BanStat
Logo Compta Online
Quickbooks

Big bang dans les cabinets d expert comptable

9
10 536
12
9 réponses
10 536 lectures
12 votes
  • Pages : [1]
Mojito59
ProfilMojito59
Expert-Comptable salarié en cabinet
  • 59 - Nord
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 39 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable salarié en cabinet


Ecrit le: 01/11/2012 09:50
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par COC Admin le 02/11/2012 21:33

Bonjour a tous

je viens de voir la vidéo big bang dans les cabinets

je suis comptable unique et je reprends mes études pour obtenir , en tout cas je l espere, le diplome d expert comptable

je passe pas mal de week end et de vacances a reviser , et c est ainsi que jai obtenu le master CCA et l UE de compta du DSCG. jai passé le droit , on verra le 17 décembre

mais voila...

Bien que sachant que des bouleversements allaient arriver dans la profession , j avoue que la vidéo m a carrément inquiété

avant de reprendre mes études javais lu que le secteur manquait d expert du fait notamment des départs a la retraite non remplacés

je me suis fortement investi pour y arriver

tout cela pour rien'??

La vidéo : Big Bang dans les cabinets d'audit et d'expertise comptable

Joaquin-gonzalez
ProfilJoaquin-gonzalez
Entrepreneur
  • 13 - Bouches-du-Rhône
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 176 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son site Internet
Entrepreneur


Re: Big bang dans les cabinets d expert comptable
Ecrit le: 02/11/2012 18:20
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je viens de regarder la vidéo. Qu'est-ce qui vous inquiète dans ce qui est dit dans cette vidéo ?

Pour ma part, je sais depuis longtemps que le monopole de tenue des comptes est appelé à disparaitre, étant une spécificité française. Je l'ai déjà dit dans un autre post. Je ne me fais pas de souci pour les bigs : ils s'en sortiront !
Pour les petits, ils doivent évoluer. Non pas devenir des "vendeurs de savonnettes" comme il est dit dans la vidéo, mais s'orienter plutôt vers des missions de conseils et de réelles expertises. Il faudrait peut-être un changement profond de la réglementation de la profession : et pourquoi déjà ne pas commencer par changer ce titre ringard "d'expert COMPTABLE" ? Et où en sont les spécialisations qu'on nous promet depuis des lustres ?

Cordialement
Joaquin Gonzalez


--------------------
Isidordelavega1023
ProfilIsidordelavega1023
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 68 - Haut-Rhin
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Big bang dans les cabinets d expert comptable
Ecrit le: 03/11/2012 10:42
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je crois plutôt que cette vidéo devrait t'encourager à prendre part à la Profession.
Elle montre qu'il y a encore de nombreuses choses à faire dans ce secteur, il ne faut pas voir l'ouverture d'un marché comme une menace mais comme une opportunité !

Cela fait des décennies que les experts comptables n'ont pas revu leur offre car il n'avait pas d'autres concurrents que des cabinets aussi atone qu'eux...

Il faut du changement dans la profession pour les cabinets deviennent des entreprises et s'intéressent enfin à ce qu'elles offrent comme prestations de service.

Un message finit par un "Merci" ou un "Cordialement".
Alexg
ProfilAlexg
Collaborateur sénior en cabinet
  • 95 - Val-d'Oise
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 11 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur sénior en cabinet


Re: Big bang dans les cabinets d expert comptable
Ecrit le: 03/11/2012 12:39
+2
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Cette vidéo m'a fait peur et me fait peur honnêtement, mon ambition étant de devenir expert comptable (expert comptable stagiaire à partir de décembre 2012 normalement) avec pour objectif d’ouvrir une cabinet d'ici 3/4 ans à direction majoritairement des TPE ayant un fort réseau de connaissances...

Alors c'est bien beau tous ces messieurs qui parlent de marché atone, de méchants comptables qui ont pas évolués et j'en passe mais aujourd'hui on ne nous forme pas ni à l'école (DCG/DSCG) ni dans les cabinets où nous travaillons à conseiller les clients et leur vendre des missions qui sauveraient nos cabinets de la faillite.

Où est la justice entre un pigeon comme moi qui aura fait 8 ans pour avoir son DEC et exercer et toute cette panoplie d'illégaux qui du coup vont devenir légaux sans avoir sué comme nous, perdu des années en formation à payer, à apprendre, à retarder l'entrée dans la vie professionnelle...

Je sais pas personnellement cette vidéo et ce qui est dit me fait voir d'avantage de menaces que d'opportunités...

Si cela doit se faire il serait peut être bon de donner un délai suffisant (5ans serait raisonnables) afin que les cabinets se réorganisent, mais bon honnêtement je n'arrive pas à imaginer l'avenir des petits cabinets, à part faire faillite...

