Logo Compta Online
Editions Tissot

Cession de parts de SCI à l'IS FR par un non résident européen

5
1 535
4
5 réponses
1 535 lectures
4 votes

HapyFree
ProfilHapyFree
Expert-Comptable salarié en cabinet
Modérateur Compta Online
  • 51 - Marne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 1 289 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet

Expert-Comptable salarié en cabinet
Modérateur Compta Online



Ecrit le: 13/02/2017 20:09
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par HapyFree le 13/02/2017 20:49

Bonjour,

A mon tour de poser des questions :

Le cédant est portugais (et oui il sont beaucoup à partir là haut!) et fondateur de la SCI et cède l'intégralité de ses droits dans la SCI (la CI est à prépondérance immobilière, mais en principe cela n'a pas d'importance pour une société IS en droit français).

La cession génère une PV imposable.

s'il avait été résident FR > déclaration à l'IRPP - abattement de 85% et 15,50% de CSG (régime des PV mobilières).

Mais au cas présent, si on applique le droit français, il s'agit d'une cession de droits mobiliers qui semble être imposable au Portugal (prélèvement à la source ?).

Toutefois, la convention fiscale franco-portugaise (qui date!) prévoit que "le caractère de bien immobilier est également reconnu aux droits détenus dans des sociétés civiles immobilières de toute nature non régies par l'article 30-I de la loi du 15 mars 1963 susvisée et dont le patrimoine est composé essentiellement par des immeubles autres que des terrains à usage agricole ou forestier."

La convention indique donc qu'il ne s'agit pas d'une PV mobilière mais d'une PV immobilière : quid de l'imposition sachant que la SCI est à l'IS ?

1/ est ce que pour autant je doit appliquer le régime des PV des particuliers (19% - abattement pour durée de détention de 22/30 ans +15,50% de CSG) ?

2/ ou existe-t-il un régime particulier comme les cession de parts de société IS à prépondérance immobilière coté ?

Je précise ne pas avoir fait de recherche, mais la question m'intéresse dans le cadre de mon mémoire (même si on est un peu en dehors, mais bon !)

Merci,



--------------------

HapyFree :)

On embauche ! > me contacter en MP pour la région Champagne-Ardenne > http://urlz.fr/60Eq (comptable expérimenté(e)) & http://urlz.fr/60Es (assistant(e) juridique)

Si ma réponse vous satisfait n'oubliez pas de voter "pour", à défaut je m'engage à essayer !!!
merci ;)

[DSCG/DCSG, DESS CCA IAE Dijon...DEC]
Modérateur Compta Online


Cattier-clotilde
ProfilCattier-clotilde
Avocate fiscaliste
  • CH - Suisse
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 285 votes
popupBulle tail
Profil

Avocate fiscaliste



Re: Cession de parts de SCI à l'IS FR par un non résident européen
Ecrit le: 16/02/2017 17:57
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour Happyfree,

De mémoire et sans avoir creusé en détail ta question, j'appliquerais le prélèvement visé à l'article 244 bis A du CGI.

Succinctement, ce dispositif prévoit que les plus-values de cession de sociétés à prépondérance immobilière réalisées par des non résidents sont taxables en France, selon le régime des plus-values immobilières des particuliers. Ce dispositif s'applique sauf si la convention fiscale y fait obstacle, ce qui ne semble pas être le cas de la convention France-Portugal.

Quelques précisions complémentaires dans cet article : https://www.compta-online.com/taux-du-prelevement-de-article-244-bis-du-cgi-ao1118

Bien à toi



--------------------
Cattier Clotilde
Avocate au Barreau de Paris

HapyFree
ProfilHapyFree
Expert-Comptable salarié en cabinet
Modérateur Compta Online
  • 51 - Marne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 1 289 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet

Expert-Comptable salarié en cabinet
Modérateur Compta Online



Re: Cession de parts de SCI à l'IS FR par un non résident européen
Ecrit le: 19/02/2017 21:59
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Oui, entre temps j'ai regardé dans le mémento "Cession de titres de sociétés à prépondérance immobilière" qui indique :

32520

Lorsqu'elles sont réalisées par des contribuables domiciliés en France, les cessions occasionnelles de titres de sociétés dont l'actif est principalement constitué d'immeubles sont soumises :

- au régime d'imposition des plus-values immobilières si la société relève de l'impôt sur le revenu ;

- au régime des plus-values de cession de valeurs mobilières et droits sociaux, étudié n° 32805 s., si la société est soumise à l'impôt sur les sociétés.

