Logo Compta Online

Bien-être au travail : Chief Happiness Officer

5 273 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ressources humaines
5 273
0
Article écrit par (269 articles)
Publié le
Modifié le 21/03/2018

Mais qu'est-ce qu'un Chief Happiness Officer ?

De plus en plus d'entreprises recrutent aujourd'hui des Happiness Manager. Le but d'un tel poste ? Veiller que chacun soit heureux au travail. Le Chief Happiness Officer fait partie de ces nouveaux métiers qui arrivent sur le marché du travail et dans les entreprises. Petite découverte de ce métier intéressant.

Définition du Chief Happiness Officer

Le Happiness Manager ou Chief Happiness Officer, est une personne en charge du « bonheur » des autres. Il peut s'occuper des salariés de l'entreprise, mais également de contractuels ou même de la clientèle. Happiness Manager peut s'apparenter au rôle d'un DRH, mais dans une dimension plus moderne et plus créative. Il peut également avoir à sa charge, des tâches plus classiques, administratives, habituellement confiées au DRH. Le Happiness Manager est présent et à l'écoute pour améliorer les conditions de travail, la cohésion d'équipe et la satisfaction des employés ou des clients. Les bénéfices de son travail s'en ressentent directement sur le bien-être des salariés, mais se répercutent également sur la performance et la productivité de ces derniers. Un pari gagnant-gagnant !

Le Chief Happiness Officer a pour objectif de créer des conditions dans lesquelles les salariés vont trouver du bien-être. Mieux encore, du bonheur. Rigolo pensez-vous ? Pas seulement. Derrière ce titre quelque peu provocant, surtout quand on le traduit par « Directeur général du bonheur », émerge un constat implacable : le bien-être est un des premiers facteurs de la performance individuelle et collective.

A l'origine, le concept a été créé par Chade-Meng Tan, un ingénieur américain, 107e salarié embauché par Google qui a changé de métier pour se concentrer sur le développement des personnes et leur bien-être. Il invente donc la fonction de « Jolly Good Fellow » (super bon camarade) et devient le premier M. Bonheur.

 

Les missions du Chief Happiness Officer

Chef du bonheur, Chief Happiness Officer (CHO), directeur ou directrice du bonheur, responsable du bonheur... Les superlatifs pour qualifier ce nouveau métier ne manquent pas. Si vous aussi vous souhaitez contribuer au bien-être de vos collègues de bureau, voici les missions que vous devrez accomplir sur votre lieu de travail :

  • créer une bonne ambiance de travail ;
  • identifier les problèmes vécus par les salariés ;
  • trouver des solutions appropriées ;
  • organiser des petits-déjeuners, des déjeuners, des apéros ou des soirées offertes par l'entreprise ;
  • proposer des activités de détente en interne : yoga, karaoké, sophrologie, séances de massage... ;
  • accueillir les nouveaux salariés et veiller à leur intégration ;
  • prêter une attention particulière à certaines problématiques individuelles ;
  • organiser et planifier la communication interne ;
  • veiller à l'entretien et à la convivialité des espaces de travail ;
  • mettre en place une culture de travail sereine et positive ;
  • favoriser de meilleures relations entre les salariés;
  • créer du lien entre les salariés ;
  • intervenir sur des éléments stratégiques de l'entreprise : mise en place de nouveaux outils numériques, horaires de travail, télétravail, entretiens individuels, formation... ;
  • proposer des services spécifiques au personnel : abonnement dans une salle de sport, conciergerie...

 

Qualités requises pour un Chief Happiness Officer

Le Chief Happiness Officer se doit d'être naturellement bienveillant. Cette qualité, intrinsèque à chaque personne, fait la différence dans le quotidien, puisque du coup ce n'est pas forcé. Il faut aimer communiquer avec ses collègues, être curieux, attentif...et donc être à l'écoute des autres et de son environnement.

Il faut pouvoir identifier des problèmes avant qu'ils ne soient trop gros et donc proposer des solutions. Il faut ne pas avoir peur d'être dérangé, être multitâches, savoir prendre du recul et accepter les échecs. Savoir se remettre en cause sera une des qualités principales à avoir. Il faut également avoir une certaine expérience professionnelle. Et bien évidemment le Chief Happiness Officer doit être souriant et d'humeur constante.

Il s'agit d'une responsabilité à la fois simple et complexe, car c'est un mix de plusieurs rôles appartenant à différentes fonctions : RH, communication, événementiel, santé... Si elle ne requiert pas réellement de compétences techniques, il s'agit toutefois d'une mission qui reste délicate, car au c½ur de l'Humain, tout en tenant compte des contraintes de l'entreprise.

En bref, un Responsable Bonheur en Entreprise doit posséder des qualités humaines essentielles à sa mission, atouts qui feront de lui une personne inspirante :

  • empathie et écoute active: savoir se mettre à la place de l'autre pour mieux comprendre ses difficultés et mieux cerner ses attentes ;
  • amabilité : qualité sine qua non lorsque l'on est responsable du bonheur de ses collègues.
  • discrétion : notamment en présence de situations individuelles délicates ;
  • sens du service et du dévouement : essence même de la fonction ;
  • sens du contact : inutile de prétendre à une telle fonction si l'on ne sait pas comment aborder les autres ou encore si l'on n'est pas bon en communication ;
  • diplomatie : savoir quels mots employer et choisir le moment opportun lors de médiation de conflits par exemple ;
  • énergie : il en faut pour mener cette mission à bien qui requiert un véritable savoir-être et une certaine habileté à jongler entre les différentes positions hiérarchiques de l'entreprise ;
  • patience : la précipitation n'est pas une bonne alliée ici. Savoir prendre du recul est fondamental pour un tel poste ;
  • créativité : véritable atout, puissant levier afin de trouver les bons outils au bon moment pour la bonne personne ;
  • dynamisme : fondamental pour insuffler motivation et positivité. Essentiel également lorsqu'il s'agit de rebondir.

 

Salaire du Chief Happiness Officer

Le Chief Happiness Officer ne dispose pas d'une grille de salaire pré-établie, le niveau de rémunération pour ce poste peut être très variable. D'une manière générale, le salaire du CHO varie fortement en fonction de la taille et du dynamisme de l'entreprise pour laquelle il travaille.

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise

Bien-être au travail : Chief Happiness Officer

Retour en haut