Cordialement,


--------------------
Mojito59
ProfilMojito59
Expert-Comptable salarié en cabinet
  • 59 - Nord
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 39 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable salarié en cabinet


Re: Big bang dans les cabinets d expert comptable
Ecrit le: 03/11/2012 14:23
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour ,

ben tout me fait peur dans cette vidéo , même si vos propos Joaquim Gonzalez, venant d'un EC , sont rassurants , puisque vous y voyez des opportunités.

certes dans un autre post assez ancien ( que j aimerai retrouver d'ailleurs) , quelqu'un cite les chartered accountant britannique qui sont passés par la libéralisation et qui ont gagné en missions et en revenus

mais dans la vidéo : il y a à la fois :

la libéralisation du métier et comme dit alexg , ça va être la porte ouverte aux auto entrepreneurs , et ne nous leurrons pas , les TPE préféreront passer par eux car moins cher , même si le travail sera de moins bonne qualité , voir sans qualité. et également de concurrents style banques qui auront leurs forces commerciales 100 fois plus puissante que celle d'un BIG ,déja du fait de l expérience et que toute entreprise doit avoir un compte en banque , donc démarchage d office

la fin possible de la compta pour les TPE qui est le coeur de métier de beaucoup de petits cabinets. D'ailleurs si je ne me trompe une TPE est une société de moins de 20 salariés ...donc toutes les TPE seraient comprises? comment va faire l'Etat pour se faire payer les impôts?? quels risques pour les TPE de ne plus avoir de conseils de leurs experts...

la diminution des mandats de CAC via les SAS . peut etre qu une premiere étape?

comme vous dites joaquim je ne me fais pas de soucis pour les BIG donc je ne parlerai pas de la concentration

donc j avoue avoir quelques inquiétudes quand meme , meme si encore une fois l exemple des britanniques montre que l'on peut faire le métier d expert comptable autrement

je précise , tout comme alexg , j espere commencer mon stage en décembre 2012 et mon but serait plutot d evoluer dans un petit cabinet avec la possibilité de reprise a terme

voila ma réflexion

salutation


--------------------
Isidordelavega1023
ProfilIsidordelavega1023
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 68 - Haut-Rhin
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Big bang dans les cabinets d expert comptable
Ecrit le: 03/11/2012 14:32
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour Alexg,

Si tu comprends qu'il faut changer sa façon de voir la profession comptable aujourd'hui alors tu auras de bonnes bases pour réussir ton métier demain.

Dans mon précédent message je ne parlais pas de marché atone, mais d'expert-comptable atone !
Le marché est loin de l'être, suffit de voir toutes les évolutions actuelles (réglementaires, technologiques, conjoncturelles).
Par contre les experts comptables eux le sont... Bon je généralise mais c'est pour provoquer un peu ;-)

Les besoins évoluent et il faut évoluer avec eux sinon l’offre se déconnecte de la demande du marché.

Aujourd'hui tu n'as peut-être pas eu de formation marketing mais durant ton stage les intervenants et les contrôleurs de stage communiqueront avec vous sur ce point là.
Quelques bases de marketing, 2-3 lectures et tu saura ce qu'il faut savoir, on ne vend pas des voitures ou des téléphones, tu ne travaillera certainement pas chez Apple ou Microsoft; ça n'est pas du marketing agressif vers quoi il faut tendre.

Tes années d'études te permettront de te différencier des "illégaux" comme tu les appelles. Qui eux ne sont là que parce que les besoins comme je te le disais évoluent.
Certaines sociétés ont compris les attentes d'une partie de la clientèle et ne font que y répondre.
Que font les experts comptables ? Ils continuent à se cacher derrière leur monopole et la tenue comptable. Mais ça n'est pas cela les besoins des clients ! (ou pas que ça)

Et pour finir ce n'est vraiment pas une question de délai, cela fait 10 ans que les congrès de l'ordre et les acteurs de la Profession mettent le doigt dessus.

Ne t'inquiètes pas il n'y a que des bonnes choses qui t'attendent si tu sais évoluer.

Bon courage.