Lorsqu'elles sont réalisées par des contribuables non domiciliés en France, ces plus-values sont soumises, quel que soit le régime d'imposition de la société, aux règles spéciales exposées n° 32625 s.

32625

Sous réserve des conventions internationales, les plus-values réalisées à titre occasionnel par des contribuables domiciliés hors de France lors de la cession d'immeubles ou de titres de sociétés à prépondérance immobilière supportent un prélèvement spécifique de 19 % ou 33,1/3 % selon le cas, libératoire de l'impôt sur le revenu ou imputable sur l'impôt sur les sociétés.

A noter que la convention internationale donne le droit à la France d'imposer la PV, don cle non-résident sera bien imposé à 19%, ce qui corrobore avec ce que tu indiques et ton article.

Pour la CSG, depuis les derniers changements, il semble qu'elle s'applique d'après le L 245-14 du Code de la SS :

Les non-résidents (personnes fiscalement domiciliées hors de France) sont également redevables des contributions sociales sur leurs revenus fonciers et plus-values immobilières de source française.

En effet, si je ne me trompe pas, depuis, l'histoire de la décision rendue le 26 février 2015 par la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE 26-2-2015 aff. 623/13) indiquant que les personnes bénéficiant d'une protection sociale à l'étranger ne devraient pas être redevables des prélèvements sociaux, la France a modifié l'affectation budgétaire de la CSG, c'est pourquoi à compter du 1er janvier 2016, les prélèvements sociaux sur les ventes effectuées par des non-résidents affiliés à un autre régime de sécurité sociale sont rétablis (L. n° 2015-1702, 21 déc. 2015 de financement de la sécurité sociale pour 2016, art. 24, JO 22 déc.).

Par contre la part de la CSG déductible (5,1%) ne le sera pas en principe, car l'imposition IR est basée sur un taux libératoire.

La question qu'il me reste en suspens et pour laquelle je n'ai pas encore trouvé de réponse, c'est de savoir si les abattements pour durée de détention s'appliquent du coup car il s'agit d'une PV immobilière, mais ce qui me gène c'est que elle est issue de la cession de parts d'une société IS et non IR ce qui m'incite à penser qu'aucun abattement n'est possible au cas présent.

Merci par avance à ceux qui souhaitent apporter leur contribution à cette dernière question,

Salutations,



--------------------

HapyFree :)

On embauche ! > me contacter en MP pour la région Champagne-Ardenne > http://urlz.fr/60Eq (comptable expérimenté(e)) & http://urlz.fr/60Es (assistant(e) juridique)

Si ma réponse vous satisfait n'oubliez pas de voter "pour", à défaut je m'engage à essayer !!!
merci ;)

[DSCG/DCSG, DESS CCA IAE Dijon...DEC]
Modérateur Compta Online


Thierrymolle
ProfilThierrymolle
Expert-comptable mémorialiste 
  • 69 - Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 423 votes
popupBulle tail
Profil

Expert-comptable mémorialiste 



Re: Cession de parts de SCI à l'IS FR par un non résident européen
Ecrit le: 25/02/2017 12:53
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour Happy

Vous vous interrogez sur les modalités de calcul des plus-values réalisées par des non résidents sur les cessions des parts qu'ils détiennent dans des sociétés à prépondérance immobilière soumises à l'IS.

  • A.Le principe.
  • Pour cette catégorie d'opérations, les gains constituent des plus values de cession de valeurs mobilières si les bénéficiaires ont leur domicile fiscal en France (articles 150 OA et suivants du Code Général des Impôts).

  • B. L'exception.
  • Par contre, si ces opérations sont effectuées par des non-résidents, ce sont les articles 150 V à 150 VD du CGI qui définissent les règles d'imposition des gains immobiliers que ces personnes ont réalisés.

  • C. Les modalités d'imposition des cessions de parts d'une SCI soumise à l'IS détenus par un non-résident.
  • Ainsi, la plus-value constatée par un associé étranger lors de la cession de ses parts dans une SCI soumise à l'IS répond aux modalités d'imposition des gains immobiliers occasionnels réalisés par les particuliers ayant leur domicile fiscal en France.

