Logo Compta Online

Activité d'hotelerie et bien-être dans une ancienne propriété agricole

1
93
0
1 réponse
93 lectures
0 vote

Stmo
ProfilStmo
Entrepreneur
  • 56 - Morbihan
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Entrepreneur


Ecrit le: 10/01/2017 16:12
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Avant tout bonne année à tous !

Nouveaux sur ce site, nous sommes en pleine reflection sur la possibilité de créer une nouvelle activité en vue d'une reconversion pro et avons besoin de tout les avis possibles...

Il nous est "offert" d'investir dans une anciènne ferme/vergers en arret d'activité depuis des années (et ayant servi d'habitation un temps avant d'etre préemptée par la SAFER pour être finalement reversée dans le patrimoine d'une com-com du sud de la Bretagne...)

Le sujet est le suivant:

Deux des bâtiments ont été destinés à l'habitation (jusqu'à sa dernière possession privée), les annexes (anciennes granges et "stabulation") ont été "pastillées" pour l'autorisation en changement de destination par la commune à l'occasion de la création d'un nouveau PLU. Le terres (environ 4ha) autour des lieux sont classées en zone agricole. Le tout est contiguë à notre résidence principale (qui fait déjà 4.7ha / et plus de 400m² habitables).

Question majeure : Nous envisageons la création d'un lieu " d'accueil " (avec hébergements temporaires et restauration sur place) - associé à des services assez spécifiques (thérapie/bien-etre/ressourcement/retour aux sources/prévention des risques psychologiques professionnels...) - mais avec aussi une partie " agricole " (présence d'animaux notamment pour de la zoothérapie / éventuellement un peu d'élevage et de production de laine, du maraichage local - probablement sous forme participative - au moins en partie).

L'activité principale ne relèvera donc pas pleinement de l'agriculture (mais aujourd'hui peut-on sincèrement penser se lancer dans uniquement l'agriculture et espérer en vivre décemment sans un sérieux complément ? ou est-ce l'agricole qui doit devenir le complément... ????)

Nous savons les diverses formules possible (qui s'appliquent aux gites à la ferme, fermes pédagogiques....) mais :

  • Peut-on tout considérer (et déclarer) l'activité en tant que revenus agricoles et/ou commerciaux ?
  • Faut-il plutôt séparer les activités (voir même créer des sociétés distinctes ?)
  • Quels peuvent être les freins ou limitations administratives et d'urbanisme pour une telle activité ? (sachant que nous devrions pouvoir limiter la partie "hôtelière/restauration" à l'emprise de l'existant pour l'instant classé en habitation et voir pour l'étendre aux bâtiments "pastillés" dans une autre phase de développement) ?

Désolé pour ce long post - en espérant plein de réponses et d'éclaircissement....

Bien cordialement,

Karine et Stéphane

Retour en haut




1
93
0





Retour en haut

Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2017 Compta Online
S'informer, partager, évoluer