BanStat
Logo Compta Online

Ambiance dans un cabinet d'expertise comptable

226
173 862
121
226 réponses
173 862 lectures
121 votes
titin-
Profiltitin-
 
  • 12 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Ambiance dans un cabinet d'expertise comptable
Ecrit le: 18/02/2005 21:42
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir

Etant étudiant, mon souhait était d'intégrer un cabinet, peu importe la taille.
Pour moi, c'était d'abord un cadre ideal pour apprendre le métier avec des professionnels, la diversité, le côté relationnel avec le client, l'investissement.

Ce n'était qu'un rêve !

Mon prenier CDD en cabinet ....

Très vite, j'ai compris, qu'il n'avait pas le temps de me former correctement, je demansais de l'aide de temps en temps aux collaborateurs, mais expliquer était trop long, il fallait se débrouiller seul, le stress était présent, il fallait être rentable, pas le temps de discuter, je devais faire mes preuves très rapidement, j'etais sans cesse surveiller, j'etais le seul à ne pas avoir les clefs du cabinet, car je venais de la banlieu, il n'avait pas confiance en moi, certains même avaient peur de moi. mon travail était vérifié, je travaillais sur un logiciel, evidement inconnu,

(on est pas formé sur les logiciels comptables pendant mos études, c'est domage)

la période d'essaie passe, tout va pour le mieux, on est content de mon travail même si on me le dit pas ouvertement. ce n'est pas dans les habitudes de la maison de dire merci.

mon salaire était à peine plus haut que le SMIC, et pourtant je travaillais parfois jusqu'à 20h00 (en ayant commencer à 8h00, avec une seule pause de 1h00, la pause déjeuner, qui n'est pas obligatoir, c'est une tolérance, je crois).

je trouvais que j'etais pas bien payé vu le nombre d'heures accomplies dans la journée, mais il faut le dire je débutais. mais quelque part, je trouvais cette situation injuste, car vu le nombre d'heures sup, je ne pouvais pas les récupérer, ces heures n'apparaissaient pas sur ma fiche de paie, sur aucuns document, considerer ces heures comme du travail dissimulé.

difficile de se plaindre lorsqu'on a un emploi, alors que d'autes en recherche un, difficile de se plaindre lorsque l'on sait que dans certains pays, les salariés meurent de fatigues, mais est ce une raison pour ne rien dire et subir ?

Un soir, j'ai du quitté mon poste, avant tous les autres collaborateurs ( j'avais prévu un week-end, je venais de faire mes 7 h 00 dans la journée.

les vrais perdants des 35 heures ce sont les salariés, payer sur 35 heures, vous travaillez 39 - 40 heures...vous n'êtes ni payés en heure sup, vous ne pouvez même pas récupérés vos heures sup...
Sauf dans certaines entreprise, ou les syndicats sont implantés, dans les grosses boites, même les grandes sociétés américaines installées en France respectent la legislation du travail. Non seulement le code du travail est obsolète, et en plus il n'est pas respecté...

donc je quitte mon poste (en ayant fait mes 7 heures), etant polis, je dis "au revoir à tout le cabinet", le chef de mission a cette expression, il regarde sa montre, il note l'heure à laquelle je part, puis dit :" vous partez déjà".

Il faut dire qu'il passait sa vie au cabinet, c'est son choix, je le respecte, mais lorsqu'on a un salaire minimum de 4000 euros net par mois, on se fiche pasmal de savoir si l'on va récuperer ou être payé pour les heures sup. A noter que les cadres ne sont pas payés lorsqu'ils font des heures supplémentaires. j'aurais bien voulu le voir avec 1200 euros et travailler plus de 8 heures par jour.

Surtout il ne fallait pas oublier de remplir correctement sa fiche des temps, qui sert à établir les honoraires...c'est important, plus important que de savoir si on est en conformité avec la loi. Comment est ce qu'on peut expliquer aux client qu'il faut respecter la loi, alors que le cabinet ne peut pas la respecter. j'ai déja fait des fiches de paies pour certans client, je peux vous dire que le champ heure sup était jamais oublié.

