Logo Compta Online
Village de la Legaltech
VDJ

Défaut de nomination d'un commissaire aux comptes

15
702
9
15 réponses
702 lectures
9 votes

  • Pages : [2]
Thierrymolle
ProfilThierrymolle
Expert-comptable mémorialiste 
  • 69 - Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 376 votes
popupBulle tail
Profil

Expert-comptable mémorialiste 



Re: Défaut de nomination d'un commissaire aux comptes
Ecrit le: 30/08/2018 12:25
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Monsieur,

Il s'agit donc d'une EURL.

Le Procureur sera informé par le CAC suite à sa révélation des faits délictueux.

Sincèrement.



--------------------

T.MOLLE

Ancien premier correcteur de France des examens de l'expertise comptable


Philippedu62
ProfilPhilippedu62
Comptable en entreprise
  • 62 - Pas-de-Calais
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 59 votes
popupBulle tail
Profil
Comptable en entreprise


Re: Défaut de nomination d'un commissaire aux comptes
Ecrit le: 07/09/2018 19:46
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

L'employeur a revu sa position sur les recommandations insistantes d'un avocat.

L'histoire ne dit pas si le CAC aurait révélé ce fait délictueux. Il n'y aura donc pas de jurisprudence pour ce cas épineux.

Nebtrax
ProfilNebtrax
Chef de mission Audit en cabinet
  • 01 - Ain
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 56 votes
popupBulle tail
Profil
Chef de mission Audit en cabinet


Re: Défaut de nomination d'un commissaire aux comptes
Ecrit le: 11/09/2018 10:19
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Le cas n'est pas épineux, le CAC sortant doit signaler au procureur l'absence de nomination envisagée d'un CAC remplaçant lors de l'AG de la 6eme année de mandat.

Pour un Président ne pas nommer un CAC alors qu'il en a l'obligation est un délit.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000005634379&idArticle=LEGIARTI000006242403&dateTexte=&categorieLien=cid

Pour un CAC, ne pas révéler un fait délictueux, dont il a la connaissance, au procureur est un délit.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000005634379&idArticle=LEGIARTI000006242426&dateTexte=&categorieLien=cid

La loi PACTE n'est pas votée, donc à ce jour ne s'applique pas.

Le cas est très simple.

Quant à savoir qui peut avertir le procureur, hormis le CAC qui en a le devoir, n'importe quelle personne au courant a la possibilité de le faire: salariés, clients, fournisseurs, concurrents, greffe,...

Bonne journée.

Philippedu62
ProfilPhilippedu62
Comptable en entreprise
  • 62 - Pas-de-Calais
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 59 votes
popupBulle tail
Profil
Comptable en entreprise


Re: Défaut de nomination d'un commissaire aux comptes
Ecrit le: 11/09/2018 19:27
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonsoir et merci pour toutes ces informations.

Bien sûr je milite pour la probité et l'honneur de chacun.

Mais vous, en tant que cac, iriez vous dénoncer un client pour ce type de délit-un délit reste un délit- qui ne met pas en cause la continuité de l'exploitation, pas de malversations,on se trouve dans une période charnière où beaucoup de cac vont perdre des mandats.....

Les clients, les fournisseurs,.....comment peuvent-ils être au courant?????

Le cac en question m'a indiqué qu'il avait fait le nécessaire, sans dénonciation : présence à l'AG, ......

Je pense qu'il y a la théorie et la pratique : je me souviens d'un CAC qui était également expert-comptable.Il a été contrôlé par ses pairs, personne n'a rien dit ou rien vu, le dossier n'étant pas forcément visé par eux.....

Depuis le début de ma vie professionnelle, je suis toujours tombé sur des cas foireux ou tordus, c'est un peu à être dégouté du métier de petit comptable que je suis : Mais je n'y suis pour rien, je ne serai jamais patron.

"Si ça passe ça passe scpcp".

