Logo Compta Online
KPMG

Collaboration EURL et autoentrepreneur

4
2 960
0
4 réponses
2 960 lectures
0 vote

Beatrizlagaviota
ProfilBeatrizlagaviota
Assistant comptable en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil
Assistant comptable en cabinet


Ecrit le: 24/04/2012 15:53
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour

Dans l'idée de diminuer ses charges voire augmenter ses bénéfices! l'Eurl(il s'agit d'un salon de tatouage) souhaite mettre a disposition d'un tatoueur auto-entrepreneur un espace de travail aux normes dans ses locaux

L'auto-entrepreneur devra reverser à l'EURL un pourcentage à déterminer sur son chiffre d'affaires

Ceci est il légal ou est-ce perçu comme du salariat déguisé?

dans ce cas quelle serait la forme de contrat mandat ou convention permettant ce type de collaboration?

L'Eurl doit-elle facturer de la TVA à l'auto entrepreneur sachant que celui-ci ne pourra pas la déduire?

Merci pour toute piste et/ou suggestion

Cordialement
Jfmathieu
ProfilJfmathieu
Expert-Comptable associé en cabinet
  • 83 - Var
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 6 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable associé en cabinet


Re: Collaboration EURL et autoentrepreneur
Ecrit le: 24/04/2012 16:52
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour.
Un auto-entrepreneur ne peut pas travailler pour une seule et même entité.
D'autre part il doit établir à chaque période concernée une facture relative à sa prestation.
Votre montage ne me paraît pas adapté.
Pour plus d'informations : http://www.lautoentrepreneur.fr/
Cordialement.


--------------------
JFM
Beatrizlagaviota
ProfilBeatrizlagaviota
Assistant comptable en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil
Assistant comptable en cabinet


Re: Collaboration EURL et autoentrepreneur
Ecrit le: 24/04/2012 18:40
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Merci pour votre réponse

Ce serait donc à n'envisager que de façon ponctuelle s'il travaille par ailleurs avec d'autres entreprises

Apparemment les "guests" sont une pratique courante en salon, mais il doit exister un statut autre que celui d'auto-entrepreneur

Je continue de creuser!

cordialement
mally
Profilmally
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 13 - Bouches-du-Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 4 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Collaboration EURL et autoentrepreneur
Ecrit le: 25/04/2012 11:00
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,
Je suis un peu perplexe de la situation que vous présentez et comme tout statut les pratiques "dérivant" le systeme existe et est pratiqué..... Or les URSSAF me semble, suivant les indications et les rumeurs entendues, fortement sujet à ces situations!!! l'autoentrepreneur ne rapportant que 18% alors qu'un salarié rapporte presque 30%!!!
De plus rattaché une facturation à un % du CA permet de lever toute ambiguité en cas de controle pour requalifier le contrat?? Le contrat de location a un tiers ne se doit d'être subordonné a une quelconque résultat.
de plus, nul n'est besoin d'avoir un redevable de TVA pour lui obliger de payer la TVA (les clients particuliers ne sont pas redevable et pourtant il l'a paye) SAUF si personnellement vous êtes vous même en franchise de TVA;

cordialement.
Beatrizlagaviota
ProfilBeatrizlagaviota
Assistant comptable en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil
Assistant comptable en cabinet


Re: Collaboration EURL et autoentrepreneur
Ecrit le: 25/04/2012 12:18
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
En fait il ne s'agirait pas du tout d'un contrat de location, puisque l'Entreprise mettrait à la disposition de l'indépendant, outre un local aux normes, l'outil de travail, la clientèle et les consommables d'atelier

Comme je le disais la pratique du "guest" est chose courante dans la profession, le coût d'installation d'un shop oblige beaucoup de professionnels à collaborer avec des salons tout en gardant leur indépendance

Après vérification auprès d'un avocat, il semble plus judicieux de se tourner vers le portage salarial compatible avec le statut d'AE

C'est une piste, le free lance aussi probablement

merci pour partager vos expériences et pour vos suggestions qui sont les bienvenues
Retour en haut









Retour en haut
CEGID
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer