Logo Compta Online

Bien gérer sa documentation à l'épreuve 2 du DEC

1 549 lectures
0 commentaire
Catégorie : Les études de la filière d'expertise comptable
1 549
0
Article écrit par (4 articles)
Modifié le

La gestion de la documentation DEC le jour J

Le présent article a pour objectif de présenter la façon de gérer sa documentation le jour de l'épreuve n°2 de révision légale du diplôme d'expertise comptable ou DEC.

Cette épreuve dure 4h30. Elle est affectée d'un coefficient 3. Après le mémoire elle constitue une véritable préoccupation pour les candidats.

Avant le début de l'épreuve de révision légale de DEC



Le type de valise à emmener

Que le candidat au DEC habite en province ou en île de France, se déplacer avec sa valise pleine de documents et d'ouvrages n'est pas chose aisée. C'est pourquoi il veillera à choisir une valise pas trop imposante pour faciliter ses déplacements. Pour les provinciaux, il est vivement conseillé de réserver une chambre d'hôtel à proximité du centre d'examen. Pour les autres, partir plus tôt leur permettra d'éviter certains tracas. En effet, si cela permet de déstresser avant l'épreuve, l'objectif est avant tout d'éviter les mauvaises surprises d'une grève condamnant, à l'avance, le candidat.

Quelle documentation faut-il emporter ?

C'est l'éternel sujet de débat car c'est la documentation qui permet au candidat de répondre aux questions de façon précise. Il doit pour cela savoir chercher et surtout disposer de la bonne information. À mon avis, les éditions Francis Lefebvre (à jour lors de l'épreuve) constituent un minimum, ainsi que le CARRE DEC (« Déontologie et réglementation professionnelle ») au format fiche qui permet un gain de temps appréciable pour répondre aux questions déontologiques lorsqu'il y en a. D'ailleurs, l'analyse des annales de ces dernières années montre qu'il y a des questions sur la déontologie (expertise comptable et commissariat aux comptes) lors de chaque session. D'autres documents tels que le code de commerce ou les notes d'information de la CNCC par exemple peuvent s'avérer utiles en fonction de la maîtrise qu'en ont les candidats.

Précisons que la calculatrice est autorisée. Elle peut donc être utile, aussi il faut prévoir de l'emporter avec soi.

Par ailleurs, les annexes, qui peuvent figurer dans les sujets, constituent également une source documentaire exploitable le jour de l'épreuve. Il est donc indispensable de consacrer environ 30 minutes à lire l'intégralité du sujet, annexes comprises. En effet, parfois la réponse à certaines questions de l'examen se trouve dans les annexes ce qui constitue un gain de temps considérable pour le candidat.

Comme évoqué dans un précédent article, l'utilisation de deux classeurs traitant de l'actualité (un pour le commissariat et un pour l'expertise comptable) est envisageable et peut même s'avérer efficace. Un classement alphabétique par mots-clés semble tout indiqué.

 

Pendant le déroulement de l'épreuve de révision légale du DEC



Bien gérer son temps pendant l'épreuve 2 du DEC

Comme c'est souvent le cas dans les examens d'expertise comptable, le temps est l'ennemi principal du candidat. Nous recommandons de diviser les 4 heures d'examen (30 minutes de lecture active en soulignant au fluo les éléments importants) par le nombre total de questions puis de recalculer le temps à passer dossier par dossier.

Exemple : session d'avril 2018 – Cabinet JGD

Il convenait de consacrer 30 minutes pour prendre connaissance du sujet dans son intégralité. Le sujet comportait 3 dossiers avec un total de 20 questions. Le candidat pouvait passer 12 minutes par question en moyenne (240 minutes/20). Le temps à consacrer par dossier s'établit comme suit :

  • dossier 1 : 5 questions – 60 minutes (5*12 minutes) ;
  • dossier 2 : 6 questions – 72 minutes (6*12 minutes ;
  • dossier 3 : 9 questions – 108 minutes (9*12 minutes).



Présenter correctement sa copie à l'épreuve 2 du DEC

La copie est la vitrine du travail du candidat. Ce dernier veillera, à défaut d'avoir le temps de se relire, à rédiger une copie propre et sans faute d'orthographe. Que penserait de vous votre client si vous lui remettiez un rapport truffé de fautes ?

Le candidat devra consacrer une copie double par dossier. Cela lui permettra de revenir sur une question en cas de besoin. Cette façon de faire facilitera la correction.

Pour finir, le temps étant précieux, il peut s'avérer judicieux, si cela est possible, d'utiliser des abréviations et d'en fournir la signification en première page.

Organiser son espace sur sa table de travail

Bien qu'il s'agisse d'un détail, il a son importance. La table de la salle d'examen est très étroite. Le candidat dispose de très peu d'espace, c'est pourquoi il ne devra pas l'encombrer de documentation. Cette dernière doit être immédiatement disponible et donc à proximité du candidat.

Bien maîtriser les sommaires de sa documentation

Il est primordial de connaître les sommaires des ouvrages emportés, en profondeur. Leur contenu doit faire l'objet d'une indexation en y insérant des marque-pages (ou des post-it de couleurs différentes) pour un classement par thèmes et/ou par ordre alphabétique. Encore une fois, plus le classement est efficace, plus il sera facile de trouver l'information pour répondre rapidement et efficacement aux questions. Avec la gestion du temps, c'est sans doute la clé de la réussite à cette épreuve, jugée, à raison, difficile.

 

Kada MEGHRAOUI

Kada MEGHRAOUI

Diplômé d'expertise comptable
Ancien élève de l'école nationale des impôts de Clermont-Ferrand
Professeur certifié en économie et gestion comptable - Enseignant en DCG, DSCG et DEC
kmeghraoui@gmx.fr


Bien gérer sa documentation à l'épreuve 2 du DEC

Retour en haut