BanStat
Logo Compta Online
IGEFI

Consolidation : élimination d'une opération non réciproque CA/vente

0
195
0
0 réponse
195 lectures
0 vote
Meroe
ProfilMeroe
Comptable unique en entreprise
  • CM - Cameroun
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Comptable unique en entreprise


Ecrit le: 12/02/2020 13:46
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Je travaille au département consolidation d'un groupe exerçant dans l'amont pétrolier.

Ces dernières années, le groupe a décidé d'internaliser plusieurs services dont le forage. Ces prestations de forage (forage d'un puit pétrolier) figurent en chiffre d'affaires dans les comptes de la société qui réalise la prestation mais la société qui paie la prestation (bénéficiaire de la prestation) comptabilise les factures de forage en immobilisation.

Exemple 1 : Les sociétés A et B sont sous contrôle commun (intégration globale). La société A facture des prestations de forage à la société B pour 1000€.

La société A comptabilise les 1000€ en chiffre d'affaires. La société B comptabilise une immobilisation de 1000€ (puit de pétrole).

Comment doit-on éliminer cette opération en consolidation ?

Jusqu'ici le traitement est le suivant :

1) Nous annulons la capitalisation (le transfert des coûts en immobilisation) : débit compte de charge / crédit compte d'immobilisation (pour 1000). Après cette écriture, nous avons une charge de 1000 dans la société B et un produit de 1000 dans la société A

2) Élimination de l'opération réciproque (diminution du CA pour 1000 et diminution de charges pour 1000).

Ce traitement est-il approprié ? Doit-on uniquement annuler la marge réalisée par la société A sur cette prestation de services ?

Exemple 2 : La situation devient plus complexe lorsque le montant de la prestation est partiellement refacturé aux partenaires de la société B.

Situation : même prestation que dans l'exemple 1. La société A facture 1000€. Dans la société B la prestation effectuée par la société A est imputé sur un puit de pétrole sur lequel la société B ne possède que 60% des droits. La société B enregistre l'écriture suivante :

débit : immobilisation pour 600

débit : partenaire (créance) pour 400

crédit : fournisseur A pour 1000

Comment doit-on éliminer cette opération ?

Le traitement que nous appliquons en consolidation est le suivant :

1) Annulation de l'immobilisation comptabilisée par B (débit charge / crédit immobilisation pour 600). Après cette écriture nous avons 1000 en produit (CA) dans la société A et 600 en charge dans la société B.

2) Élimination des 600.

Les 400 restant ayant été facturés à une entité tierce (hors du groupe), ils sont maintenus dans le résultat consolidé.

Ce traitement est-il approprié ? Doit-on uniquement éliminer 60% de la marge réalisée par la société A sur cette opération ?

Je vous remercie d'avance pour votre aide.

Retour en haut




0
195
0





connectés
Publicité
CEGID
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer