Logo Compta Online

Comment démissionner convenablement : quelques conseils

4 689 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ressources humaines
4 689
0
Article écrit par (272 articles)
Modifié le

Comment démissionner intelligemment ?

Annoncer sa démission à son employeur est un moment important et souvent craint par les salariés. Prendre la décision de quitter son emploi est une chose, le faire dans les règles en est une autre. Inutile de balancer toutes les ranc½urs pendant le préavis, une démission doit se faire intelligemment.

Comment gérer l'annonce de sa démission ? Comment gérer la période de son préavis ?

L'annonce de sa démission

Pour annoncer votre démission, vous devez tout d'abord prendre rendez-vous avec votre manager direct. Peu importe les relations que vous entretenez avec lui, vous devez l'informer vous-même de votre décision et ceci en premier lieu et montrer une volonté claire.

Si vous annoncez votre démission à votre N+2 ou aux services des ressources humaines, ceci pourrait lui donner le sentiment de ne pas être respecté ou même d'avoir été trompé. La première personne à connaître votre désir de démissionner et de mettre fin à votre contrat de travail doit être votre responsable direct. Lorsque vous avez pris votre décision de quitter votre entreprise et que votre manager est informé, n'allez pas le crier sur tous les toits. Laissez-lui le temps de digérer la nouvelle et de s'organiser.

L'annonce de votre démission peut s'effectuer dans l'échange oral avant de rentrer dans les formalités administratives comprenant la lettre de démission en recommandé avec accusé de réception. Si vous voulez que les choses se passent bien avec votre employeur, ayez d'abord un échange pour l'informer de votre choix avant de lui remettre votre lettre.

La méthode de remettre la lettre de démission avant quelconque échange pourrait paraître agressive et être mal perçue en termes de rupture de contrat à durée indéterminée. Toutefois, dans un souci de preuve, il vous est conseillé d'adresser un courrier dans lequel vous indiquez votre souhait de rompre votre contrat de travail.

Face à votre boss, inutile de tourner autour du pot. Annoncez-lui votre décision sans détour, en motivant éventuellement vos choix. Certes, rien ne vous oblige à motiver votre départ mais, pour que votre relation se passe au mieux, vous pouvez lui communiquer quelques informations.

Cependant, évitez d'entrer dans trop de détails car cela donnerait l'impression que vous avez besoin de vous justifier. Votre manager pourrait en rester perplexe sur cet étalage de motivations et pourrait penser que vous cherchez des excuses pour démissionner.

Vous devez montrer que vous êtes déterminé dans votre choix de quitter l'entreprise. Vous devez rester clair et sans équivoque dans votre décision et dans votre volonté de démissionner.

 

Le temps de préavis

Vous devez respecter le temps de préavis s'il y en a et si vous ne trouvez pas d'accord pour le raccourcir ou le supprimer. Les entreprises se montrent généralement ouvertes à ce type d'arrangement, à condition que vous soyez raisonnable dans vos exigences.

Si vous devez effectuer la totalité de votre préavis, restez professionnel jusqu'au bout car il serait dommage de ternir votre réputation. Et surtout, même si les conditions de travail ne sont pas adéquates, ne tentez pas l'abandon de poste. Pendant le préavis, c'est la même chose que pendant la période d'essai, vous devez l'effectuer professionnellement et ne pas avoir d'absences injustifiées.

Vous pouvez profiter de cette période pour organiser le suivi de vos dossiers en cours, faire le point avec votre équipe et laisser les informations essentielles pour la reprise de vos tâches. Soyez clair avec les personnes qui reprendront vos dossiers. Soyez également coopératif et n'oubliez pas que votre départ peut représenter une charge de travail supplémentaire pour votre équipe.

Si votre entreprise a trouvé votre remplaçant et que celui-ci commence pendant votre préavis, vous pouvez prendre le temps de le former afin qu'il soit au maximum autonome lors de votre départ.

