Logo Compta Online

Description et comptabilisation des provisions réglementées

1 610 lectures
0 commentaire
Catégorie : De la saisie au bilan
1 610
0
Article écrit par (82 articles)
Modifié le

Comptabiliser les dotations et reprises de provisions réglementées

Une provision réglementée est constituée par une entreprise dans le but de bénéficier d'un avantage fiscal.

Qu'est-ce qu'une provision réglementée ? Réponse dans notre article.

Qu'est-ce qu'une provision réglementée ?

Les provisions réglementées sont des provisions qui ne sont pas constatées en application des principes comptables, mais en application de dispositions fiscales particulières et encadrées par le code général des impôts.

Ces provisions ne correspondent ni à un risque ni à une dépréciation. Ils permettent notamment de :

  • diminuer le bénéfice imposable par la constatation d'une dotation exceptionnelle (et donc diminuer le niveau d'impôt sur les sociétés) ;
  • encourager la participation des salariés ;
  • limiter l'inflation.

Ils sont regroupés dans les capitaux propres de l'entreprise et sont considérés comme des réserves non libérées de l'impôt qui doivent être constituées dans les mêmes conditions que les provisions pour pertes ou pour charges.

 

Quelles sont les différentes provisions réglementées ?

Le plan comptable générale distingue plusieurs types de provisions réglementées.

La provision réglementée pour hausse des prix

C'est une provision constatée pour faire face à une hausse brutale de prix de plus de 10% sur une période maximale de 2 exercices consécutifs. Cette provision permet à l'entreprise de diminuer son bénéfice imposable et donc de répercuter cette perte sur son bénéfice.

Provisions relatives aux immobilisations (compte 142)

Provisions pour investissements (participation des salariés) : compte 1424

Elle concerne les entreprises qui ont prévu un dispositif de distribution de participation des salariés aux résultats de l'entreprise, ces dernières peuvent constituer une provision pour la part qui dépasse la limite légale. Cette provision doit être utilisée pour acquérir des immobilisations.

L'amortissement dérogatoire (compte 145)

C'est une provision constatée par une entreprise afin de sur-amortir ses immobilisations et donc de bénéficier d'un avantage fiscal durant les premières années d'utilisation de ces derniers.

D'autres comptes de provisions réglementées sont prévus par le plan comptable général, nous citons notamment :

  • compte 143 : provisions réglementées relatives aux stocks ;
  • fluctuation des cours ;
  • compte 144 : provisions réglementées relatives aux autres éléments de l'actif ;
  • compte 146 : provision spéciale de réévaluation ;
  • compte 147 : plus-values réinvesties.

 

Comment comptabiliser une provision réglementée ?



La comptabilisation de la provision pour hausse des prix



Numéro de compte

Comptabiliser la provision pour hausse des prix

Montant

Débit

Crédit

Débit

Crédit

6873

Montant de la dotation (stocks)

1000¤

143

Provisions relatives aux stocks

1000¤


La comptabilisation de la provision réglementée relative à l'amortissement dérogatoire



Numéro de compte

Comptabiliser l'amortissement dérogatoire

Montant

Débit

Crédit

Débit

Crédit

68725

Dotations aux provisions réglementées (amortissements dérogatoires)

1000¤

145

Amortissements dérogatoires

1000¤


La comptabilisation de la provision pour investissement (la participation des salariés)



Numéro de compte

Comptabiliser la provision réglementée pour investissement dont la participation des salariés

Montant

Débit

Crédit

Débit

Crédit

6874

Dotations aux autres provisions

10000¤

144

Provisions réglementées relatives aux autres éléments de l'actif

10000¤

La reprise des provisions est enregistrée aux comptes 7872, 7873 ou 7874 (selon le compte de dotation initialement débité) par le débit de l'un des comptes 142 à 148.

Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant

Description et comptabilisation des provisions réglementées

Retour en haut