Logo Compta Online

Analyse de l'emploi et des rémunérations dans la comptabilité

7 816 lectures
0 commentaire
Catégorie : L'emploi et le recrutement
7 816
0
Article écrit par (89 articles)
Modifié le

Etude de rémunérations 2017 de Robert Half France

Le cabinet de recrutement Robert Half a renouvelé, cette année encore, son étude sur la rémunération de nombreux secteurs en France. Il indique avoir réalisé cette enquête au cours de l'année 2016 auprès de directeurs ou responsables ressources humaines, directeurs ou responsables administratifs et financiers et des directeurs informatiques.

Analyse générale de l'emploi



Les différents secteurs évoqués

Les secteurs évoqués dans cette étude de rémunérations sont les suivants :

  • finance d'entreprise et comptabilité ;
  • banque et assurance ;
  • système d'information et digital ;
  • juridique, fiscal et ressources humaines ;
  • assistanat spécialisé.

 

Analyse générale des secteurs

Cette étude précise qu'elle permet aux personnes concernées de définir la rémunération des futurs collaborateurs ou de se tenir informé du marché actuel de l'emploi.

D'une manière générale, le Directeur Général de Robert Half France, Olivier Gélis, indique une reprise des embauches aussi bien en CDI qu'en CDD ou en intérim et que 2017 « devrait s'inscrire dans une dynamique de croissance ». Même si les événements internationaux pourraient perturber la vision positive des recrutements prévus.

Certains secteurs seront privilégiés par la croissance, à savoir l'informatique qui sera le secteur le plus dynamique, suivi par le secteur de la finance d'entreprise.

 

Analyse des tendances de l'emploi

L'étude précise également :

L'arrivée massive des générations Y et Z pose de nouveaux enjeux : ces jeunes, qui représenteront 75 % des actifs dans 10 ans, sont curieux, sociables, collaboratifs et naturellement ultra connectés. Ils veulent vivre de véritables aventures professionnelles, exercer un travail qui ait du sens et préserver l'équilibre entre la vie professionnelle et personnelle. Ils sont prêts à quitter leur employeur s'ils manquent de liberté, de souplesse, d'autonomie ou se sentent bloqués dans leur progression de carrière. À cet égard, la promesse employeur doit être à la fois séduisante mais surtout authentique !

Au vu de ce qui précède, les tendances de l'emploi évoluent en fonction des attentes des nouvelles générations mais également grâce aux startups (et leurs visions du monde de l'entreprise) qui fleurissent en France.

Pour les DRH, les 3 tendances qui impacteront le marché de l'emploi de demain sont :

 

Le secteur finance d'entreprise et comptabilité



Analyse du marché

L'étude relève que ce secteur est en hausse et en réorganisation. Les secteurs de la finance et de la comptabilité doivent intégrer la digitalisation, qui génère une modification des tâches à accomplir dans ces métiers.

Selon les DAF, voici comment la transformation numérique impacte le capital humain de leur entreprise :

 

Les 3 principales raisons de la difficulté à trouver des collaborateurs qualifiés en finance :

 

Tendances du secteur

Les candidats les plus recherchés sont les BAC +2 à 5, sachant parler une langue étrangère, pouvant s'adapter et cumuler une maîtrise technique.

Les emplois les plus demandés sont les suivants :

Dans le cadre des CDIDans le cadre des missions intérimaires ou à durée déterminée
  • Directeur financier de PME et filiale
  • de groupe
  • Responsable ou chef comptable
  • Contrôleur de gestion
  • Comptable général
  • Gestionnaire de paie
  • Responsable ou chef comptable
  • Responsable du contrôle de gestion
  • Comptable général
  • Gestionnaire paie
  • Comptable fournisseurs

 

Tendances de salaires

En comptabilité générale, les profils qualifiés sont les plus recherchés et ceci implique une plus forte rémunération. Les collaborateurs gérant la paie sont de plus en plus rares et les candidats sont donc très sollicités.

Les tableaux présentés dans l'étude, et que vous retrouvez ci-dessous, sont des moyennes exprimées en salaire fixe brut annuel. Il faut tenir compte de la variation de salaire en fonction du secteur géographique et de la taille de l'entreprise.

 

(1) Ces fonctions peuvent bénéficier d'un variable compris entre 0 et 15% du salaire fixe brut annuel mentionné.
(2) Ces fonctions peuvent bénéficier d'un variable compris entre 0 et 20% du salaire fixe brut annuel mentionné.
(3) Ces fonctions peuvent bénéficier d'un variable compris entre 0 et 35% du salaire fixe brut annuel mentionné.
(4) Cette fonction peut bénéficier d'un variable au-delà de 35% du salaire fixe brut annuel mentionné.

 

 

(1) Ces fonctions peuvent bénéficier d'un variable compris entre 0 et 15% du salaire fixe brut annuel mentionné.
(2) Ces fonctions peuvent bénéficier d'un variable compris entre 0 et 20% du salaire fixe brut annuel mentionné.

Plus d'infos

Télécharger l'enquête sur le site de Robert Half France « Etude de rémunérations 2017 ».


Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise


Analyse de l'emploi et des rémunérations dans la comptabilité