Logo Compta Online
INES

Compta Online info #192

304
Modifié le 23/01/2019

En partenariat avec Comptalia




WebTV n°192 du lundi 28 janvier 2019

La fin du report de notes de DPECF, DECF et DESCF en DCG et DSCG

Les équivalences entre les anciens diplômes de DPECF, DECF et DESCF et les DCG et DSCG doivent disparaître. C'est ce qu'indique un décret publié le 28 décembre 2018 au journal officiel.

Dès la session 2020, les candidats titulaires de notes de DPECF, DECF ou DESCF ne pourront plus demander le report de leurs notes en DCG et DSCG.

Un arrêté à paraître doit ajouter une mesure transitoire.

Tous les candidats qui s'inscrivent à la session 2019 et qui demandent le report de leurs notes auront 8 sessions supplémentaires pour obtenir leur diplôme.

Dès la session 2020, si aucun report de notes n'a été demandé en 2019, les candidats devront repasser toutes les épreuves.

 

Les conflits en entreprise

Dans une entreprise, les salariés sont obligés de travailler ensemble et de bien s'entendre malgré des intérêts et les buts qui peuvent diverger. Les conflits entre les collaborateurs sont une des sources de perte de la productivité et de l'absentéisme.

En tant que chef d'entreprise ou manager, vous pouvez tout mettre en œuvre afin que vos employés soient motivés et efficaces, mais vous n'êtes pas à l'abri de devoir gérer des conflits, plus ou moins importants, qui peuvent mettre en péril l'ambiance d'un service.

Comprendre le conflit, l'accepter et le gérer sont autant d'étapes à suivre afin de retrouver une sérénité au sein de votre service ou votre entreprise.

 

Le suramortissement pour certains véhicules

Le dispositif du suramortissement n'a rien de commun avec la méthode de l'amortissement, bien connue des comptables. Disposition entièrement fiscale, le suramortissement n'est jamais comptabilisé.

Il permet simplement à l'entreprise de déduire un pourcentage de la valeur de son investissement. Ce pourcentage est étalé sur la durée d'utilisation du bien.

En ce qui concerne les camions, bus, autocars, le dispositif a été remanié par la loi de finances pour 2019. Les taux de suramortissement vont de 20% à 60% de la valeur d'origine.

La mesure est applicable aux biens acquis avant le 31 décembre 2021.