BanStat
Logo Compta Online
ESCG

DEC mai 2022 : les sujets, les corrigés, vos impressions !

57
7 875
10
57 réponses
7 875 lectures
10 votes
Le mémoire du DEC
Le mémoire du DEC : les clés de la réussite
Sujets et corrigés du DEC
Sujets et corrigés du DEC
Espace DEC
Découvrez l'espace DEC
Vanessou
ProfilVanessou
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 94 - Val-de-Marne
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: DEC mai 2022 : les sujets, les corrigés, vos impressions !
Ecrit le: 12/05/2022 12:45
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,
C'est génial d'avoir ces propositions de corrigés et d'en débattre car très constructif. Et en plus si rapidement c'est un gros travail alors bravo Julien et merci Compta Online!

Belle journée à tous


--------------------
Magalieee
ProfilMagalieee
Collaborateur comptable en cabinet
  • 21 - Côte-d'Or
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: DEC mai 2022 : les sujets, les corrigés, vos impressions !
Ecrit le: 12/05/2022 13:40
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour

J'ai mis également que le cabinet ne pouvait pas réaliser de conseil juridique et fisacal. Loi macron 2019.

Sur les trois première questions du dossier 1, c'était également un peu flou, car un expert comptable pouvait également réaliser cette mission. Mais bon, je suis partie sur l'idée que c'était un cac qui menait la mission, et j'ai donc répondu en conséquence.

Zimzum
ProfilZimzum
Manager Audit en cabinet
  • 06 - Alpes-Maritimes
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil
Manager Audit en cabinet


Re: DEC mai 2022 : les sujets, les corrigés, vos impressions !
Ecrit le: 12/05/2022 14:08
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

En effet, j'ai pour ma part écrit en complément de ma réponse que, dans la mesure où l'énoncé indiquait que l'expert-comptable souhaitait que nous confirmions l'évaluation, cette mission pouvait être une mission d'expertise.

Toutefois, celle-ci n'aurait pas grand intérêt dans la mesure où pour procéder à l'augmentation de capital, une mission de commissariat aux apports serait nécessaire.

Magalieee
ProfilMagalieee
Collaborateur comptable en cabinet
  • 21 - Côte-d'Or
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: DEC mai 2022 : les sujets, les corrigés, vos impressions !
Ecrit le: 12/05/2022 14:20
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour

Le mémento fiscal indique que l'option à la tva doit être indiquée sur le bail lorsque les loyers concernent des professions normalement "exonérées" comme les médecins par exemple. En ce qui concerne les impact fiscaux. Aucun, puisque l'immeuble a été soumis aux droits d'enregistrement lors de son achat. Par contre, si le bailleur décide de ne pas soumettre les loyer à la tva, en cas de travaux concernant la partie concernée par l'exonération, impossible de déduire la tva sur lesdits travaux.

Cedric35
ProfilCedric35
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 35 - Ille-et-Vilaine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: DEC mai 2022 : les sujets, les corrigés, vos impressions !
Ecrit le: 12/05/2022 14:36
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Concernant la mission juridique j'ai mis que nous ne pouvions pas l'accepter car à ce jour nous n'avons pas de mission comptable. Selon moi le client souhaite nous confier la mission comptable mais nous ne l'avons pas encore ce qui rend impossible l'acceptation de la mission juridique.

Merci pour la proposition de corrigé.

Bonne journée.
Yotb
ProfilYotb
Associé Audit en cabinet
  • 17 - Charente-Maritime
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Associé Audit en cabinet


Re: DEC mai 2022 : les sujets, les corrigés, vos impressions !
Ecrit le: 13/05/2022 09:57
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

En effet dans l'énoncé du 1er dossier nous sommes EC et CAC. Mais alors pourquoi le premier EC nous solliciterait sur une mission d'évaluation des apports si il est deja lui même EC ?

Enfin je vois les choses ainsi....Après tout peut se justifier sur le papier tant que c'est vrai...Mais pour la suite du sujet cela devenait compliqué de rester sur une mission EC.

Magalieee
ProfilMagalieee
Collaborateur comptable en cabinet
  • 21 - Côte-d'Or
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: DEC mai 2022 : les sujets, les corrigés, vos impressions !
Ecrit le: 14/05/2022 15:30
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour

Pour information concernant l'option à la tva par immeuble

Rappelons que si la location de locaux nus à usage professionnel est en principe exonérée de la TVA (CGI, art. 261 D, 2°), l'article 260, 2° du CGI prévoit toutefois, pour le bailleur, une possibilité d'option pour l'application de la taxe. Dans ce cas, les personnes qui donnent en location plusieurs immeubles ou ensembles d'immeubles doivent exercer une option distincte pour chaque immeuble ou ensemble d'immeubles.