    Par ailleurs, cette règle impose que le processus de détermination d'une plus-value immobilière soit identique quel que soit le lieu de résidence du bénéficiaire de l'opération.

    A savoir que si les contribuables français bénéficient d'abattements sur les plus-values immobilières qu'ils réalisent, les non-résidents, en vertu de cette égalité de traitement, possèdent un droit identique. C'est-à-dire le droit de réduire la base d'imposition de leur plus-value proportionnellement à la durée pendant laquelle ils sont restés propriétaires du bien qu'ils ont maintenant décidé de céder.

    Par conséquent, l'associé étranger d'une SCI soumise à l'IS acquitte le prélèvement forfaitaire prévu à l'article 244 bis A du CGI sur le gain constaté après abattements pour durée de détention.

  • D. Synthèse.
  • En cas de cession de parts de sociétés à prépondérance immobilière soumises à l'IS, la plus-value imposable relève du régime général des plus-values mobilières défini aux articles 150 OA et suivants du CGI si l'associé, bénéficiaire de l'opération, a son domicile fiscal en France.

    A côté de ce dispositif, il existe un régime de faveur applicable aux associés étrangers des SCI soumises à l'IS lorsqu'ils constatent une plus-value suite à la cession de leurs parts. Ici, la plus-value imposable de l'associé non résident relève du régime des plus-values immobilières des particuliers, dispositif permettant au contribuable étranger de bénéficier d'abattements et de soustraire à l'impôt totalité ou partie du profit immobilier qu'il a réalisé

    Ainsi, les textes offrent la possibilité aux résidents étrangers de bénéficier des abattements pour durée de détention au même titre que les personnes physiques ayant leur domicile fiscal en France.

    Par conséquent, la plus-value abattue du non-résident constitue l'assiette d'imposition du prélèvement forfaitaire prévu à l'article 244 bis A du CGI.

    En espérant, Happy, avoir répondu à votre questionnement.



    --------------------

    T.MOLLE

    Ancien premier correcteur de France des examens de l'expertise comptable


    HapyFree
    ProfilHapyFree
    Expert-Comptable salarié en cabinet
    Modérateur Compta Online
    • 51 - Marne
    Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
    • 1 289 votes
    popupBulle tail
    Profil
    Voir son compte Twitter Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet

    Expert-Comptable salarié en cabinet
    Modérateur Compta Online



    Re: Cession de parts de SCI à l'IS FR par un non résident européen
    Ecrit le: 25/02/2017 15:47
    0
    VOTER
    Votez MoinsVotez Plus

    Bonjour,

    Merci à tous pour votre contribution, je crois que l'on a fait le tour de la question, reste plus qu'à "Cloclo" de compléter son article sur les SCI ;).

    Salutations,



    --------------------

    HapyFree :)

    On embauche ! > me contacter en MP pour la région Champagne-Ardenne > http://urlz.fr/60Eq (comptable expérimenté(e)) & http://urlz.fr/60Es (assistant(e) juridique)

    Si ma réponse vous satisfait n'oubliez pas de voter "pour", à défaut je m'engage à essayer !!!
    merci ;)

    [DSCG/DCSG, DESS CCA IAE Dijon...DEC]
    Modérateur Compta Online


    Cattier-clotilde
    ProfilCattier-clotilde
    Avocate fiscaliste
    • CH - Suisse
    Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
    • 285 votes
    popupBulle tail
    Profil

    Avocate fiscaliste



    Re: Cession de parts de SCI à l'IS FR par un non résident européen
    Ecrit le: 26/02/2017 08:53
    +1
    VOTER
    Votez MoinsVotez Plus

    Bonjour Christian,

    Plutôt que de compléter les différents articles qui traitent des SCI, j'en écrirai un spécifiquement sur les plus-values immobilières de cession de titres de SCI par un non-résident/par un résident.

    Bien à toi



    --------------------
    Cattier Clotilde
    Avocate au Barreau de Paris

    Retour en haut









    Retour en haut
    Revue Fiduciaire
    Retour en haut
    Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
    Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
    Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
    Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

    Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

    © 2003-2019 Compta Online
    S'informer, partager, évoluer