Logo Compta Online

CV jeune diplômé : les règles à connaître

1 926 lectures
0 commentaire
Catégorie : L'emploi et le recrutement
1 926
0
Article écrit par (318 articles)
Publié le

Profil junior : pensez à bien rédiger votre CV

Vous êtes jeune diplômé avec un profil junior, votre CV doit manquer d'expériences professionnelles. Pas de panique lors de vos candidatures, votre parcours est sûrement très intéressant. A vous de bien le mettre en avant sur votre CV et attirer les recruteurs.

Démontrez la cohérence des expériences professionnelles et des stages

Jeune diplômé, vous ne devez pas avoir de nombreuses années d'expérience professionnelle. Faute de cela, vous pouvez toutefois prouver que vous ne débutez pas dans le monde du travail.

Les stages en entreprise pendant vos années d'étude sont un atout que vous devez mettre en avant sur votre CV. Lorsque vous rédigez votre CV, la rubrique expériences est très importante aux yeux des recruteurs.

S'ils ne sont pas cohérents pour diverses raisons, tentez de trouver un lien entre eux pour démontrer qu'ils ont été utile.

Vous avez également pu avoir des expériences professionnelles lors des jobs d'été. Bien entendu, vous pouvez les intégrer sur votre CV en mettant en avant ce que cela vous a apporté dans la branche d'activité que vous recherchez. Inutile de préciser un savoir faire acquis alors qu'il ne vous serait d'aucune utilité dans le travail que vous souhaitez décrocher.

 

Mettez en avant vos formations et votre diplôme

La rubrique formation est tout autant importante lorsque vous êtes un jeune diplômé qui souhaite rentrer dans le monde du travail.

A défaut d'avoir une expérience professionnelle étoffée, vos formations doivent être détaillées et mises en avant. Le recruteur doit pouvoir vous visualiser dans son entreprise en lisant à travers votre CV et votre lettre de motivation. Vous devez au maximum détailler vos connaissances acquises lors de votre cursus scolaire.

Lors de la réception d'un dossier de candidature d'un profil junior, le diplôme obtenu est souvent l'un des premiers éléments observé par le recruteur. Il est important de bien le mettre en avant pour qu'il soit visualisable rapidement sur votre CV. Surtout s'il a été obtenu dans une école connue et reconnue.

Vous devez avoir un fil conducteur dans votre CV qui permet au recruteur de pouvoir visualiser votre passé et vos compétences afin de pouvoir voir l'avenir avec vous. Expériences professionnelles et formations doivent être accompagnées de faits concrets de ce que vous avez acquis et de ce que cela vous a apporté.

 

Précisez votre niveau de langue

Vous devez oublier les éternels : lu, écrit, parlé ou niveau correct. Ce sont des basiques qui sont même encore utilisés par des profils seniors. Vous pouvez privilégier les formules : débutant ou confirmé pour doser votre niveau de langue.

Pour un profil junior, si vous avez des compétences en langue, n'hésitez pas à le prouver sur votre CV en détaillant votre réel niveau. C'est l'endroit idéal pour préciser si vous avez passé des certificats en langues étrangères et si vous les avez obtenus.

De plus, vous pouvez obtenir un poste à l'étranger ou en collaboration avec des bureaux à l'étranger si vous susciter l'intérêt du recruteur par vos capacités linguistiques.

 

Faites attention à la mise en page et l'orthographe

Le CV est à l'inverse au niveau chronologique. Ainsi votre dernier diplôme et votre dernière expérience professionnelle se situent en haut. Votre CV doit se composer d'une seule page A4, pas trop long sinon ce sera un frein à la lecture. Les dernières expériences et formations doivent être citées, pas la peine de préciser des diplômes avant le baccalauréat. Chaque rubrique doit être bien distincte : expériences professionnelles, formation et vos centres d'intérêts comprenant les langues étrangères.

Mettez un point d'honneur à faire relire votre CV afin d'éviter toute faute d'orthographe qui pourrait mal passer auprès du recruteur.

CV jeune diplômé : les règles à connaître

Retour en haut