Logo Compta Online

L'alchimie du congrès de l'Ordre des experts-comptables

1 868 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
1 868
0
Article écrit par Schmidt Sandra sur Twitter Schmidt Sandra sur LinkedIn (1266 articles)
Publié le
Modifié le 15/01/2019

« Le congrès de l'OEC est une référence en matière de congrès en France »

Le congrès de l'Ordre des experts-comptables a lieu chaque année dans l'une des grandes métropoles françaises.

En termes de nombre de participants (près de 5 000 congressistes), c'est l'un des plus gros congrès français, seulement dépassé par certains congrès internationaux dans le secteur médical. Fait peu commun, il est entièrement coordonné par l'Ordre des experts-comptables et les prestataires qui ont répondu à un appel d'offre.

Retour sur ce « rendez-vous annuel incontournable des experts-comptables et de leurs partenaires » avec Daniel Allimant, vice président du CSOEC et président délégué d'Experts-comptables Services (ECS), en charge du congrès.

 

La thématique du congrès est choisie par le président du CSOEC et son comité exécutif

L'expert-comptable au coeur des flux est la thématique du 74è congrès de l'Ordre des experts-comptables. Elle est choisie par le président du CSOEC et son comité exécutif qui désignent aussi les rapporteurs, au nombre de 3 pour l'année 2019, et leurs éventuels adjoints.

Car ce qui représente « une référence française en matière de congrès et d'organisation de congrès est entièrement réalisé par l'Ordre des experts-comptables et ses prestataires » précise Daniel Allimant. Il s'agit « d'en assurer toute la coordination pour en conserver la maîtrise ».

L'expert-comptable au coeur des flux sera l'occasion d'aborder toutes les technologies qui impactent le métier d'expert-comptable. Il est organisé dans la droite ligne du congrès sur le numérique de 2015 puisqu'il s'agit d'aller encore plus loin.

 

Congrès de l'OEC : les principaux intervenants non élus

Sur le terrain, ce sont les permanents du CSOEC et les prestataires qui mettent en musique les orientations données par les élus et les rapporteurs.

Agnès Delemer, directrice d'ECS travaille en tandem avec Isabelle Davin Vasseur. C'est elle qui gère le budget, en étroite collaboration avec les élus, les contrats et les mises en concurrence des prestataires et fournisseurs. Isabelle Davin Vasseur s'occupe des inscriptions des congressistes et des aspects marketing.

Le développement de la thématique, le contenu des conférences et ateliers sont pris en charge par les rapporteurs du congrès et par Éric Ferdjallah, directeur des études au CSOEC, et son équipe.

La société APAR est garante de la stratégie d'attractivité des congressistes qui doivent toujours avoir le sentiment que l'institution les connaît et de son respect, en plus de s'occuper des partenaires exposant au congrès.

Pour Pierre-Yves Arnaudas, dirigeant de la société APAR et ancien du CSOEC, « l'objectif de l'exposition dans le cadre du congrès est d'avoir le maximum de prestataires de la profession au même endroit ». Les exposants sont peu à peu « devenu des acteurs de la mutation de la profession d'expert-comptable ».

La société D&P, gérée par Marc Potdevin s'occupe de l'installation générale des espaces et de l'exposition et de la signalétique. Elle livre le produit fini que sont les stands, les espaces des ateliers etc.

Enfin, la Région d'accueil des congrès qui ont lieu en Province ou à Paris donne la « note festive » et apporte un soutien non négligeable en matière de logistique, organisation des transports, hébergement etc.

 

Le comité de pilotage prépare le 74è congrès de l'Ordre des experts-comptables

Composé d'élus régionaux et nationaux et de membres de l'association ECS, le comité de pilotage du congrès coordonne les travaux des différents prestataires. La dernière mise en concurrence date de l'automne 2018. Ils sont renouvelés en général tous les trois ans.

Si « les élus s'assurent que les procédures sont suivies, notamment pour la mise en concurrence des prestataires et l'objectivité du choix des partenaires, ils sont aussi les yeux et les oreilles des congressistes dont ils peuvent remonter les avis » témoigne Daniel Allimant.

Élus, rapporteurs, permanents et prestataires travaillent déjà activement à la préparation du 74è congrès de l'Ordre des experts-comptables. C'est un congrès qui permet aux futurs professionnels « de prendre le poul de la profession en trois jours » et qui « surprend généralement les experts-comptables qui le découvrent par son attractivité, le nombre de conférences, de partenaires présents » conclut Daniel Allimant.

Le 74è congrès de l'Ordre des experts-comptables est prévu à Paris, du 25 au 27 septembre 2019.

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online

L'alchimie du congrès de l'Ordre des experts-comptables

Retour en haut