Logo Compta Online

Comment créer et construire un business plan ?

4 646 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
4 646
0
Article écrit par (78 articles)
Publié le

4 étapes essentielles pour construire son business plan

Avant de créer une entreprise ou développer une activité, l'élaboration d'un business plan est fortement conseillée.

Ce dernier permet non seulement de mettre au clair un projet entrepreneurial et d'évaluer sa viabilité économique et financière sur le marché, mais sert également comme support pour communiquer des performances à venir de la société (nouvellement créée ou existante) auprès de ses partenaires potentiels (financeurs, partenaires, etc.) en vue de décrocher un financement ou des aides financières.

Dans tous les cas de figure, un business plan est vital pour le succès de votre business.

Nous verrons tout au long de cet article, l'intérêt de créer un business plan et quel plan utiliser pour le faire soit même, vous pouvez également confier la réalisation de votre business plan à un expert.

 

Qu'est-ce qu'un business plan  ?

Un business plan ou plan d'affaires est un document de plusieurs pages qui permet de définir le projet entrepreneurial d'un créateur d'entreprise ou d'une entreprise existante qui souhaite tester le lancement d‘un nouveau produit ou se lancer dans un nouveau marché, etc.

Le business plan a également d'autres objectifs, notamment :

  • valider la faisabilité du projet de création d'entreprises (voir si le projet à un marché) ; 
  • valider la viabilité financière de la future entreprise à travers le prévisionnel financier ;
  • communiquer des performances à venir de la société dans le but de lever des fonds auprès d'investisseurs, d'avoir des aides étatiques ou pour demander un prêt auprès de la banque ;
  • sert également d'outil de pilotage et de « road map » qui permet de guider le chef d'entreprise dans son lancement et dans sa gestion au quotidien pendant les premières années d'activité, il s'agit donc d'un fil conducteur.

 

Quel plan utiliser pour rédiger son business plan ?

Dans un business plan il est recommandé d'avoir les éléments suivants :

  • executive summary ;
  • présentation du projet, de l'entrepreneur et de son équipe ;
  • présentation des produits et services ; 
  • présentation de l'étude de marché ;
  • description de la stratégie commerciale et le business model ;
  • tableaux du prévisionnel financier ;
  • annexes : une section facultative qui comprend les documents comme le CV, l'analyse de marché complète, licence, etc.

Étape 1 : executive summary

C'est un résumé de l'objet principal de l'entreprise, ainsi qu'une brève description des produits ou services offerts, il est présenté en premier dans le business plan et ne représente idéalement qu'une à deux pages. Il est important de le rédiger en dernier lieu après finalisation complète du business plan.

Un executive summary efficace doit comporter les éléments suivants :

  • une brève description de l'entreprise ainsi que son équipe ; 
  • une brève description des produits et services à vendre ; 
  • un résumé des objectifs et un calendrier de lancement ; 
  • une description résumée du marché (examen rapide de la concurrence, et de la clientèle cible, etc.) ;
  • aperçu des besoins de financement (le montant de financement nécessaire pour démarrer le projet).

L'executive summary est la porte d'entrée de votre business plan, pensez à bien le rédiger pour donner envie à votre lecteur d'aller plus loin dans sa lecture.

Étape 2 : la présentation du projet, de l'entrepreneur et de son équipe

Dans cette première partie, le porteur de projet est amené à expliquer son idée d'une manière claire et précise, ses expériences, ses compétences et également présenter l'équipe avec qui il souhaite travailler. Un CV de chaque membre d'équipe est recommandé en annexe du business plan.

Étape 3 : la présentation des produits et services

Cette section contient des renseignements sur les produits ou services qui seront proposés par l'entreprise. Il convient d'expliquer par exemple :

  • le mode de fonctionnement des produits ou services ;
  • la valeur ajoutée du produit ou service et pourquoi est-il meilleur par rapport à ce que propose la concurrence.

Étape 4 : l'étude de marché

L'étude de marché qui est une partie incontournable du business plan, consiste à étudier les différentes composantes du marché dans lequel va opérer la future entreprise (par exemple, savoir s'il existe un marché pour la solution proposée) et donc de concevoir la meilleure stratégie commerciale à mener par le porteur de projet.

L'étude de marché permet de répondre principalement aux questions suivantes :

  • quel est mon marché cible ? Quelle est sa taille ? ;
  • quelle est ma clientèle cible et quelles sont ses caractéristiques (capacités financières, habitudes de consommation, âge, géographie, etc.) ; 
  • quelles sont les zones géographiques les plus stratégiques pour mon entreprise ? ;
  • qui sont mes concurrents et quelles sont leurs caractéristiques (produits et services, forces, faiblesses, prix pratiqués, etc.) ;
  • qui sont mes fournisseurs potentiels (délai de livraison, délai de paiement accordé, etc.) ? ;
  • quels sont les canaux de distribution dans mon secteur ? ;
  • quelles sont les réglementations susceptibles d'impacter mon activité ? ;
  • quelles sont les menaces et les opportunités présentées dans mon environnement ? L'analyse SWOT permet de répondre à cette question.