Au retour de mon week end, je suis convoqué dans le bureau de l'expert. il me fait tout un discour sur la <<solidarité>>. il faut être solidaire, sous entendu, tu dois faire des heures comme les autres, je suis sorti de son bureau j'etais furax, puis je decide de rentrer dans son cabinet, et là je lui dis monsieur, vous ne respectez pas completement la legislation, il me dit qu'il ne rougit pas, car ces confrères font la même chose. ce jour là, je savais que je n'allais pas être renouvelé. C'est pas grave, au moins j'ai été franc, pas comme la pluspart des collaborateurs, qui parlaient dans son dos, je l'ai comprend ils étaient en CDI, il ne voulait pas perdre cet emploi, ils avaient des crédits, d'autres pensaient aussi à rester un temps au sein de ce cabinet et espérer plus tard devenir cadre ( oui mais sans diplômes c'est difficile de devenir cadre comptable)..

dans le lot, il y avait une collaboratrice qui en a vu de toute les couleurs, l'expert tenait à ce qu'elle travaille certan samedi, pourtant elle avait bien précisé lors de l'entetien qu'elle ne pouvait pas car elle avait une famille. l'expert s'en fichait, il restait sur son discour de << solidarité>> au final, à force de sortir de son bureau en pleurs, elle a pris conscience qu'elle devait demissioner ( vous avez bien compris, l'expert a tout fait pour qu'elle parte, juste ne mettant la pression, elle a eu raison c'est ce qu'elle avait mieux à faire, à quoi cela sert de travailler , si c'est pour souffir ainsi, autant rester au chômage et toucher les assedic).

je me souviens, un jour l'expert est venu vers moi, et l'expert m'a dit "ne lui parlait plus, il faut plus lui parler". il cherhait à l'isoler.

Pour moi, c'est du harcèlement moral et c'est repréhenssible par la loi
et pour vous c'est quoi ?

mon contrat arrivait à sa fin , je pouvais être renouveler, mais l'expert ne me disait rien, la dernière semaine , je n'étais même pas informé dans mon devenir au sein de la boite, mais j'avais compris, car la dernière semaine , je ne faisais plus de comptabilité, mais j'étais dans les cartons, j'archivais, j'allais à la poubelle pour jetter les boites de carton, j'allais à sa voiture pour chercher les dossiers des clients, j'allais même à la poste...

le dernire jour, il m'a dit "vous avez compris, c'est terminé, de toute manière, vous ne vouliez pas resté, certains n'ont pas souhaité que vous restiez, il avait peut être fait un vote". je tiens à preciser cet expert n'avait pas le DEC, mais les diplômes de l'ancien règime , le BAC + 3 shouilllas....

j'etais à la fois libéré, mais j'avais ce sentiment de colère, en relatant cette histoire avec d'autres personnes qui ont eu un vécu en cabinet, j'ai vu que certaines histoires étaient similaires...

Pour ma part, je songe encore à cet expert, je pense qu'un jour nos chemin vont se recroiser. ( ne vous inquietez pas, je suis pas un bandit, je ne vais pas l'agresser). Mais il faudra agir avec intelligence, il ne sait pas à qui il s'est adressé, du moins il n'imagine pas. En tout cas, il y aura un retour, c'est certain.

depuis cette expérience, je songe à rentrer au ministère du travail, ou au fisc...

faites vous votre propre opinion du cabinet, allez y...faites votre expérience...

pour ma part, je travaille encore dans un cabinet comptable, mais cette fois je suis mieux payé, mais bon là n'est pas la question, je débute, ce qui me plait c'est l'atmosphère, elle est plus agréable, ce sont des jeunes experts...bref c'est top cool...

désolé pour les fautes d'orthographes
@+
Re: Ambiance dans un cabinet d'expertise comptable
Ecrit le: 18/05/2005 10:51
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Tintin,

En lisant ton histoire, ça me rappelle le tien... L'expert comptable était caractériel... Il en a fait voir de tous les couleurs. Mais j'avoue que j'ai résisté pendant 1an et demi d'harcèlement moral continu. Alors le fait que tu dis qu'un jour il aura ce qu'il mérite ça me fait sourire (genre contrôle fiscal, contrôle urssaf ...).
Re: Ambiance dans un cabinet d'expertise comptable
Ecrit le: 19/05/2005 15:15
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Ambiance au beau fixe dans certains cabinets!

