Logo Compta Online
Revue Fiduciaire

Amortissements excédentaires

4
29 263
0
4 réponses
29 263 lectures
0 vote

Seuleaumonde
ProfilSeuleaumonde
Comptable unique en entreprise
  • 91 - Essonne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 6 votes
popupBulle tail
Profil
Comptable unique en entreprise


Ecrit le: 12/03/2008 16:13
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour à tous,

J'aimerais recueillir vos avis concernant un cas particulier d'amortissement excédentaire.

Comme l'y oblige la loi, notre bailleur nous a adressé un état des loyers non déductibles. Or, pour l'un des véhicules, le montant à réintégrer se trouve être supérieur au montant des loyers réglés !!

J'ai eut beau calculer dans tous les sens, je ne tombe jamais sur le même montant qu'eux. Idem pour notre expert-comptable, mais il a quand même décidé de réintégrer le montant du bailleur sans se tracasser davantage.

Certes il s'agit du véhicule luxueux du chef d'entreprise, et l'administration ne fait pas de cadeaux en la matière, mais le principe de réintégrer un montant supérieur à la charge supportée ne me semble pas logique du tout...

Qu'en pensez-vous ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Cordialement.
Claudusaix
ProfilClaudusaix
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 356 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Amortissements excédentaires
Ecrit le: 12/03/2008 16:29
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Une piste de réflexion :

1°) les loyers enregistrés sont TTC, la TVA n'est pas déductible
2°) les loyers sont déductibles pour les véhicules de tourisme, si ma mémoire ne me trahit et si je ne fais pas de confusion, correspondant l'amortissement sur une base 18 300 TTC d'achat. Le dépassant n'étant pas déductible et devant être réintégré. C'est en gros le régime des dépenses somptuaires. Je crois même qu'il y a deux bases mais c'est un peu flou dans ma tête.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 
Nad64
ProfilNad64
Responsable comptable en entreprise
  • 64 - Pyrénées-Atlantiques
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 126 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte LinkedIn
Responsable comptable en entreprise


Re: Amortissements excédentaires
Ecrit le: 12/03/2008 16:32
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

J'avoue que je ne comprends pas le calcul de mon organisme de location non plus.
J'applique bêtement ce qu'ils ont calculé... Mais ce montant n'est évidement jamais supérieur au loyer annuel!!

Mon CAC n'a pas compris leur calcul non plus.
Il m'a dit que dans le cadre de ses missions d'EC, il recalculait systématiquement les loyers non déductibles et surtoût par rapport à un organisme, c'était toujours faux.
De son côté, il réintégrait les montants qu'il avait calculé lui-même.

Cordialement,


--------------------
Nadine


Seuleaumonde
ProfilSeuleaumonde
Comptable unique en entreprise
  • 91 - Essonne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 6 votes
popupBulle tail
Profil
Comptable unique en entreprise


Re: Amortissements excédentaires
Ecrit le: 12/03/2008 16:49
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Merci pour vos réponses.

Claudusaix, d'accord avec votre 1°) et pour votre 2°), la limite est de 9900 pour les véhicules les plus polluants, ce qui est notre cas.

Quand je dis que j'ai calculé dans tous les sens, c'est que j'ai vraiment tout essayé : avec les loyers ttc, ht, prix d'acquisition ttc, ht, prix catalogue avec ou sans remise, prorata temporis etc etc... mais impossible de retomber sur leur chiffre ! Et pareil pour notre EC.

Nad64, votre CAC semble plus pointilleux que notre EC....

Cordialement.
Jipe
ProfilJipe
Collaborateur comptable en cabinet
  • 69 - Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 171 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: Amortissements excédentaires
Ecrit le: 12/03/2008 20:36
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

Quand je n'obtiens pas une explication satisfaisante (et qui irait dans l'intérêt de mon client) : j'appelle l'organisme concerné jusqu'à obtenir une explication claire et logique. A votre place, voici ce que je ferais : appeler le bailleur et demander une explication limpide...mais il y a peu de chance que votre interlocuteur ait la réponse... dans ce cas là demandez à parler à un cadre... et à défaut : faite un courrier recommandé avec accusé de réception pour demander le détail de leur calcul.

Seuleaumonde vous dites : "J'ai eut beau calculer dans tous les sens, je ne tombe jamais sur le même montant qu'eux. Idem pour notre expert-comptable, mais il a quand même décidé de réintégrer le montant du bailleur sans se tracasser davantage."
==> je trouve que votre E.C. fait preuve de peu d'initiative... c'est quand même aussi de sa compétence de vérifier ce genre d'incohérence avant de finaliser un bilan...

Cordialement


--------------------
Jipé
Retour en haut









Retour en haut
RECEIPT BANK
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer