Logo Compta Online

Déduire les frais de scolarité de l'impôt sur le revenu

17 594 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité patrimoniale
17 594
0
Article écrit par (1288 articles)
Publié le
Modifié le 11/04/2018
Dossier lu 118 401 fois

Réduction d'impôt pour frais de scolarité : jusqu'à 183 Euros

La déduction des frais de scolarité de l'impôt sur le revenu prend la forme d'une réduction d'impôt non remboursable. Son montant varie entre 61 et 183¤ selon le type d'établissement fréquenté par l'enfant. Il est divisé par deux en cas de garde alternée.

La réduction d'impôt pour frais de scolarisation des enfants existe depuis de nombreuses années et n'a pas beaucoup évolué depuis 1997. Le montant est resté le même depuis sa traduction en euros.

Les foyers fiscaux ou ménages qui ont des enfants inscrits au collège, dans un lycée ou dans l'enseignement supérieur peuvent en bénéficier. Le foyer fiscal doit être imposable à l'impôt sur le revenu puisque la réduction d'impôt n'est pas remboursable. Une réduction d'impôt ne peut se traduire que par une diminution de l'impôt sur le revenu à payer.

Les foyers fiscaux qui ne sont pas imposables bénéficient, à la place, de l'allocation de rentrée scolaire sous conditions.

 

Le montant à déduire de l'impôt sur le revenu au titre des frais de scolarité



Établissement fréquenté

Montant normal de la réduction d'impôt

Montant en cas de garde alternée

Collège

61¤

30.50¤

Lycée

153¤

76.50¤

Enseignement supérieur

183¤

91.50¤

 

Les enfants éligibles à la réduction d'impôt pour frais de scolarité

Les enfants concernés par la réduction d'impôt pour frais de scolarité sont les enfants :

  • âgés de moins de 18 ans ou infirmes ;
  • âgés de plus de 18 ans, célibataires, mariés, pacsés ou chargés de famille qui ont demandé le rattachement au foyer fiscal de leurs parents (jusqu'à 21 ans de droit ou 25 ans en cas de poursuite d'études, au-delà pour un enfant handicapé).

Les enfants majeurs qui remplissent leur propre déclaration de revenus ne permettent plus à leurs parents de bénéficier de cette réduction d'impôt. Le versement d'une pension alimentaire par les parents ne change rien à cette règle.

Les enfants doivent être inscrits dans un établissement dans lequel l'enseignement est assuré collectivement à temps plein et permet, à terme, l'obtention d'un diplôme (cycle annuel ou pluriannuel). Ils ne doivent pas toucher de rémunération. Seule la gratification de stage est admise.

 

Les enfants exclus de la réduction d'impôt pour frais de scolarité

La réduction d'impôt pour frais de scolarité est refusée lorsque les enfants touchent une rémunération soit parce qu'ils sont en contrat d'apprentissage, en congé formation, en contrat d'études avec leur employeur.

Les enfants qui suivent des cours par correspondance sont également exclus. Il existe toutefois une exception pour le CNED.

 

Remplir les bonnes cases de la déclaration d'impôt pour bénéficier de la déduction des frais de scolarité

Les parents qui souhaitent bénéficier de la réduction d'impôt pour frais de scolarité déclarent simplement le nombre d'enfants à charge qui poursuivent leurs études. Ils déclarent aussi la garde alternée.

Établissements fréquentés

Cas général

Garde alternée

Collège

case 7EA

case 7EB

Lycée

case 7EC

case 7ED

Enseignement supérieur

case 7EFcase 7EG

L'article 199 quater F du CGI oblige en principe les parents à indiquer les noms, prénoms des enfants, les noms des établissements scolaires et la classe ou le nom de l'établissement d'enseignement supérieur sur la déclaration de revenu.

Aucune case n'a été créée dans ce but sur la déclaration 2042 et l'administration fiscale précise que la réduction d'impôt ne sera pas automatiquement remise en cause si ces mentions complémentaires n'y figurent pas.

Les parents doivent tout de même conserver les certificats de scolarités et attestations d'inscriptions dans l'enseignement supérieur. L'administration fiscale se réserve le droit de réclamer ces documents.

 

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.

Déduire les frais de scolarité de l'impôt sur le revenu

Retour en haut