Comptabilisation : prêt de main d'œuvre entre entreprises

5 435 lectures
0 commentaire
Catégorie : De la saisie au bilan
5 435
0
Article écrit par (1623 articles)
Modifié le
Prêt de main d'œuvre

Les salariés peuvent être mis à la disposition d'une autre entreprise dans certaines circonstances.

Dans l'entreprise prêteuse, la refacturation s'apparente à une opération de commissionnaire à comptabiliser en 7084 « Mise à disposition de personnel facturée ».

Dans l'entreprise bénéficiaire, le compte 6214 « Personnel détaché ou prêté à l'entreprise » est tout indiqué.

Le prêt de main d'œuvre en tant que mode de mise à disposition temporaire de personnel a été encouragé par les pouvoirs publics dans le cadre de la crise sanitaire.

Un modèle de convention de prêt de main d'œuvre est proposé par le ministère du Travail. L'objectif dans ce cas précis est de pallier les difficultés de recrutement dans les secteurs en tension et d'éviter le chômage partiel.

La comptabilisation se fait toujours sans compensation possible entre les frais engagés et la refacturation. Voir en ce sens « Le prêt de main d'œuvre quel traitement comptable ? » Feuillet rapide comptable 06/2020 inclus dans Navis Comptable.

 

La comptabilisation du prêt de main d'œuvre dans l'entreprise prêteuse

L'entreprise prêteuse est celle qui supporte les salaires et charges sociales des salariés prêtés à l'entreprise partenaire. Ces salaires et charges sociales sont comptabilisés comme toutes les autres charges de même nature.

Ils font donc l'objet d'un établissement de fiches de paie et d'une comptabilisation des salaires via l'écriture comptable habituelle. Les comptes à mouvementer sont les comptes 641 et 645.

Ce n'est qu'au moment de la refacturation que le traitement comptable devient spécifique et qu'un compte de produits est mouvementé.

Exemple de comptabilisation du prêt de main d'œuvre

Une entreprise connaît une diminution conséquence de son activité. Elle décide de mettre ses salariés à la disposition d'une entreprise partenaire pour éviter d'avoir recours au chômage partiel.

Les 5 salariés mis à disposition touchent un total de 10 000€ auxquels s'ajoutent (cas d'école) 4 150€ pour les charges patronales.

Il faut tenir compte d'un total de 500€ au titre du prélèvement à la source et d'un montant net à payer avant impôt de 7 500€ pour l'exemple. Ces sommes seront refacturées à l'euro près soit pour 14 150€ hors taxes.

Les salaires et charges sociales sont comptabilisés via l'OD de salaire habituelle et les salariés sont payés normalement. L'écriture comptable suivante est proposée pour la refacturation de cette mise à disposition de personnel.

Numéro de compte

Comptabiliser la refacturation du prêt de main d'œuvre

Montant

Débit

Crédit

Débit

Crédit

411 ou 467

Client

16980€

44571

TVA collectée

2830€

7084

Mise à disposition de personnel facturée

14150€

 

La comptabilisation du prêt de main d'œuvre dans l'entreprise bénéficiaire

Dans l'entreprise bénéficiaire de la mise à disposition de personnel, il s'agit de charges externes et non de charges de personnel.

L'utilisation d'un compte 6214 se justifie par l'absence de contrat de travail entre les salariés et l'entreprise qui bénéficie de leur travail en vertu de la convention qui a été signée.

Le prêt de main d'œuvre ne se confond pas non plus avec la sous-traitance.

En reprenant l'exemple précédent, on obtient l'écriture comptable suivante :

Numéro de compte

Comptabiliser le prêt de main d'œuvre dans l'entreprise bénéficiaire

Montant

Débit

Crédit

Débit

Crédit

6214

Personnel détaché ou prêté à l'entreprise

14150€

44566

TVA déductible

2830€

401 ou 467

Fournisseur

16980€

 

Prêt de main d'œuvre : l'essentiel sur le plan juridique

En-dehors des entreprises de travail temporaire, le prêt de main d'œuvre est en principe une opération à but non lucratif en vertu de l'article L8241-2 du code du travail. Dès lors qu'il est à but lucratif, il peut devenir un prêt de main d'œuvre illicite

Les éléments facturés dans le cadre de la convention de mise à disposition se limitent ainsi aux salaires versés, charges sociales et frais professionnels majorés des éventuels frais de gestion.

Comment facturer le prêt de main d'œuvre ?

Le prêt de main d'œuvre ne peut être facturé qu'à deux conditions :

  • les deux entreprises ont signé une convention ;
  • la refacturation se fait sans marge bénéficiaire.

La facture sera alors une simple refacturation des coûts supportés par l'entreprise pour les salariés mis à disposition. Elle est soumise à TVA au taux de droit commun, soit 20%.

La mise à disposition des salariés est faite pour une durée déterminée et les charges de personnel supportées par l'entreprise prêteuse sont déductibles du résultat fiscal, même lorsque la refacturation des coûts n'est que partielle.

Les salariés mis à disposition conservent leur contrat de travail et leur salaire habituel. Ils restent payés par leur employeur (entreprise prêteuse).

Quelle est la TVA sur la main d'œuvre ?

Le prêt de main d'œuvre est en principe soumis au taux de droit commun sous réserve des exonérations éventuellement prévues par l'article 261 B du CGI.

Plus d'infos

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.


Comptabilisation : prêt de main d'œuvre entre entreprises


© 2020 Compta Online
Retour en haut