Les réfléxions que l'on m'avait faites avant de m'orienter tendaient à me dégouter du travail en cabinet. Pourtant, après mûre réfléxion, j'ai intégré l'un des big four à ma sortie d'école.
Je m'attendais au pire...

Quelle ne fut pas ma surprise de me retrouver dans une super ambiance, d'apprendre et de m'épanouir en toute quiétude!!

Certes la saison fiscale implique des horaires parfois lourds, mais cela dépend des missions. Au cabinet, le maître-mot, c'est l'efficacité. Si ton boulot est bien fait, on se fiche complètement que tu partes à 17h ou à 21h.

De plus, maintenant la saison presque finie, c'est grosse détente au bureau. Batailles rangées d'élastiques, concours de blagues, petit apéro en sortant du boulot... Il nous arrive aussi de faire des soirées ensemble, pour les anniversaires ou ceux qui obtiennent leurs diplômes (DECF, DESCF ou DEC), en plus de la soirée annuelle organisée par le cabinet ou le séminaire d'intégration où l'on peut croiser son manager au bar un peu éméché à 2 heures du matin.

L'été arrivant, les horaires sont vraiment sympas. Personne ne nous fait de remarques si on s'autorise à partir à 16h en étant arrivé à 9h30...! Je suis surprise de sentir tant de personnes sur ce forum qui ont été traumatisées par leur expérience en cabinet.

Moi je trouve ça super de marcher à fond 4/5 mois dans l'année et d'être un peu en vacances le reste du temps. Entre les heures sup' à récupérer et nos 7 semaines de CP, on s'en sort très bien.

Alors amis comptables, ne déséspérez pas, tous les cabinets ne sont pas des entreprises esclavagistes !!!

Une future EC épanouie...
Re: Ambiance dans un cabinet d'expertise comptable
Ecrit le: 19/05/2005 16:58
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Quel type de cabinet est-ce ???
Local, régional, national ou international ?
Quant au principe : seule l'efficacité doit primer ce n'est pas encore l'apanage de tous certains ne sont récompensés qu'au temps passé nonbstant les résultats acquis : Quelle médiocrité !
Re: Ambiance dans un cabinet d'expertise comptable
Ecrit le: 19/05/2005 20:15
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : "Orgueil et Préjudice"

Alors le fait que tu dis qu'un jour il aura ce qu'il mérite ça me fait sourire (genre contrôle fiscal, contrôle urssaf ...).


Pour cela, encore faut il avoir le courage de le dénoncer. Puisqu'en France, les contrôles surprises se déclenchent le plus souvent à la suite d'une dénonciation.
Il ne me plait pas de dénoncer. D'autre part, j'ai redigé cette phrase sous l'emprise de la colère.

Cependant, je trouve abusé qu'un professionnel du droit ( l'expert comptable ) puisse volontairement ignorer le droit du travail, et vous répondre simplement que les confrères font exactement la même chose.

Tout est rapport de force, dans ce cabinet, les collaborateurs voulaient réellement partir. Mais avec la faible rémunération versée, les emprunts à rembourser, les loyers, il était malvenu de << claquer la porte >>.

titin
Re: Ambiance dans un cabinet d'expertise comptable
Ecrit le: 20/05/2005 19:26
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Titin

Oui je comprends bien que ça soit sur le coup de la colère. Mais l'abus de pouvoir quelqu'il soit, est révoltant! Nous ne vivons pas dans un monde parfait, mais si personne ne réagit contre ce genre de bêtise c'est la porte ouverte "au coté obscur". Dénoncer pour améliorer les choses n'est pas quelquechose de "moche".