Cordialement.
Joaquin-gonzalez
ProfilJoaquin-gonzalez
Entrepreneur
  • 13 - Bouches-du-Rhône
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 176 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son site Internet
Entrepreneur


Re: Big bang dans les cabinets d expert comptable
Ecrit le: 03/11/2012 19:24
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

mojito59, je suis peut-être le mauvais exemple à ne pas suivre ;-) Bien que diplômé, je n'ai exercé le métier d'expert comptable que durant un an et il y a fort longtemps. Depuis je me suis investi comme fonctionnaire dans des domaines qui ont peu à voir avec la comptabilité (réglementation, enquêtes économiques, informatique ...). Mais bon je ne m'étendrais pas plus sur ma vie "personnelle"...
Pour revenir au sujet, je pense que l'opportunité doit venir surtout des experts comptables eux mêmes qui doivent changer de mentalité. Poussés par la base, les hautes instances qui dirigent aujourd'hui la profession seront peut-être amenés à transformer profondément la profession d'expert comptable. Je disais même pourquoi ne pas changer le titre d' EXPERT COMPTABLE. En Espagne, pour prendre un exemple, il n'y a aucun monopole concernant la tenue de comptabilité. N'importe quel pequin venu peut tenir la comptabilité d'une entreprise même à titre libéral. Pourtant, l'équivalent de notre profession la bas (qui se nomment des "auditeurs economistes") est considérée comme l'une des professions les plus prestigieuses en Espagne (plus qu'avocat voire même médecin), alors qu'en France, nous ne sommes considérés au mieux que comme des supers comptables. Je ne sais pas combien il y a d'auditeurs economistes en Espagne (faudrait que je me renseigne), mais ils ne sont peut-être pas beaucoup moins nombreux que nos experts comptables français, et ils se consacrent essentiellement aux missions "nobles" de la profession : audit, contrôle légal, conseil économique et juridique etc etc..
Peut-être un exemple à suivre pour nous...

Cordialement
Joaquin Gonzalez


--------------------
Maximal
ProfilMaximal
Contrôleur de gestion en entreprise
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 381 votes
popupBulle tail
Profil
Contrôleur de gestion en entreprise


Re: Big bang dans les cabinets d expert comptable
Ecrit le: 05/11/2012 13:30
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Maximal le 07/11/2012 13:10

Bonjour

Je suis assez d'accord que le rôle de l'expert comptable devrait davantage porter sur des missions de conseil, d'organisation, de gestion, de stratégie. Toutes ces missions sont aujourd'hui réalisées par des cabinets indépendants de l'expertise comptable.

Or, le fait que la profession soit règlementée n'incite pas les professionnels à se remettre en question. Le fait que la France impose un cadre juridique et fiscal très lourd les oblige également à réaliser des missions peu intéressantes la plupart du temps.
Si j'étais EC, je préfèrerais nettement conseiller un chef d'entreprise sur la rentabilité d'une activité, sur sa politique de prix, sur sa stratégie de croissance, plutôt que de lui étaler les différentes structures juridiques et régimes fiscaux auxquels il a le choix.
Les EC deviendraient de vrai Experts, et non plus des signataires de liasses fiscales.

De plus, je ne suis pas forcement d'accord sur le fait que les non-EC pourront casser les prix. Aujourd'hui, un EC peut paraitre cher car il s'engage pour un "forfait" (4000€ par an par exemple), sans tenir compte du temps réellement passé, que ce soit en plus ou en moins. A la fin, certains dossiers sont rentables et compensent ceux qui ne le sont pas.
Si l'on prend la facturation horaire théorique d'un collaborateur, on trouve en moyenne entre 40 et 60 € de l'heure.
Lorsque les "indépendants" devront facturer à l'heure réellement passée et devront faire les mêmes investissements que les EC (local, documentation, informatique, logiciels, maintenance, fournitures, assurances, cotisations sociales,...), ils se rendront vite compte qu'ils ne peuvent pas descendre beaucoup plus bas sans quoi ils ne pourront jamais se payer.

Le vrai danger viendrait des banques :
--> Danger pour les EC : les banques disposent d'une force de frappe imcomparable, mais surtout de la "matière 1ère" de la comptabilité, à savoir les opérations bancaires. Il ne leur reste plus qu'à collecter les factures. Pour peu qu'ils dématérialisent tout, en 1h la compta d'une TPE est bouclée. Mais comme dit précedemment, les EC doivent de toute façon se remettre en question. Passer moins de temps sur des tâches sans importances (informatisation du cabinet, "éducation" du client pour que les documents soit pré-rangés,...) et mettre en avant le conseil et la production de document de gestion (mini tableau de bord, prévisionnel,...)
--> Danger pour les clients : à l'instar des frais bancaire qui sont prelevés sur notre compte on ne sait pourquoi, du manque de transparance (on paie parfois 2 fois la même chose), du manque de conseil (les banquiers comprennent ce qui les arrangent), et surtout de la vente de services non utiles, le client ne saura jamais si ce qu'on lui dit est dans son intérêt ou dans l'intérêt de son banquier.
Aujourd'hui, le seul doute que le client a envers son EC, c'est sur le montant des honoraires (et parfois de la qualité). Avec la dérèglementation, le client ne saura jamais si on essaie de lui vendre un service, ou si ce service lui est vraiment utile.

Ce ne sont que des pistes de reflexion.