Lorsque l'immeuble ou l'ensemble d'immeubles comprend à la fois des locaux nus donnés en location ouvrant droit à l'option et des locaux n'y ouvrant pas droit (location à usage d'habitation), l'option ne s'étend pas à ces derniers mais elle s'applique globalement à l'ensemble des locaux de la première catégorie (CGI, ann. II, art. 193, al. 2). Selon la doctrine administrative, l'option, une fois exercée pour un immeuble donné, couvre nécessairement tous les locaux non exclus de son champ d'application à l'intérieur de cet immeuble (BOI-TVA-CHAMP-50-10, 110). Par conséquent, si des locaux nus à usage professionnel dans l'immeuble sont loués à des locataires non assujettis, ces derniers subissent un surcoût lié à la taxe sur la valeur ajoutée facturée sur les loyers non récupérables pour eux.

Ainsi, en l'espèce, un bailleur a fait l'objet de rappels procédant de l'assujettissement à la taxe sur la valeur ajoutée de loyers facturés à un cabinet d'assurance, non assujetti, à raison de la location pour les besoins de son activité d'un local situé au rez-de-chaussée d'un immeuble. En effet, l'administration fiscale a estimé que l'option pour la taxe qu'elle avait régularisée en ce qui concerne les bureaux loués aux autres preneurs de l'immeuble devait s'appliquer de la même manière à tous les locaux de l'immeuble.

La Cour administrative d'appel a fait droit à la demande du bailleur tendant à la décharge de ces impositions supplémentaires. Selon elle, les dispositions de l'article 193 de l'annexe II du CGI n'imposent pas au propriétaire d'un immeuble au sein duquel il loue plusieurs locaux nus pour lesquels l'option à la TVA est possible, que le preneur soit ou non lui-même assujetti à la taxe, de soumettre la totalité de ces locaux à la taxe mais doivent être interprétées en ce sens que le bailleur a la possibilité de ne soumettre qu'une partie des locaux nus qu'il loue au sein d'un même bâtiment à condition que son option identifie de manière expresse, précise et non équivoque, le ou les baux ainsi que les locaux concernés et permette par là même d'en exclure les autres locaux. En revanche, en dehors de cette hypothèse, ce n'est qu'en l'absence de telles précisions que l'option sera présumée s'appliquer globalement à l'ensemble des locaux pour lesquels elle était possible.

Yotb
ProfilYotb
Associé Audit en cabinet
  • 17 - Charente-Maritime
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Associé Audit en cabinet


Re: DEC mai 2022 : les sujets, les corrigés, vos impressions !
Ecrit le: 15/05/2022 20:08
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Je ne suis pas daccord avec la réponse du corrigé pour la dernière question du dossier 1 sur la révélation des faits délictueux.

Cf : 57632_CNCC_BPP

P14 ==> surévaluation frauduleuse d'un apport en nature (ici logiciel) pour la SA;

P16 ==> L'article concernant la SA s'applique à la SAS (ici le cas de la société TD6).

Donc sauf erreur de ma part, le CAA doit bien enclencher la procédure de révélation des faits délictueux au Procureur de la République.

Marguerite2014
ProfilMarguerite2014
Responsable pôle Social en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Responsable pôle Social en cabinet


Re: DEC mai 2022 : les sujets, les corrigés, vos impressions !
Ecrit le: 15/05/2022 20:10
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je suis tout à fait d'accord avec cette analyse .
Cette question a été traité dans un sujet du DSCG et la correction officielle parle de délit de surévaluation d'actif et révélation au PR.


--------------------
Magalieee
ProfilMagalieee
Collaborateur comptable en cabinet
  • 21 - Côte-d'Or
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: DEC mai 2022 : les sujets, les corrigés, vos impressions !
Ecrit le: 16/05/2022 00:44
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonsoir

Je ne suis pas d'accord sur la dernière question sur deux points précis :

A l'issue de sa mission, le commissaire aux apports remet à la société un rapport d'évaluation. Il en dépose également un exemplaire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Si la société est en constitution, le rapport est annexé aux statuts. Donc les tiers peuvent consulter les statuts et le rapport du CAC aux apports sur le site du greffe.

Les associés peuvent réfuter l'évaluation établie par le commissaire aux apports, mais ils seront alors solidairement responsables à l'égard des tiers de la valeur qu'ils attribuent aux apports en nature pendant une durée de 5 ans.

La responsabilité pénale des associés n'est engagée uniquement que s'il y a une intention manifeste de nuire à un actionnaire ou à un tiers. La sas n'ayant pas l'obligation de nommer un commissaire aux comptes, le cac aux apports, doit à mon avis, dénoncer le fait délictueux au procureur de la république, mais uniquement dans ce cas de fait.

Retour en haut









connectés
Publicité
ENGDE
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2022 Compta Online
S'informer, partager, évoluer