Logo Compta Online

Créateurs d'entreprise : les règles d'or pour entreprendre

2 620 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
2 620
0
Article écrit par (1409 articles)
Publié le

Créateurs d'entreprise : les règles d'or pour entreprendre

Le salon des entrepreneurs a eu lieu à Paris, les mercredi 3 et jeudi 4 février 2016. De nombreux entrepreneurs se bousculent entre les allées, font la queue pour entrer dans le grand amphithéâtre, qui se remplit.

C'est là que s'est déroulée la plénière d'ouverture. Cette conférence de plus d'1h30, s'est terminée par le discours du 1er ministre, Manuel Valls.

On y a appris :

  • qu'un tiers des français envisage de créer une entreprise un jour ;
  • que les deux tiers des français considèrent que l'avenir de l'emploi est dans le travail indépendant ;
  • que 3 entreprises sur 4 n'ont jamais eu recours à des indépendants, ce qui représente autant de marchés potentiels pour ces travailleurs.

 

Les entrepreneurs sont venus très nombreux à ce rendez-vous annuel, afin de découvrir les règles d'or pour se lancer en 2016 (titre de la plénière d'ouverture).

Ces règles d'or ne sont pas toujours suivies par les porteurs de projets. En voici trois.

 

image

1ère règle
Se faire accompagner !

Que ce soit pour aider les entrepreneurs dans la création de leur entreprise ou pour leur permettre de trouver des financements, les dispositifs d'accompagnement sont nombreux.

L'Île de France projette de mieux accompagner ses entrepreneurs et leur ouvrir davantage la commande publique, tout en garantissant des délais de paiement viables.

De nombreux dispositifs existent dans toute la France. Ils se sont regroupés sous la bannière de la « fabrique à entreprendre » afin de rendre le dispositif plus accessible.

Car il y a des territoires sur lesquels les entrepreneurs ne sont pas accompagnés, ce qui accélère souvent leur disparition.

La fabrique à entreprendre a pour but de répondre à toutes les questions que peuvent se poser les entrepreneurs, au même endroit. Elle regroupe des dispositifs bien connus des créateurs tels que l'ADIE (micro crédit), France active, Initiative France.

 

2ème règle
L'entrepreneuriat peut être collectif

Entreprendre à plusieurs rend souvent les choses plus faciles. Les moins de trente ans regroupent leurs forces pour y aller à plusieurs.

Ils limitent ainsi le risque, partagent les frais de création et s'entourent de compétences qu'ils n'ont pas.

 

3ème règle
Parler de son idée pour passer de l'idée au projet !

L'entrepreneur qui parle de son projet est moins isolé et peut le faire évoluer plus facilement. Parce qu'il y a une très grande différence entre l'idée d'un entrepreneur et la mise en oeuvre de cette idée.

Une personne peut avoir des idées et être totalement incapable de les mettre en oeuvre.

Communiquer, ce n'est pas seulement transmettre des données chiffrées. C'est aussi transmettre sa vision du projet.

Ces interlocuteurs sont les clients potentiels de demain. Ils peuvent faire évoluer l'idée d'origine dans le sens d'une possibilité de commercialisation.

Bien présenter son projet dès les premières minutes face à un interlocuteur (banquier ou autre) est primordial.

L'entrepreneur ne doit pas avoir peur de l'échec. Il aura d'autres occasions de ne pas se tromper.

 

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.

Créateurs d'entreprise : les règles d'or pour entreprendre

Retour en haut