Nebtrax
ProfilNebtrax
Chef de mission Audit en cabinet
  • 01 - Ain
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 56 votes
popupBulle tail
Profil
Chef de mission Audit en cabinet


Re: Défaut de nomination d'un commissaire aux comptes
Ecrit le: 12/09/2018 10:30
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Nebtrax le 12/09/2018 10:34

Bonjour,

Dans des conversations avec vos relations personnelles vous n'avez jamais été informé des bêtises, erreurs ou autres abus commis dans leurs entreprises? Il suffit que l'information tombe entre les mains d'une personne en mesure de l'exploiter...

Quant à ce que chacun ferait d'autres auront peut être des réponses différentes, mais de mon point de vue, je ne suis pas encore signataire , le jour où le problème se présentera et relèvera du pénal, je n'aurai aucune hésitation:

1 J'ai choisi le métier de CAC avec comme idée la défense de l'intérêt général et le respect de la loi, je ne suis pas là pour contourner la loi.

2 J'en aurai bavé pour obtenir mon titre et le droit d'exercer, hors de question de le mettre en danger et de courir un quelconque risque pénal ou disciplinaire.

3 Une fois le procureur averti du défaut de nomination il ne se passera rien, je pense qu'un courrier ou un coup de fil de ses adjoints sont la pire chose qui puisse arrivé au dirigeant

4 Cette société bénéficierait d'un avantage indu par rapport à ses concurrents qui eux appliquent la loi et nomment un CAC.

5 Si mon client me demande d'agir ainsi cela signifie qu'il place son intérêt financier ( et les honoraires du CAC ne représentent pas des millions d'euro à ce niveau...) au dessus de ma sécurité personnelle, c'est donc un mauvais client.


Quant à ce que vous a dit votre Commissaire aux comptes, il n'a pas à vous dire les cas de révélations au procureur...

Bonne journée.


Thierrymolle
ProfilThierrymolle
Expert-comptable mémorialiste 
  • 69 - Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 376 votes
popupBulle tail
Profil

Expert-comptable mémorialiste 



Re: Défaut de nomination d'un commissaire aux comptes
Ecrit le: 12/09/2018 12:05
+2
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Thierrymolle le 12/09/2018 12:10

A Philippe du 62.

Monsieur,

Nous avons très bien compris

  • que la gouvernance de votre société refuse l'intervention d'un CAC pour auditer ses comptes bien que votre structure soit tenue d'en désigner un.
  • que vous aviez des inquiétudes sur ceux qui pourraient avertir les autorités de ce manquement à la loi

Il faut savoir que l'article 40 du CPP oblige tous les fonctionnaires ayant connaissance d'un délit à le signaler au Procureur de la République. Au cas d'espèce, si le greffier de votre tribunal de commerce s'en apercevait, il serait donc dans l'obligation de procéder à cette révélation.

Par ailleurs, les contrôles qualité des dossiers des commissaires aux comptes que vous avez subis dans le passé sont maintenant de la compétence exclusive des agents du H3C si votre commissaire aux comptes a dans son portefeuille des sociétés dites EIP

Si son portefeuille ne comporte pas ce type de structure alors les vérifications sont effectuées par la CNCC si elle a obtenu délégation pour les exécuter.

Alors notre conseil, j'essaierai d'obtenir le nombre de signalements effectué par ces différentes institutions sur le problème qui vous intéresse et j'évaluerai la probabilité que ce manquement à la loi soit découvert, étant donné, nous le rappelons que votre gouvernance s'obstine à ne pas vouloir nommer un auditeur légal alors que sa désignation est obligatoire.

En espérant avoir pu vous aider à résoudre votre problème.



--------------------

T.MOLLE

Ancien premier correcteur de France des examens de l'expertise comptable


Retour en haut


  • Pages : 1 [2]







Retour en haut
Quickbooks
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2018 Compta Online
S'informer, partager, évoluer