BanStat
Logo Compta Online

DCG Anglais des affaires : programme et conseils pour l'UE12

14 870 lectures
0 commentaire
Catégorie : Epreuves et programme
14 870
0
Article écrit par (1726 articles)
Modifié le
Dossier lu 970 315 fois
DCG Anglais des affaires

L'épreuve de DCG 12 Anglais appliqué aux affaires change de nom pour s'intituler « Anglais des affaires ».

Si les compétences attendues des candidats sont restées relativement similaires, les thèmes à aborder ont été totalement remaniés. Aux 150 heures de cours sont désormais associés 14 crédits européens au lieu de 12 auparavant.

L'anglais des affaires ne fait pas seulement l'objet d'un enseignement dédié dans le cadre de l'UE12 du DCG. Dans les classes préparatoires au DCG proposées par les établissements publics, l'anglais entre aussi dans les modules méthodologiques qui doivent désormais avoir, pour certains, une dimension linguistique.

C'est une épreuve écrite de 3 heures qui peut comporter, à partir de documents fournis en anglais :

  • la traduction d'une partie des documents en français ;
  • ou la rédaction d'un résumé ou d'une note ou de commentaires en anglais ou en français ;
  • ou la rédaction en anglais d'un document à caractère commercial ;
  • ou toute combinaison de plusieurs des exercices précédents.

Elle est affectée d'un coefficient 1.

Webconférence DCG DSCG DEC

 

Le programme de DCG Anglais des affaires

Le programme de l'épreuve de DCG UE12 Anglais des affaires contient 13 thèmes répartis dans deux grandes parties, l'entreprise et les questions d'économie.

À aucun moment il n'est question d'aborder l'anglais « comptable ». Ces notions entrent dans le programme de l'UE6 du DSCG.

Les thèmes semblent désormais plus actuels avec des sujets comme la révolution numérique alors que les sujets plus historiques ont disparu (les chocs pétroliers par exemple).

La première partie sur l'entreprise contient les thèmes suivants :

  • l'organisation d'une entreprise ;
  • la révolution numérique ;
  • l'entreprise citoyenne ;
  • stratégie et compétitivité d'une entreprise ;
  • l'économie sociale et solidaire ;
  • conditions de travail et dialogue social ;
  • communication et culture d'entreprise.

La seconde partie du programme porte sur un certain nombre de questions d'économie telles que :

  • les énergies ;
  • la concurrence et la loi ;
  • la mondialisation ;
  • les principaux espaces économiques régionaux ;
  • les pays émergents ;
  • la protection sociale ;
  • l'évolution de la démographie.

L'objectif des thématiques choisies est de permettre à l'étudiant ou au candidat libre d'acquérir toutes les notions qui vont lui permettre de communiquer et d'argumenter dans cette langue.

Télécharger le programme complet du DCG Anglais des affaires au format PDF (732 téléchargements)

Télécharger le sujet du DCG 2021 UE12 (924 téléchargements)

Télécharger le corrigé du DCG 2021 UE12 (297 téléchargements)

Télécharger le sujet du DCG 2020 UE12 (2473 téléchargements)

Télécharger le corrigé commenté du DCG 2020 UE12 (1300 téléchargements)

 

Se préparer à l'épreuve de DCG Anglais des affaires

Pour se préparer à cette épreuve mais aussi pour pouvoir réussir l'épreuve d'Anglais des affaires en DSCG, il faut apprendre un vocabulaire particulier, orienté vers le monde de l'entreprise et des affaires. Même si ce n'est pas expressément indiqué dans les textes officiels à notre connaissance, le jury attend un niveau B2 du cadre commun de référence c'est-à-dire un niveau intermédiaire.

Comprendre les documents proposés ou être capable d'en produire soi-même sont les deux axes de cet enseignement qui passe par des cours classiques et les modules méthodologiques.

Les modules méthodologiques sont pris en charge, en deuxième année de DCG (toujours dans les établissements publics) par un enseignant d'anglais ou un enseignant d'économie-gestion qui dispose d'une certification complémentaire.

L'anglais est alors pratiqué à travers des situations concrètes, tâches, projets, dossiers à mettre en œuvre ou études de cas. Une prise de parole en anglais peut être prévue tout comme la rédaction d'un document en anglais.

Pour les candidats libres, la préparation se limitera généralement aux ouvrages disponibles dans le commerce. S'ils semblent plus nombreux qu'avant la réforme, il faudra peut être envisager de les compléter par un minimum d'autoformation (remise à niveau) et la découverte de documents professionnels en anglais. Ces documents peuvent être par exemple une lettre commerciale, un CV, un mail ou encore un rapport.

De nombreux conseils sont également donnés par le jury pour la réussite de cette épreuve.

Ainsi, les candidats doivent s'entraîner régulièrement à l'exercice de synthèse en français pour apprendre à rester concis et aller à l'essentiel pour respecter scrupuleusement le nombre de mots demandés.

L'objectif, selon le jury, est de « dégager une problématique et construire un plan adapté ». L'analyse proposée par le candidat doit permettre de répondre à la question « What's the message ? » et le « non-respect de la limite de mots est pénalisé ».

Le jury rappelle ici que la contraction « can't » correspond à 2 mots et non un seul.

Concernant les parties d'expression en anglais, la maîtrise des règles grammaticales et syntaxiques est un prérequis. Ici, la lecture régulière de quotidiens américains et britanniques et l'écoute de documents sonores sont fortement recommandés.

Plusieurs ouvrages conformes au nouveau programme existent chez plusieurs éditeurs et le jury propose une bibliographie complémentaire pour cette épreuve de DCG UE12.

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.


DCG Anglais des affaires : programme et conseils pour l'UE12


© 2021 Compta Online
Retour en haut