Ce que j'ai voulu dire par "ça me fait sourire": c'est plutôt un sentiment de "soulagement" de constater que les gens peuvent encore etre révolté car les "témoins" font souvent l'autriche et ça c'est vraiment très "triste" à voir.

Quand nous parlons de déontologie d'éthique et que l'on rencontre ce genre d'individus, cela ne laisse rien de bon pour l'image de la profession.
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
- Modérateur Compta Online
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 179 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
- Modérateur Compta Online



Re: Ambiance dans un cabinet d'expertise comptable
Ecrit le: 24/05/2005 12:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour Titin

Ton histoire ne me surprend pas.

Néanmoins,

Il est vrai que la solidarité existe en cabinet. La solidarité existe dans les deux sens ....,

Il est vrai que c'est un milieu où on travaille plutôt plus qu'ailleurs (c'est inhérent à la profession et aux taches accomplies : un bilan ne se fait pas avec des machines, mais avec des hommes et des cerveaux !!!),

Il est vrai que le stress et la fatigue peuvent amener des experts comptables à avoir des attitudes limites, l'important pour le collaborateur étant de discerner si cette attitude est ponctuelle ou récurrente. Il ne faut pas confondre management et harcèlement moral, on quand même le droit de dire certaines choses à ses collaborateurs,

il est vrai que le stress et les relations tendues peuvent forger le caractère des jeunes travaillant en cabinet,

Il est vrai que les collaborateurs sont en principe jeunes, qu'ils sont là pour apprendre (je parle du collaborateur voulant se constituer un cv et/ou devenir expert comptable), et qu'on apprend en travaillant et pas en étant à la plage,

Maintenant,

Il est vrai que les cabinets se comportant mal avec leurs collaborateurs ne les retiennent pas longtemps, car il est plus facile pour un collaborateur de changer de cabinet que d'embaucher pour un cabinet,

Il est vrai qu'on peut toujours "discuter" avec son supérieur

Je connais bien ce dont je parle, je suis resté 12 ans en cabinet (quatre au total). J'ai connu bien des situations difficiles, mais j'y appris mon métier et je suis devenu expert comptable.

La vie en entreprise n'est pas focément ni plus gaie, ni plus facile. je pense que tout ce que tu dis n'est pas représentatif du cabinet.

A bientôt

Laurent


--------------------
Modérateur Compta Online
Re: Ambiance dans un cabinet d'expertise comptable
Ecrit le: 24/05/2005 21:22
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir LJ4

Vous avez raison LJ4, il ne faut décourager personne, il est donc préférable de mentir.

Vous savez l'image du cabinet s'est faite toute seule, ne vous fatiguez pas,
tout le monde le sait. La preuve, ce forum rassemble un certains nombre d'expériences négatives.

Quant à moi, J'ai de sérieux doutes sur l'application de la législation française en matière de durée du travail, sur la gestion des heures supplémentaires, au sein des cabinets. (la législation est elle appliquée sans exception dans tous les cabinets, osez vous me l'affirmer ?)
C'est une question importante, car je ne vois pas comment un cabinet peut conseiller à son client de respecter la législation, si il ne commence pas par le faire lui même.

si pour certains cabinets respectés la loi représentent un sacrifice impossible, d'autres heureusement y arrivent, comment font ils ? c'est juste un pli à prendre

Citation : "LJ4"

Il ne faut pas confOndre management et harcèlement moral, on quand même le droit de dire certaines choses à ses collaborateurs


Mais ou est la limite, jusqu'ou peut aller l'employeur sur ces collaborateurs ?

le mot harcèlement était déjà employé, et cela, bien avant mon arrivée au sein du cabinet. le harcèlement moral a toujours existé, ce n'est pas une pratique nouvelle.
Qu'est ce que j'ai vu dans ce cabinet ? - j'ai vu des collaborateurs qui n'en pouvaient plus, une collaboratrice sortait du bureau de l'expert en pleurs, une autre avait même prié l'employeur de la licencier. Un taux de turn over très elevé. Chaque jour, il en avait après un collaborateur.

