Logo Compta Online

Comment les étudiants perçoivent les métiers de l'expertise-comptable et de l'audit ?

5 791 lectures
0 commentaire
Catégorie : Les études de la filière d'expertise comptable
5 791
0
Article écrit par (6 articles)
Modifié le
Dossier lu 53 135 fois

Un gros point noir...

Des professions chronophages et stressantes

Q. Que pensez-vous des affirmations suivantes ?
(Base : ensemble des répondants)


Dans l'expertise comptable/audit, on doit travailler 50 heures certaines semaines



Dans l'expertise comptable/audit, on a beaucoup de vacances et de RTT



Les métiers de l'expertise comptable/audit sont peu stressants

Commençons par les difficultés du métier : à la quasi-unanimité, les étudiants estiment que les métiers de l'expertise comptable et du commissariat aux comptes sont synonymes de rythme de travail effréné et de stress intense.

« C'est un fait ! Voilà pourquoi les individus n'ayant pas une forte capacité de travail et de résistance à la pression, même s'ils ont de bonnes compétences techniques, ont intérêt à bien réfléchir avant de s'engager dans cette voie. Ce qui en fera de bons professionnels, c'est leur capacité d'adaptation à toutes les situations », explique Thierry Denjean.

 

... mais de nombreux atouts

Des métiers où l'on ne s'ennuie jamais

Q. Que pensez-vous des affirmations suivantes ?
(Base : ensemble des répondants)


Dans l'expertise comptable/audit, on a la chance de pouvoir se former toute sa vie



Dans l'expertise comptable/audit, le travail est varié



Dans l'expertise comptable/audit, on traite avec des clients intéressants



Dans l'expertise comptable/audit, on passe son temps devant un écran à brasser des chiffres

Pour une immense majorité des jeunes interrogés, les métiers d'expert-comptable et de commissaire aux comptes se situent aux antipodes de la routine :

  • 94% considèrent que ces professions permettent de se former tout au long de sa vie ;
  • 88% estiment qu'elles offrent un travail varié ;
  • 82% considèrent qu'on y traite avec des clients intéressants ;
  • et 75% manifestent leur désaccord avec l'idée selon laquelle on y passerait son temps devant un écran à brasser des chiffres...

« Les jeunes qui ont choisi de suivre un cursus en comptabilité-audit ont une vision très juste de ce qu'est le travail d'un expert-comptable ou d'un commissaire aux comptes en 2015... loin de l'image rébarbative, encore largement répandue dans le grand public, d'un métier répétitif et ennuyeux », analyse Thierry Denjean.

 

Un super plan anti-chômage

Q. Que pensez-vous des affirmations suivantes ?
(Base : ensemble des répondants)


Dans l'expertise comptable/audit, il n'y a pas de chômage




Après avoir travaillé en expertise comptable/audit, on peut se reconvertir dans de nombreux autres métiers

Les deux-tiers des jeunes sondés jugent que l'expertise-comptable et le commissariat aux comptes font partie des secteurs privilégiés qui ignorent le chômage.

En outre, 80% des étudiants pensent qu'un professionnel ayant une expérience en expertise-comptable/audit et désireux de changer de voie a la possibilité de se reconvertir dans de nombreuses autres activités.

« C'est une chance qu'offre effectivement ce cursus, commente Thierry Denjean. Qui sait que Jean Arthuis, ancien ministre de l'Économie et des Finances de 1995 à 1997, et aujourd'hui président de la commission des budgets du Parlement européen, est expert-comptable de formation et a commencé par exercer ce métier ? Tout comme Olivier Carvin, qui a fondé en 2000, à l'âge de 35 ans, le groupe hôtelier Maranatha, et qui a été classé en 2014 par Challenges au 387ème rang des grandes fortunes françaises, avec un patrimoine estimé à 120 millions d'euros... »

 

Des métiers qui paient bien

Conviés à se prononcer sur les rémunérations dans l'expertise-comptable/audit, six étudiants sur dix sont d'accord pour dire que dans ces métiers, « on gagne vraiment bien sa vie ». Toutefois quatre étudiants sur dix ne partagent pas cet avis.

Cette dualité d'opinions se retrouve dans les motivations spontanément citées, à la fin du sondage, par les jeunes qui aspirent à devenir experts-comptables : en effet une partie d'entre eux évoquent un excellent ou un très bon salaire, tandis que d'autres parlent seulement d'un bon ou d'un assez bon salaire.

Q. Que pensez-vous de l'affirmation suivante ?
(Base : ensemble des répondants)

Dans l'expertise comptable/audit, on gagne vraiment bien sa vie

 

 

Un secteur d'activité pas trop concurrentiel

Q. Que pensez-vous de l'affirmation suivante ?
(Base : ensemble des répondants)

Dans l'expertise comptable/audit, la concurrence est moins rude que dans beaucoup d'autres métiers

Le secteur de l'expertise-comptable/audit serait-il un havre de paix au sein d'un monde économique soumis à une concurrence déchaînée ?

C'est un peu l'image qu'en ont les étudiants : les deux-tiers d'entre eux pensent que les experts-comptables et les commissaires aux comptes subissent une concurrence moins rude que beaucoup d'autres métiers.

« La concurrence en matière de tenue comptable, générée par l'externalisation de ces travaux auprès de pays à faible coût de main d'oeuvre, est une situation qui a été intégrée depuis longtemps par les professionnels français, fait remarquer Thierry Denjean. Notre métier offre une multitude de services, et les bons professionnels (reconnus ou moins reconnus) disposeront toujours d'un volume d'activité satisfaisant. »

 

« Des métiers de rêve », pour un tiers des étudiants

Les étudiants étaient invités à donner leur avis sur une vision volontairement sublimée de l'expertise-comptable et de l'audit, affirmant : « Les métiers de l'expertise comptable/audit font rêver ».

Surprise : si 69% des sondés ne souscrivent pas à cette vision idyllique, 31% la partagent ! Avec un tel pourcentage de fans parmi ses jeunes impétrants, le secteur de l'expertise comptable peut se targuer de faire partie des métiers qui sont choisis pas seulement par raison, mais aussi par passion... ce que la fin de notre enquête confirme.

Q. Que pensez-vous de l'affirmation suivante ?
(Base : ensemble des répondants)

Les métiers de l'expertise-comptable/audit font rêver

 

Une profession dynamique, high-tech et innovante

Q. Que pensez-vous des affirmations suivantes ?
(Base : ensemble des répondants)



Ces dernières années, la profession d'expert-comptable s'est modernisée, clament à l'unisson 90% des étudiants. A leurs yeux, sans conteste, l'expert-comptable de 2015 est une personne dynamique (89% des répondants), et branchée sur les nouvelles technologies (83% des répondants).

Une nette majorité des sondés estiment de plus que le métier s'est rajeuni au cours de la période récente (66% des répondants). Invités à donner leur perception du comportement actuel de la profession en termes d'innovation, six jeunes sur dix indiquent que les experts-comptables de 2015 sont moteurs dans ce domaine.

Dynamiques, branchés high-tech, innovants... : avec une telle image auprès des étudiants, les professionnels de l'expertise comptable ont intérêt à assurer !

 

 



Enquête conçue et réalisée par Denjean & Associés, en partenariat avec L'Étudiant et Compta Online
Février 2015

Comment les étudiants perçoivent les métiers de l'expertise-comptable et de l'audit ?