BanStat

Aider les cabinets et leurs clients à sortir de la crise sanitaire

9 115 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
9 115
0
Article écrit par (1609 articles)
Modifié le
Lionel Canesi : « Nous sommes en guerre, il faut oublier les réflexes administratifs d'avant »

Les cabinets d'expertise comptable sont nombreux à travailler pour la survie de leurs clients. En télétravail, occupés à « essayer de décrypter tous les dispositifs et à les confronter à la réalité du terrain », ils font face à de nombreuses problématiques.

À titre d'exemple, l'aide de 1 500¤ est annoncée par le gouvernement, les clients réclament des informations et il faudra attendre 15 jours pour avoir le décret d'application.

Une fois publiées, de nouvelles annonces font état de modifications à venir.

La problématique est la même du côté des banques. Elles ont des collaborateurs en télétravail et doivent les former rapidement sur le nouveau prêt garanti par l'État

Témoignage de Lionel Canesi qui a su nouer des partenariats et obtenir des améliorations pour les prêts de trésorerie en région PACA.

Pour lui, « nous sommes en guerre et cet état de crise devrait permettre d'oublier les réflexes administratifs d'avant la crise. Il faudrait aller droit au but et gagner du temps ».

Il s'agit de sortir de la crise sanitaire dans les meilleures conditions possibles, notamment en injectant des liquidités dans l'économie.

 

Les banques semblent avoir décalé les remboursements d'emprunt mais pas les intérêts. Qu'en est-il ?

Le report de six mois des emprunts a été fait de manière automatique. Il n'est matériellement pas possible de faire du cas par cas. Les banques ont repoussé les échéances de tout le monde sauf les clients qui s'y opposent.

Certaines d'entre elles facturent des intérêts intercalaires, d'autres non. Les banques doivent vivre comme toutes les entreprises.

 

Quelle est la situation en matière de prêts de trésorerie garantis par l'État ?

Le sujet essentiel dans la gestion de la crise et dans la préparation de l'après-crise est le sujet du prêt garanti par l'État. C'est le dispositif essentiel pour gérer la crise et préparer la sortie de crise.

J'en appelle en permanence aux banquiers pour simplifier les mesures. C'est ce que nous faisons dans le cadre de la cellule de crise qui a été mise en place il y a 15 jours.

Aujourd'hui, demander à un expert-comptable d'établir en urgence un bilan pour faire un prêt, d'établir un prévisionnel d'activité ou de trésorerie, c'est impossible.

En discutant avec des directeurs de banque, on peut leur faire comprendre qu'il est presque impossible pour une entreprise d'estimer sa trésorerie pour les mois à venir. Elle ne sait pas quels clients vont payer et quels clients ne paieront pas.

Il faut abandonner les réflexes d'avant la crise et prêter rapidement et massivement aux entreprises qui étaient en bonne santé avant la crise.

Cela doit permettre de maintenir le crédit inter-entreprise.

 

Comment ces prêts sont-ils gérés en région PACA ?

Nous avons un peu d'avance en région PACA puisque le sujet des prêts est sur la table depuis plus d'une semaine.

Nous avons pu discuter avec le président du Comité régional des banques et nous mettre d'accord sur le processus.

La problématique rencontrée par les banquiers est le fait que tout le monde n'est pas en télétravail. Il faut le temps aux banquiers de former leurs conseillers et de mettre en place toutes ces mesures (réseau informatique compris).

 

Comment l'expert-comptable peut-il aider ses clients à obtenir ces prêts ?

Dès qu'un banquier demande des documents extravagants à un client en région PACA, un mail peut-être envoyé au Comité régional des banques.

Il contiendra le nom de la banque, le lieu de situation de l'agence et la problématique rencontrée.

Le Comité régional des banques peut ensuite faire le lien en interne. Le client concerné s'est fait rappeler par le conseiller. Le problème était réglé.

 

Quels sont les documents demandés en région PACA ? S'agit-il des mêmes pièces que celles prévues par le décret ?

En accord avec le Comité régional des banques, nous avons obtenu l'absence de prévisionnel jusqu'à 5+ de cotation Banque de France.

Les pièces demandées sont le bilan 2018 ou le bilan 2019. Si le client veut un calcul sur le chiffre d'affaires 2019, il est possible d'obtenir le prêt sur attestation de l'expert-comptable.

En tant qu'expert-comptable, nous devons le demander pour les clients qui en ont le plus besoin. Le prêt garanti par l'État reste en vigueur jusqu'au 31 décembre 2020.

 

Le CROEC de PACA demande un décalage des liasses jusqu'au 30 septembre 2020. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

La date du 30 septembre 2020 a été demandée pour une raison simple. Nous ne savons pas combien de temps va durer la crise.

De nombreux collaborateurs sont en télétravail, forcément dégradé par la présence des enfants à la maison et le confinement.

Autre problème : les clients n'envoient pas toujours les documents. Rappelons que même si le cabinet est digitalisé, il reste un certain nombre de TPE qui ne le sont pas et sont en retard.

Si nous sortons du confinement début mai, les équipes auront été impactées psychologiquement. Avec une date limite au 15 ou 30 juin, les cabinets vont tuer leurs équipes.

Des vidéos avec un coach sont prévues en région PACA pour les experts-comptables et leurs collaborateurs afin de leur permettre de limiter l'impact psychologique de la crise.

Le but n'est pas de sortir les bilans au 30 septembre, mais de donner de la sérénité et de permettre à tous les cabinets de sortir de la crise.

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.


Aider les cabinets et leurs clients à sortir de la crise sanitaire


© 2020 Compta Online
Retour en haut