BanStat
Logo Compta Online
SAGE

Charges somptuaires

4
9 767
0
4 réponses
9 767 lectures
0 vote
Eclair
ProfilEclair
Employé en comptabilité
  • 75 - Paris
 
  • 9 votes
popupBulle tail
Profil
Employé en comptabilité


Ecrit le: 29/06/2006 12:34
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

J'aimerais savoir comment est il possible d'avoir ce genre de charges dans le comtpe de résultat, ce sont par ex des dépenses personnelles liées à la location d'un yatch.
Cette charge n'est pas mise directement dans le compte courant vu qu'elle ne rentre pas dans l'activité de l'entreprise?

merci
Maxime SOULIGNAC
ProfilMaxime SOULIGNAC
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 76 - Seine-Maritime
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 223 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Charges somptuaires
Ecrit le: 29/06/2006 14:07
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je suis au regret de te dire que tu es bien naïf si tu crois que ce genre de dépenses ne va être enregistrée juste parce que c'est pour le dirigeant....!!

Au besoin, les dirigeants sont plus subtils....
Ils s'achètent par exemple un bien somptuaire et le mettent en sponsoring.....Les conditions sont strictes mais difficiles à évaluer donc....Je viens personnellement de voir le cas d'un dirigeant qui s'est fait offrir une voiture de sport et les droits d'inscriptions allant avec...Le logo de l'entreprise apparaît en très petit, alors difficile de contester....

Certaines dépenses perso peuvent aussi être enregistrées en frais de réception...

T'inquiètes pas les fraudeurs sont plein de ressources !


--------------------
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 185 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Charges somptuaires
Ecrit le: 29/06/2006 14:30
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je pense qu'il ne faut pas confondre charges somptuaires avec abus de bien social.

Je pense aussi qu'il ne faut pas confondre abus de bien avec avantage en nature.
En effet, bénéficier d'un véhicule n'est pas un abus de bien, ni même une charge somptuaire, mais un avantage en nature. Je rappelle que cette pratique est courante en France et qu'elle est encadrée et réglementée par la loi.

Le terme de charge somptuaire n'a pas d'existence légale, sauf au regard du droit fiscal.
Il convient en fait pour qualifier certaines charges que le fisc estime être excessives (apr exemple le droit de chasse). Ces charges ne sont pas déductibles de l'IS. Ces charges sont mentionnées expressement à l'article 39-4 du CGI.

Il n'y a pas si longtemps (fin des années 80) les entreprises payaient une taxe sur ces frais : la taxe sur les frais généraux. L'assiette était très large, et ne prenaient pas seulement en compte les droits de chasse, yacht, etc.

Néanmoins, elles peuvent être engagées dans l'intérêt de l'entreprise. Dans ce cas, ce n'est pas un abus de bien social (exemple d'un PDG invitant des clients, banquiers, etc à une chasse pour nouer des liens professionnels).

Laurent
Maxime SOULIGNAC
ProfilMaxime SOULIGNAC
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 76 - Seine-Maritime
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 223 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Charges somptuaires
Ecrit le: 29/06/2006 14:41
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je pense que vous en conviendrez Laurent, la différence entre ces trois définitions (charges somptuaires, abus de bien social et avantage en nature...) est parfois très ténue !!

Dans l'exemple que j'ai cité, la voiture de course n'est pas un avantage en nature puisque destinée à l'unique usage compétitif. Je ne m'avancerais pas sur l'aspect ABS...
Il s'agit d'une dépense enregsitrée en sponsoring, mais qui au regard de la loi et des dispositions en la matière, prête à interprétation et confusion...
Ce cas est très intéressant et à même fait l'objet d'une jurisprudence.

La question se pose de la déductibilité de la charge. Est elle faite dans l'intérêt de l'entreprise ? Est elle disproportionnée par rapport aux autres dépenses de publicité ? Permet elle à l'entreprise de tirer un réel bénéfice de la présence de sa marque ?....

Je pense que cette dépense de "sponsoring" pourrait très bien voir sa déductibilité remise en cause et être qualifiée de somptuaire.
Qu'en pensez vous ?


--------------------
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 185 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Charges somptuaires
Ecrit le: 30/06/2006 00:10
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je vais préciser ce que j'ai dit précédemment.

Somptuaire est une définition fiscale.

Avantage en nature est une définition de l'Urssaf.

Ces deux types de charges sont légales et donc autorisées. Elles sont pas principe engagées dans l'intérêt de l'entreprise. Si ce n'est pas le cas, il peut s'agir d'un abus de bien social

L'abus de bien social concerne des charges illégales ou l'utilisation de biens à des fins personnelles.

Laurent
Retour en haut









connectés
Publicité
SAGE
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer