Logo Compta Online

Devenir expert-comptable sans le BAC

9 417 lectures
0 commentaire
Catégorie : Les études de la filière d'expertise comptable
9 417
0
Article écrit par (1037 articles)
Modifié le

Accéder à la filière de l'expertise comptable sans le Bac ?

Accéder à la profession d'expert-comptable est possible même sans le baccalauréat. Il suffit de s'intéresser à l'un des diplômes qui permettent l'accès à l'enseignement supérieur.

La validation de l'expérience professionnelle est également une possibilité.

Le candidat à l'expertise comptable aura ensuite accès à toutes les filières et passerelles qui permettent de devenir expert-comptable.

La filière de l'expertise comptable comme toutes les passerelles qui mènent au DSCG puis au diplôme d'expertise comptable nécessitent en principe d'être titulaire du baccalauréat.

S'engager dans la filière de l'expertise comptable, c'est s'engager dans de longues études qui ont la particularité d'avoir toujours été accessibles aux salariés et à tous ceux qui sont sortis du système scolaire.

Des solutions existent donc même pour les candidats à l'expertise comptable qui n'auraient pas obtenu leur baccalauréat. Ces solutions, ce sont les autres diplômes qui permettent l'accès aux études supérieures et la validation de l'expérience professionnelle.

 

Devenir expert-comptable sans le bac à l'aide des 4 autres diplômes qui permettent l'accès à l'enseignement supérieur

Plusieurs diplômes peuvent se préparer en un an ou deux selon le cas et donnent accès à l'enseignement supérieur et à la filière de l'expertise comptable. Ces diplômes sont au nombre de quatre. Ils se préparent en cours du soir ou du samedi et à distance.

Accéder à l'enseignement supérieur avec les capacités en droit et en gestion

Les capacités en gestion et en droit donnent accès à l'enseignement supérieur dans les filières correspondantes et seulement dans ces filières. Ce ne sont pas de véritables équivalents au baccalauréat.


Passer par une capacité en droit pour commencer des études dans une faculté de droit

Pour accéder à la capacité en droit, la première chose à faire est de prendre contact avec l'université la plus proche. Les conditions d'accès sont peu nombreuses. Il suffit d'avoir 17 ans révolus au 1er novembre de l'année universitaire et de n'avoir jamais été inscrit dans une université.

La capacité en droit permet ensuite d'accéder soit à la première année de licence en droit (avec un minimum de 10 de moyenne générale) soit à la deuxième année de licence en droit (avec un minimum de 15/20 de moyenne générale).

Passer par une capacité en gestion

La capacité en gestion est ouverte aux personnes qui ont le niveau baccalauréat et un minimum de deux ans d'expérience professionnelle.

A notre connaissance, une seule université la propose. Il s'agit de l'IAE de Caen.

La capacité de gestion donne accès à la 3è année de licence dans cet établissement.

Accéder à l'enseignement supérieur avec les diplômes d'accès aux études universitaire ou DAEU

Les diplômes d'accès aux études universitaires sont au nombre de deux. Leur obtention permet une inscription dans toutes les écoles, universités et à tous les concours de la fonction publique qui demandent le baccalauréat.

Les DAEU sont au nombre de deux. L'option A est l'option littéraire ou juridique. Les 2 matières obligatoires sont le français et les langues vivantes.

Le DAEU option B est l'option scientifique. Les matières obligatoires sont le français et les mathématiques avec un programme différent de celui du DAEU A pour ces matières.

Le candidat choisit ensuite deux matières optionnelles pour compléter son diplôme. Les options peuvent varier d'une université à l'autre.

 

Devenir expert-comptable sans le bac grâce au BTS

Les BTS ou brevets de techniciens supérieurs ont une particularité. Ils acceptent d'inscrire des candidats sans le baccalauréat ni aucun diplôme préalable, uniquement sous condition d'expérience professionnelle.

La formation en BTS comptabilité et gestion permet ensuite d'accéder au DCG, le diplôme de comptabilité et gestion, premier diplôme de la filière de l'expertise comptable.

 

Devenir expert-comptable sans le bac grâce aux dispositifs de validation des acquis professionnels

Valider ses acquis professionnels, cela signifie utiliser son expérience professionnelle pour obtenir un diplôme ou s'inscrire à une formation universitaire.

Deux dispositifs coexistent. Ils s'appellent VAP85 et VAE.

La VAP85 ou validation des acquis professionnels peut permettre de s'inscrire en licence ou master

La VAP85 permet de s'inscrire à une formation dans une école ou une université, même si le candidat ne dispose pas du diplôme requis pour s'inscrire à une formation. L'inscription se fait ici sur dossier et l'université ou l'école accepte ou refuse l'inscription.

Exemple

Un manager d'entreprise souhaite s'inscrire dans un master universitaire. Il lui manque la licence pour pouvoir le faire. Son statut cadre et son expérience professionnelle peuvent lui permettre de monter un dossier suffisant pour que l'université accepte de l'inscrire.


Attention
: la VAP85 peut permettre à un candidat de s'inscrire dans une université qui préparerait au DCG, elle ne lui permettra pas de s'inscrire à l'examen de DCG s'il n'a pas le baccalauréat ou un diplôme équivalent. Seule la validation d'un diplôme universitaire permettra l'inscription au DCG ensuite.

La validation des acquis de l'expérience ou VAE

La VAE est très certainement le dispositif le plus connu. Elle permet à toute personne qui a cumulé un minimum d'un an d'expérience professionnelle en rapport avec le diplôme souhaité, de demander la validation de tout ou partie de ce diplôme.

Et la validation ne s'arrête pas à l'expérience professionnelle. Le bénévolat, le volontariat, les responsabilités syndicales peuvent également être pris en compte pour justifier du minimum d'expérience d'un an.

La VAE peut être demandée pour le BTS comptabilité et gestion (bac+2), le diplôme de comptabilité et gestion ou DCG (bac +3) et le diplôme supérieur de comptabilité et gestion ou DSCG (bac +5).

Le candidat à la VAE dépose une première demande d'inscription à la validation des acquis. Cette première demande s'appelle le livret 1. Le livret 1 permet au candidat à la VAE de montrer qu'il remplit les conditions pour faire sa demande.

Le livret 2 est le dossier de validation des acquis qui sera présenté au jury. En quelques mots et pour simplifier au maximum, il s'agit de comparer son expérience professionnelle au référentiel de compétences associé au diplôme visé et de convaincre le jury que l'expérience et le référentiel correspondent.

 


Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Directrice de la rédaction sur Compta Online


Devenir expert-comptable sans le BAC