Il lui arrivait aussi de le faire devant son personnel, combien de fois, on m'a repété "surtout ne bronches pas", "il faut baisser la tête", "ne le regarde pas dans les yeux"... il a même pris une fois une calculatrice, puis d'un grand coup, il a posé sur la table...le meilleur, c'est lorsqu'il est venu me voir en privé pour me demander de ne pas parler à un salarié, "il faut le laisser dans son coin".

Je lui ai demandé si c'était contagieux ? j'ai ensuite fait l'inverse de ce qu'il m'a dit, il cherchait à isoler cette personne, moi je suis allé lui parler, j'ai pu voir combien cette personne souffrait avec cet employeur.

A la vue de ces actes, on peut tout de même s'interroger si une forme de harcelement moral n'est pas etablie, j'en ai parlé à un medecin, il était aussi de mon avis, sans surprise, car ces pratiques semblent courrantes, pour prouver le harcèlement moral il faut constituer un dossier en "beton", la loi a rendu le harcelement moral difficile à prouver.

de toute manière, pour moi, il était hors de question de rester au sein du cabinet, mon souhait était de partir, j'ai tout de même une pensée pour les salariés de ce cabinet, qui ont des emprunts sur le dos, un loyer, une famille à nourrir, et qui ne peuvent quitter cet employeur.

dans les cabinets, il n'existe pas de syndicats. il existe alors un désequilibre en faveur de l'employeur. Dans de telles conditions, le dialogue reste difficile, il vaut mieux partir...

j'ai fait ce qu'il fallait, j'ai quitté ce lieu....

méditer sur la phrase suivante :

un collaborateur mécontent en parle à 10 personnes autour de lui, alors qu'un collaborateur satisfait de son cabinet va en parler seulement à deux personnes.

je suis desolé, je n'ai pas le courage de mentir comme vous, et affirmer qu'il sagit simplement de cas isolé, je ne peux pas non plus dire que la vie est rose en cabinet.

(Recemment, j'ai été informé qu'un cabinet faisait travailler un stagaire sans indemnité de stage jusqu'a 20 h 00 du soir, ou bien qu'on avait mis à la porte un stagiaire pour une simple erreur d'écriture comptable)

bravo
Patrick
ProfilPatrick
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 29 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Ambiance dans un cabinet d'expertise comptable
Ecrit le: 24/05/2005 21:55
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je pense que pour se faire une réelle opinion, il faut avoir vécu plusieurs expériences et je crois qu'il faut savoir tourner la page, quitter un employeur ou l'on est malheureux et laisser les années passer pour se faire une nouvelle opinion.

En ayant lu, disons 80% des messages de ce forum depuis 2 ans et avec maintenant près de 20 ans de pratique du milieu comptable, mais aussi en ayant beaucoup discuté avec des gens qui ont totalement quitté le milieu comptable, je crois que plusieurs tendances conclusions peuvent être faites:

- En matière de gestion sociale, les cabinets partent de très, très loin, mais il y a des progrès évidents dûs à une nouvelle donnée : la jeunesse à beaucoup évoluée depuis 10-15 ans et aujourd'hui les cabinets n'arrivent plus à recruter : on trouve sur le marché des jeunes sans expérience, mais des collaborateurs bien formés et expérimentés, il n'y en a pas.

- Il demeure paradoxalement très difficile pour un jeune de trouver du travail dans la profession comptable : il n'y a qu' à lire les posts sur ce Forum : trouver un stage d'expertise , comme un emploi après un BTS n'a rien d'évident.

