Logo Compta Online

Construire un tableau de bord en 4 étapes

6 587 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
6 587
0
Article écrit par (4 articles)
Publié le
Modifié le 26/03/2019

Créez des tableaux de bord simples, actionnables, faciles à comprendre

Un tableau de bord de gestion a pour objectif de présenter une donnée exacte et contextualisée, afin de déboucher sur une action ou une décision. Sa mise en place peut être longue et source d'erreurs lorsqu'elle n'est pas bien réfléchie. En effet, une représentation inexacte d'indicateurs de performance peut induire en erreur et inciter à prendre des décisions ou mener à des actions inadaptées.

Pour éviter ces erreurs, suivre une méthodologie adaptée est nécessaire. Elle permettra à l'expert-comptable de proposer des tableaux de bord adaptés à ses clients et aux entreprises de bénéficier de véritables outils d'aide à la décision.

Cette méthodologie est présentée dans un livre blanc à télécharger ici.

 

Un outil d'aide à la décision et à la prévision

Généralement conçu avec un nombre limité d'indicateurs de performance, cinq à dix maximum dans un premier temps, le tableau de bord de gestion doit être mis en place avec soin afin de s'assurer de la pertinence de l'information présentée.

Son but : aider à la prise de décision afin d'améliorer les performances d'un service ou d'une entreprise.

 

Les 4 étapes pour construire un tableau de bord

Identification des besoins, définition des indicateurs, analyse et traitement des données et élaboration du tableau de bord sont les quatre étapes qui permettent de construire un tableau de bord pertinent.

Une fois l'audience identifiée, il conviendra de définir les indicateurs à présenter. Ceux-ci doivent être alignés sur la stratégie et les objectifs de la société. Par ailleurs, selon le destinataire des tableaux de bord (ex : chef d'entreprise, département de l'entreprise, etc.), les indicateurs à utiliser ne seront pas les mêmes.

L'étape suivante consistera à analyser la disponibilité et la fiabilité des données.

Enfin la dernière étape du processus consistera à choisir la structure et les graphiques (diagramme circulaire, jauge, histogramme, courbes, nuages de points, diagrammes en boîtes, diagrammes de Kiviat, etc.) du tableau de bord.

À ce stade, il n'est généralement plus question d'utiliser les outils comme Excel, particulièrement chronophages et dont les formules et mises à jour ne sont pas toujours vérifiées, mais de se tourner vers des outils spécialisés.

Notez que la fréquence de mise à jour du tableau de bord dépend des besoins d'analyse et de la disponibilité des données, et ne se fera pas toujours en temps réel.

 

Tester le contenu du tableau de bord de gestion et le faire évoluer

Une fois réalisé, le tableau de bord devra être partagé avec l'audience à laquelle il s'adresse. Idéalement, les différents indicateurs de performance seront testés afin de confirmer leur plus value informationnelle et cohérence. Le plus important est de toujours garder à l'esprit que le tableau de bord doit être simple, rapide à comprendre et actionnable. Choisir les bons indicateurs est donc essentiel.

Diverses solutions permettent aujourd'hui de mettre sur pied rapidement des tableaux de bord fiables tout en automatisant le traitement des données. Elles permettent l'élaboration des budgets et des prévisions, la consolidation des données de plusieurs entités, la gestion et la prévision de trésorerie.

Certaines plateformes offrent aussi un accès simplifié à l'historique des données, la possibilité de consulter l'information sur un smartphone et un système d'alertes dynamique. Et tout cela, en permettant de structurer et de faire évoluer facilement ses indicateurs de performance en fonction de ses besoins.

Retrouvez une méthodologie détaillée pour construire un tableau de bord dans notre livre blanc à télécharger ici !

EMAsphere

www.emasphere.com

EMAsphere sur Twitter EMAsphere sur Facebook EMAsphere sur LinkedIn EMAsphere sur Youtube

Construire un tableau de bord en 4 étapes

Retour en haut