Logo Compta Online
Comptalia

Dépréciation d'un prêt accordé

1
325
0
1 réponse
325 lectures
0 vote

Krakropeli
ProfilKrakropeli
Assistant comptable en entreprise
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Assistant comptable en entreprise


Ecrit le: 14/04/2018 18:41
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

J'ai un problème a résoudre un exercice.

Voici l'énoncé :

Un salarié à qui nous avions accordé un prêt à taux réduit pour l'acquisition de son habitation principale (taux annuel de 1,5 %) est en situation de surendettement. L'instance en cours laisse présager d'une perte probable de 60 % du capital restant dû et des intérêts en cours. Ce prêt de 10 000 € consenti le 1er mars N-1 devait être remboursé en cinq fractions égales (amortissement constant) le 1er mars de chaque année avec service d'un intérêt annuel de 1,5 %. Le salarié avait parfaitement versé sa 1ère échéance le 1er mars N (écriture correctement enregistrée).

Mission :

Enregistrez l'écriture d'inventaire relative à cette opération dans le bordereau d'imputation comptable.

Ma question consiste en savoir si lors de l'enregistrement de la dépréciation, dois-je enregistrer la dépréciation de 60 % du montant restant dû (8 000) ou 60 % montant restant dû (8 000 + 1,5 annuels) ?

Merci.

Krakropeli
ProfilKrakropeli
Assistant comptable en entreprise
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Assistant comptable en entreprise


Re: Dépréciation d'un prêt accordé
Ecrit le: 14/04/2018 20:31
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Krakropeli le 14/04/2018 20:33

Ca fait 5h que j'essaye d'y répondre mais je n'abandonne pas.

J'ai trouvé ceci :

2 000 x 1,5 % = 2030

(2 030 x 4) = 8 120. Il restera 8 120 à rembourser.

Comme il y a eu une dépréciation de 60%. Le calcul sera 8 000 x 60 % = 4 800

Pour moi, on fait d'abord la dépréciation sur le montant restant dû, ici 8 000 car les intérêts versés par le salarié sont des produits financiers et dans ce cas il y a un risque de perte.

Pour l'écriture de comptabilisation, j'ai procédé de cette manière :

31/12/N

686500

Dotations aux dépréciations financières

4 800,00

297000

Dépréciation financières

4 800,00

Dépréciation du prêt

Comme il faut faire aussi une provision pour les intérêts, il faut prendre les 120 d'intérêts et multiplier par 60% (12

31/12/N

686500

Dotations aux dépréciations financières

72,00

151000

Provisions pour risques

72,00

Provisions pour risque

Êtes-vous d'accord sur ce raisonnement ?


Merci.

Retour en haut




1
325
0





Retour en haut
FOUCHER
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2018 Compta Online
S'informer, partager, évoluer