Cordialement

Jeff84
ProfilJeff84
Expert-Comptable salarié en cabinet
  • 84 - Vaucluse
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 143 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable salarié en cabinet


Re: Big bang dans les cabinets d expert comptable
Ecrit le: 05/11/2012 14:16
+7
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Pour ma part, j'entends parler de cette libéralisation depuis bien longtemps, et cela ne m'inquiète plus. Sur environ une cinquantaine de dossiers que je tiens actuellement en direct (3 quand j'ai commencé il y a 9 ans), un seul a été récupéré pour une question de tarif, et 2 seulement m'ont déjà demandé une réduction de mes honoraires (j'ai refusé, et ils sont restés). A part une dizaine de créations, tous les autres ont été récupérés par le bouche à oreille, le plus souvent parce qu'ils étaient traités d'une manière que je qualifierais de scandaleuse (charges déductibles non prises en compte, rémunérations de gérances faramineuses alors qu'il y avait des réserves distribuables et des pertes comptables, dossiers confiés à des apprentis sans aucun contrôle, aucun contact direct avec l'EC, erreurs matérielles en pagaille, etc, etc). Un seul de ces dossiers avait un niveau de qualité acceptable pour moi. A ce jour, je n'ai jamais perdu de dossier autrement que par liquidation, vente ou déménagement à plus de 500 km. Je peux ajouter que je suis le premier à dire que je suis le pire commercial du monde, et que j'ai toujours eu un budget commercial de 0¤.

Tout cela pour vous dire que c'est un métier ou la qualité fait une énorme différence (souvent, en montants économisés fiscalement et socialement, plusieurs fois supérieurs au montant des honoraires), et que le prix est, dans mon expérience, rarement une question primordiale pour les clients. Si vous travaillez réellement dans l'intérêt du client, et pas pour "sortir des bilans", les dossiers viendront à vous sans que vous ayez à lever le petit doigt, parfois sans même que le gérant vous demande a priori combien vous le factureriez.

Je ne vois pas ce que la libéralisation changerait à cela, à part augmenter la proportion de clients mal servis susceptibles de chercher des professionnels plus compétents.

Cordialement,


--------------------
Mojito59
ProfilMojito59
Expert-Comptable salarié en cabinet
  • 59 - Nord
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 39 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable salarié en cabinet


Re: Big bang dans les cabinets d expert comptable
Ecrit le: 13/11/2012 13:38
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Jeff84 @ 05.11.2012 à 13:16
Bonjour,

Pour ma part, j'entends parler de cette libéralisation depuis bien longtemps, et cela ne m'inquiète plus. Sur environ une cinquantaine de dossiers que je tiens actuellement en direct (3 quand j'ai commencé il y a 9 ans), un seul a été récupéré pour une question de tarif, et 2 seulement m'ont déjà demandé une réduction de mes honoraires (j'ai refusé, et ils sont restés). A part une dizaine de créations, tous les autres ont été récupérés par le bouche à oreille, le plus souvent parce qu'ils étaient traités d'une manière que je qualifierais de scandaleuse (charges déductibles non prises en compte, rémunérations de gérances faramineuses alors qu'il y avait des réserves distribuables et des pertes comptables, dossiers confiés à des apprentis sans aucun contrôle, aucun contact direct avec l'EC, erreurs matérielles en pagaille, etc, etc). Un seul de ces dossiers avait un niveau de qualité acceptable pour moi. A ce jour, je n'ai jamais perdu de dossier autrement que par liquidation, vente ou déménagement à plus de 500 km. Je peux ajouter que je suis le premier à dire que je suis le pire commercial du monde, et que j'ai toujours eu un budget commercial de 0¤.

Tout cela pour vous dire que c'est un métier ou la qualité fait une énorme différence (souvent, en montants économisés fiscalement et socialement, plusieurs fois supérieurs au montant des honoraires), et que le prix est, dans mon expérience, rarement une question primordiale pour les clients. Si vous travaillez réellement dans l'intérêt du client, et pas pour "sortir des bilans", les dossiers viendront à vous sans que vous ayez à lever le petit doigt, parfois sans même que le gérant vous demande a priori combien vous le factureriez.

Je ne vois pas ce que la libéralisation changerait à cela, à part augmenter la proportion de clients mal servis susceptibles de chercher des professionnels plus compétents.

Cordialement,

bonjour a tous

désolé de répondre si tard

je suis un peu rassuré du fait que des experts n ont pas peur des changements a venir

et puis les exemples de l espagne et de la grande bretagne montrent qu il y a pas de craintes a avoir

ça me rassure dans ma reprise d etude et la voie choisie

bonne journée


--------------------
Retour en haut


  • Pages : [1]







connectés
Publicité
AMPLI MUTUELLE
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer