Logo Compta Online

Comment donner de bonnes habitudes numériques à vos nouveaux clients, TPE ou freelance ?

1 680 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
Productivité : tout se joue lors du premier rendez-vous

Il est parfois difficile de convaincre un freelance ou une TPE d'utiliser les outils des cabinets, et donc d'entrer dans des processus totalement dématérialisés. La mosaïque de solutions existantes, de l'application de reconnaissance automatique à la plateforme sécurisée peut en effet effrayer les plus petites entreprises et les indépendants.

Pour autant, il est possible de surmonter ces obstacles sans proposer de nouvel outil, en agissant sur la seule brique dont vos clients auront de toute façon besoin : la banque.

C'est une évidence, mais tous les clients et tous les cabinets n'ont pas achevé leur transformation numérique. Notamment si l'on en croit les statistiques du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables [1] :

  • seuls 20 à 30% des cabinets sont équipés d'une plateforme sécurisée d'échange avec leurs clients ;
  • 1 cabinet sur 2 envoie ses documents par courrier ;
  • 1 sur 2 n'a pas défini de règles exhaustives pour la dématérialisation des documents.

Alors où est le problème : côté client ou cabinet ?

 

Côté expert-comptable : trop d'outils différents, pour un budget trop important 

Difficile de blâmer les experts-comptables. L'offre des partenaires de la profession comptable a explosé ces dernières années. Parfois, la construction d'une chaîne complète de flux dématérialisés relève davantage du puzzle que du système d'information :

  • ai-je besoin d'une solution de reconnaissance de caractère si je souscris à une plateforme d'échange sécurisée ? 
  • faut-il tenter de connecter le logiciel de facturation de mon client à mon système d'information comptable ou vaut-il mieux attendre la facturation électronique ? 
  • où placer cette nouvelle solution de saisie automatisée dans la chaîne de production ? 
  • et surtout, combien tout cela va-t-il me coûter pour chaque dossier ?

 

Côté clients : la dématérialisation, pourquoi faire ?

Difficile aussi de blâmer les clients. Pourquoi un dirigeant d'entreprise prendrait-il la peine de s'adapter à un outil qui ne relève pas de son domaine de compétences et qui, dans son esprit, vise uniquement à faire gagner du temps au cabinet comptable ?

Pour surmonter cet obstacle, de plus en plus d'éditeurs proposent des solutions à la fois outil de gestion pour le client et solution comptable pour le cabinet. C'est une réponse adaptée, mais les plus petites entreprises et les indépendants ont parfois du mal à voir la valeur ajoutée d'un outil de gestion et refusent d'ajouter cette nouvelle brique à leur vie quotidienne.

 

La seule application dont disposent tous vos clients et celle de leur banque : pourquoi ne pas agir là dessus ?

Alors comment emmener ces clients vers des processus dématérialisés sans devoir leur vendre un nouvel outil de gestion ? Chez Shine, nous pensons que cela peut se faire très naturellement, lors du premier rendez-vous, en particulier avec des créateurs d'entreprises.

Comment ? Tout simplement en repartant d'une évidence : votre client va de toute façon avoir besoin d'une banque. 

Car beaucoup de clients ne refusent pas la transformation numérique, ils refusent plutôt d'ajouter un nouvel outil. La banque est donc sans doute la meilleure clé à utiliser pour entrer immédiatement dans un processus de dématérialisation avec des clients qui ne veulent pas entendre parler d'une solution supplémentaire, en leur recommandant un établissement qui encapsule tous les services sur lesquels le cabinet peut s'appuyer. Par exemple, chez Shine, nous proposons notamment :

  • le scan des justificatifs via smartphone ;
  • la reconnaissance de caractères ;
  • la génération de factures de ventes via smartphone ;
  • la réconciliation automatique des achats et ventes avec les mouvements bancaires ;
  • l'export des données vers l'expert-comptable.

Shine

 

En parler dès le premier rendez-vous

Pourquoi évoquer ce sujet lors du premier rendez-vous ? Parce que c'est un moment structurant pour l'entreprise, surtout lorsqu'elle se crée. C'est un moment au cours duquel le dirigeant de TPE, le freelance, a toute votre attention, et se montre souvent prêt à faire des choix. A côté de la forme juridique ou du régime fiscal, le chef d'entreprise peut vous entendre sur le choix de son établissement bancaire.

En le conseillant utilement sur ce choix, vous lui permettez de bénéficier d'outils de gestion modernes, et vous dématérialisez immédiatement les flux entrants, sans avoir à convaincre de l'utilité d'un nouveau produit ou de la réalité d'un nouveau besoin. Et sans avoir à supporter le coût d'une solution supplémentaire, puisque l'ensemble de ces services sont compris dans les frais bancaires de l'entreprise.

[1] Enquête de l'Observatoire 2019

Plus d'infos

Pour en apprendre un peu plus sur les outils développés par Shine pour simplifier les échanges entre clients/comptables : « Experts-comptables, rejoignez le mouvement ! »

Shine
www.shine.fr
Shine sur Twitter Shine sur Facebook Shine sur LinkedIn Shine sur Instagram


Comment donner de bonnes habitudes numériques à vos nouveaux clients, TPE ou freelance ?


© 2021 Compta Online
Retour en haut