Vous pouvez également prévenir vos clients, vos fournisseurs et toutes les personnes externes à votre entreprise que partez. Si vous connaissez les coordonnées de votre remplaçant, avec l'accord de votre supérieur hiérarchique, vous pouvez leur communiquer afin de faciliter la reprise des dossiers.

D'une manière générale, il est important que vous restiez motivé. C'est évident qu'avec votre futur départ, votre investissement risque de perdre en intensité. Pourtant, pour vos collègues et vos employeurs, vous devez continuer vos efforts et persévérez dans votre travail au quotidien. De toute manière, votre charge de travail va décroître et vous pouvez finaliser vos dossiers en cours sans reprendre de nouvelles affaires.

 

La rétractation

Présenter sa démission est en principe un acte irréversible : l'employeur ne peut la refuser que si elle est contraire à la loi, et n'est pas tenu de prendre en compte un changement de décision.

Vous estimez avoir fait ce choix sur un coup de tête ou un moment de colère. Autrement dit, au moment de la démission votre volonté ne s'est pas clairement exprimée. Alors vous pouvez annuler votre démission. Mais attention, la rétractation n'est possible que si elle intervient rapidement, quelques jours après. Passé un certain délai, il ne vous sera plus possible de revenir sur votre décision.

« Quand la démission est donnée dans un mouvement d'humeur, de colère, sous le coup d'une forte émotion, etc. les tribunaux reconnaissent au salarié le droit de changer d'avis rapidement. Cette rétractation s'impose à l'employeur. Si celui-ci refuse de prendre en compte le changement d'avis du salarié, la rupture du contrat de travail est assimilée à un licenciement et l'employeur doit en assumer les conséquences légales et financières », indique Droit-finances.

Votre démission était libre et éclairée ? Dans ce cas, vous pouvez toujours vous rétracter mais votre employeur n'est pas obligé d'accepter cette rétractation.

 

Le départ

Le jour arrive à grands pas et votre départ se profile. Afin de partir sur des bonnes relations, vous pouvez organiser un pot de départ selon les habitudes de votre entreprise. Ne pas faire de pot de départ risque de vous coûter en rumeurs et de ternir votre image et votre réputation.

Vous pouvez également écrire un mail pour exprimer votre gratitude et dire au revoir aux personnes que vous souhaitez ou à toute l'entreprise. Cela permet de partir avec élégance et sincérité.

Même si vous êtes du style discret, n'hésitez pas à faire le tour et de saluer les personnes avec qui vous avez travaillé et qui vous ont probablement aidé dans votre parcours au sein de cette entreprise. En gros : ne partez pas comme un voleur et vous pouvez accorder une attention particulière à vos collègues les plus proches.

En parlant de collègues proches, vous pouvez profiter de ce départ pour faire le point sur votre réseau et conservez de bonnes références pour le futur. Les jours précédant votre départ, saisissez l'occasion d'échanger vos coordonnées en indiquant que vous avez apprécié travailler avec eux.

Quoiqu'il arrive, restez ambassadeur de votre ancienne entreprise et ne parlez en aucun cas en mal d'elle dans votre nouvelle entreprise. Parce qu'on pourrait penser que vous êtes de ce genre à critiquer et parce qu'on pense que vous pourriez faire de même si vous partez de cette nouvelle entreprise.

 

Les démarches administratives

La rupture du contrat de travail provoquée par la démission entraîne certaines obligations administratives pour l'employeur. Ce dernier doit remettre au salarié un certificat de travail, une attestation destinée à Pôle Emploi, et un reçu pour solde de tout compte.

En principe, la démission ne donne pas droit aux allocations chômage, contrairement au licenciement. Toutefois, cela peut arriver si le salarié remplit certaines conditions.

Financièrement, la démission est moins avantageuse pour le salarié que le licenciement. En cas d'accord, une rupture conventionnelle du contrat de travail peut être établie.

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.

Comment démissionner convenablement : quelques conseils

Retour en haut