- Comme le dit fort bien LJ4, il ne faut pas croire qu'un poste de comptable dans une entreprise soit le paradis :la pression existe partout.

Alors, je crois qu'il faut simplement conclure par deux ou trois choses de bon sens:

- Il ne faut pas hésiter à changer d' employeur et toujours rester proche du marché de l'emploi, quasiment en " veille d'employabilité".
- La mise en place d'une politique sociale est une question de survie à 5 ou 10 ans des cabinets comptables : il existe évidement encore des négriers et il y aura encore longtemps des gens pour exploiter les gens qui courbent l'échine, mais les collaborateurs évoluent et il suffit d'ouvrir les yeux pour se rendre compte de son sort.

C'est avec l'expérience, le travail et la volonté que l'on construit sa propre liberté.

Patrick


--------------------
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
- Modérateur Compta Online
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 179 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
- Modérateur Compta Online



Re: Ambiance dans un cabinet d'expertise comptable
Ecrit le: 25/05/2005 17:29
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je réagis aux derniers propos que j'estime blessant à mon égard de Titin (je n'ai pas l'habitude de mentir), et qui sont partiels, car comme le rappelle Patrick, il faut connaitre de nombreux cabinets avant d'avoir un avis aussi tranché.

Ce n'est parce que ceux qui s'expriment sur le forum sont d'un avis négatif qu'ils sont représentatifs de l'avis général.

L'attitude de l'expert comptable que vous décrivez est évident incompatible avec les obligations d'un manager. D'ailleurs, vous le dites, le turn over est important, et c'est normal. Vos collègues qui restent en subissant devraient peut être se poser des questions sur leur propre attitude. Se laisser faire sans réagir provoque un accroissement de l'attitude de terreur de l'expert comptable. J'ai connu ce genre de situation avec une de mes collègues qui ne supportait pas la moindre remarque et qui peurait assez souvent. Elle a quitté le cabinet.
Néanmoins, je l'ai dit et je le répète, ce genre de situation forge aussi le caractère. Avec le recul, elle admet maintenant mieux les remarques qui lui étaient faites.
De plus, n'oublions pas aussi qu'on peut avoir plus de difficultés à gérer des situations de stress quand on est jeune.

De plus, quant aux cabinets où les horaires de travail sont très élévés, l'ambiance y est généralement assez bonne, voire très bonne. Les auditeurs de mon entreprise (un des big four en 4 lettres commençant par la 11e lettre de l'alphabet) semblent très heureux de leur travail, de leur relation avec le manager et l'expert comptable, sont passionnés par leur travail.
J'ai connu ce genre de situation quand à mes débuts dans le profession (fin des années 80), je travaillais de janvier à juin très souvent 6 jours sur 7, entre 230 et 300 heures par mois dans une excellente ambiance avec mes collègues et l'expert comptable.
Comme le dit Patrick, la vie en cabinet a considérablement changé depuis une vingtaine d'années. Ce n'est pas encore idéal, mais qu'on me cite une entreprise idéale ........

Mettons nous maintenant un instant à la place de l'expert comptable lambda : comme n'importe quel entrepreneur, il assume un risque financier si ses clients ne payent pas ou le quittent.
L'expert comptable lambda a toujours estimé qu'il formait les collaborateurs, et qu'à ce titre ceux ci pouvaient accepter une rémunération plus basse.
L'expérience montre que le cabinet est formateur, mais que les salaires ont sensiblement augmenté en cabinet depuis une quinzaine d'années et sont même dans certains cas supérieurs à ceux de l'entreprise (j'ai des amis qui rechignent à quitter le cabinet pour cette raison !!!)

En conclusion, je pense que le cabinet n'est pas le bagne que certains imaginent. Et même si c'était le cas, le servage est aboli depuis longtemps en France, et on peut choisir son employeur. J'ai des amis expert comptables qui ont du mal à recruter ..........

A bientôt

Laurent


--------------------
Modérateur Compta Online
Retour en haut









connectés
Publicité
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer