souvent moins qualifiés dont elles sont plus exposées aux tâches répétitives. De plus, « elles portent encore majoritairement la charge mentale liée à la gestion du foyer sur leurs épaules ; elles sont de facto plus absentes, notamment au regard de leurs contraintes familiales, qu'il s'agisse de leur propre santé ou celle de leurs proches (enfants ou parents). »

 

Comparaison entre les générations : quels sont les facteurs de motivation les plus importants pour les millenials et les seniors ?

Les entreprises doivent répondre aux différentes motivations nécessaires afin que les salariés soient engagés et motivés.

Selon cette étude, le premier facteur de motivation est l'autonomie au travail, et toutes les générations confondues sont d'accord. Cela signifie que les collaborateurs apprécient de pouvoir travailler avec des responsabilités et pouvoir agir sans avoir leur manager sur leur dos.

Ensuite l'ambiance dans l'entreprise et la convivialité entre les collègues sont des éléments essentiels dans la motivation des collaborateurs. Travailler dans une bonne ambiance et obtenir des relations professionnelles cordiales sont très recherchées par toutes les générations.

Toutefois, la génération X quant à elle privilégie particulièrement les évolutions salariales et les horaires adaptées. Cette génération est la plus nombreuse à citer ces critères comme étant des facteurs de motivation.

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise

L'absentéisme des salariés français encore en hausse : comparaison entre les générations

Retour en haut