La qualité des informations fournies dans le business plan dépend principalement de la qualité des informations recueillies lors de l'étape de l'étude de marché. Cette démarche peut être déléguée à des experts (cabinet spécialisé, consultant en création d'entreprise, etc.) ou réalisée par le porteur de projet lui-même, avant la rédaction du business plan.

Si vous souhaitez réaliser vous-même cette tâche, commencez par identifier votre marché cible ainsi que vos clients idéaux, une fois ces éléments connus, vous pouvez ensuite commencer l'analyse de votre marché.

Étape 5 : la présentation de la stratégie commerciale et son business model

En se basant sur les résultats issus de l'étude du marché, le porteur de projet peut présenter sa propre stratégie commerciale ainsi que son business model, ceux-ci comportent :

  • la définition du business model : la manière dont l'entreprise compte gagner de l'argent ; 
  • le prix de vente de ses produits ou service : les formules proposées (grille tarifaire, tarifs dégressifs...), etc.
  • la stratégie marketing : comment l'entreprise compte persuader ses clients à acheter ses produits et services ; 
  • la communication : la publicité, le réseautage, les salons, les forums, les expositions, etc. ;
  • la stratégie de distribution : les canaux par lesquels l'entreprise vendra ses produits ou services (boutique physique, en ligne, distributeurs ou autres intermédiaires, etc.).

Étape 6 : la présentation des prévisions financières

Dans cette étape, il s'agit de présenter les états financiers prévisionnels du projet, dans lesquels seront étudiées les conséquences financières des différentes décisions à prendre par le créateur d'entreprise. Ces états financiers permettent de valider le business model (ou modèle économique) et donc la viabilité financière de la future entreprise.

Parmi les principaux documents (établis généralement sur 3 ans) qui permettent cette évaluation, on distingue le plan de financement, le compte de résultat prévisionnel et le plan de trésorerie.

Le plan de financement met en évidence les ressources financières apportées par le porteur de projet et les comparent avec ses besoins financiers. Il permet donc de savoir si ces ressources sont capables de combler ces besoins durant les premières années de lancement.

Le compte de résultat prévisionnel permet d'évaluer si la future entreprise est capable de dégager des bénéfices ou non (par différence entre les produits prévisionnels et les charges prévisionnelles, etc.).

Le plan de trésorerie permet de mesurer et de comparer les encaissements et les décaissements prévisionnels, pour appréhender le besoin en fonds de roulement et le décalage du cycle de trésorerie. 

Étape 7 : l'annexe

Dans laquelle vous pouvez inclure toutes informations ou documents que vous jugerez utiles, et que vous ne pouvez pas mettre dans le business plan au risque de l'alourdir (exemple : CV de l'entrepreneur et des membres fondateurs, étude de marché complète, etc.). Si l'annexe est longue, vous pouvez ajouter une table des matières au début de cette section.

 

Conseil pour l'élaboration d'un business plan efficace

Un business plan doit être précis, simple et facile à comprendre pour attirer l'attention des financeurs, il doit être ni court ni trop long, un nombre entre 20 et 40 pages est suffisant.

Réalisez votre étude de marché sur le terrain (cherchez les informations là où ils se trouvent, n'hésitez pas à aller à la rencontre de vos clients idéaux, voyez comment ils prennent leur décision d'achat, ce qu'ils attendent, leurs prévisions concernant leurs dépenses, etc. Une des méthodes efficaces pour tester votre marché est d'essayer de vendre votre produit ou service comme s'il existe déjà. Cette démarche vous aidera à bien définir votre clientèle cible, déterminer votre business model, ainsi que le prix de vente de vos produits ou services.

Adaptez votre business plan à votre public cible (les personnes que vous souhaitez convaincre) : les lecteurs d'un business plan ne sont pas les mêmes. Un banquier souhaite savoir si votre entreprise est capable de rembourser le prêt accordé, il prêtera attention à certains indicateurs comme la capacité de remboursement, etc. L'investisseur, quant à lui, souhaite savoir si votre entreprise sera rentable dans le futur et qu'elle sera capable de rémunérer son investissement (retour sur investissement), il prêtera attention à des indicateurs comme le taux de croissance et la rentabilité financière.

Soyez objectif, réaliste et pertinent dans vos hypothèses par rapport à ce qui se passe dans l'économie et dans votre secteur d'activité.

Enfin la réalisation d'un business plan demande beaucoup de réflexion, de préparation et de rigueur, si vous n'avez pas les compétences ou le temps pour le faire, confier ce travail à un expert spécialisé dans la réalisation du business plan. Si vous l'avez déjà rédigé et vous n'êtes pas sûr que votre travail soit cohérent, n'hésitez pas également à le faire valider par un professionnel avant de le présenter à vos financeurs potentiels, les erreurs ne feront que nuire à votre image professionnelle.

Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant

Comment créer et construire un business plan ?

Retour en haut