BanStatBanStat
Logo Compta Online
RECEIPT BANK

La comptabilité et le football

1
1 436
0
1 réponse
1 436 lectures
0 vote
Florian11
ProfilFlorian11
Etudiant
  • 11 - Aude
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Ecrit le: 26/09/2010 01:55
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

J'aurai voulu avoir quelques informations sur de la comptabilité au plan footballistique.

Prenons comme exemple Arsenal, qui détient son propre stade. Est-ce que cette infrastructure est considérée comme un actif ?
Est-ce pareil concernant les joueurs ? Et les contrats ?

Est-ce que cela pourrait expliquer que les grands clubs européens peuvent s'endetter pour acheter des joueurs parce qu'ils ont ces actifs (propre stade, joueurs côtés) ?

A contrario, les clubs français ne peuvent s'endetter, d'une part à cause/ grâce à la DNCG Française, et d'autre part car leurs infrastructures sont propriétés de la ville ?

Cordialement
Florian
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
- Modérateur Compta Online
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 180 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
- Modérateur Compta Online



Re: La comptabilité et le football
Ecrit le: 28/09/2010 13:20
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour

Je ne sais pas si le stade fait partie de l'actif du club. Cela m'étonnerait, je pense plutôt à des montages des type SCI à la française.

Quant aux joueurs, les contrats sont activés (ils sont considérés comme du bétail par les clubs, d'ailleurs ne dit on pas qu'ils sont achetés et vendus !) avec l'espoir de recettes futures, d'où le déficit des clubs étrangers.

Si on veut employer une image, on dirait que les grands clubs étrangers sont sur un vélo roulant à 100 km / h en étant obligés de rouler encore plus vite car les autres roulent à 110 ou 120. Rouler aussi est dangereux, ils le savent mais tout le monde fait semblant de ne pas le savoir.
Ils peuvent tout aussi bien ne pas contrôler le guidon (et tomber) ou voir que le vélo s'arrête net et .... ils tombent de vélo. Dans les deux cas, ils tombent et cela fait très mal.
Autrement dit, ils n'ont pas intérêt à rater une saison de coupe d'europe.

Les clubs français roulent péniblement à 40 ou 50 en forçant et espèrent juste que les clubs étrangers ratent un virage pour leur passer devant. En ligne droite c'est impossible.
C'est la raison pour laquelle depuis 10 ou 15 ans les clubs français ayant brillé en coupe d'europe (au moins en demi finale) sont extrèmement rares.

Je ne pense que ce soit un mal (ne pas réussir en coupe d'europe) mais les clubs français sont bien gérés. Et le mode de gestion étrangère est impossible en France, parce que au delà de l'aspect financier attirant les joueurs, l'image du club est attractive. L'image de Réal de Madrid n'est pas comparable avec celle de Marseille ou Lyon.

Laurent


--------------------
Modérateur Compta Online
Retour en haut




1
1 436
0





connectés
Publicité
SAGE
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer