Logo Compta Online
AMPLI MUTUELLE

Différence entre amortissements

8
11 166
9
8 réponses
11 166 lectures
9 votes

Cedfr
ProfilCedfr
Directeur de bureau en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 9 votes
popupBulle tail
Profil
Directeur de bureau en cabinet


Ecrit le: 11/08/2008 14:51
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

J'ai une question relative aux amortissements.
L'amortissement comptable est normalement déductible et est obligatoire alors que l'amortissement fiscal est facultatif car c'est une faculté offerte à certaines entreprises pour des biens déterminés.

Aussi, je me pose une question sur une situation particulière:
Quel intérêt possède une entreprise à exercer sa faculté de bénéficier d'un amortissement fiscal moins avantageux que l'amortissement comptable (exemple: l'entité utilise le bien pendant 3 ans alors que la durée d'usage est de 6 ans) ?

Car, dans cette situation, si je ne me trompe pas, l'entreprise doit procéder à une réintégration annuelle des amortissements comptables supérieurs aux fiscaux avant de pouvoir les déduires lors de la cession du bien.

Aussi, pourquoi une entreprise préfèrerait payer plus d'impôt aujourd'hui que demain ?

Merci.
Claudusaix
ProfilClaudusaix
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 363 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Différence entre amortissements
Ecrit le: 11/08/2008 20:55
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

Donnez moi un exemple concret où l'amortissement fiscal est inférieur à l'amortissement comptable.

Que je sache, je ne connais pas cela. Je prends un exemple. Les logiciels peuvent fiscalement être amortis sur 12 mois. Autrement dit, pour bénéficier de cet avantage fiscal, vous devrez enregistrer en amortissement dérogatoire le supplément.

De même, l'utilisation de l'amortissement dégressif vous oblige à passer le supplément en amortissement dérogatoire.

Enfin, l'amortissement minimal considéré fiscalement est l'amortissement linéaire sur la valeur d'usage. Au niveau fiscal, la déduction de l'amortissement est subordonnée à la constatation comptable. Il existe certes des divergences entre fiscalité et comptabilité mais je ne pense pas possible ce que vous indiquez.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 
Cedfr
ProfilCedfr
Directeur de bureau en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 9 votes
popupBulle tail
Profil
Directeur de bureau en cabinet


Re: Différence entre amortissements
Ecrit le: 12/08/2008 05:59
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Immobilisation: valeur 1000 ¤, durée d'utilisation 5 ans, durée d'usage 12 ans

Amortissement comptable année 1 :
1000 * (1/5) = 200

Amortissement fiscal année 1 :
1000 * (1/12) * 2,25 = 187,50

Le fait que la durée d'usage soit supérieure à la durée réelle d'utilisation entraîne une annuité fiscale inférieure à l'annuité comptable.
Claudusaix
ProfilClaudusaix
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 363 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Différence entre amortissements
Ecrit le: 12/08/2008 06:36
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Cedfr @ 12.08.2008 à 05:59
Immobilisation: valeur 1000 ¤, durée d'utilisation 5 ans, durée d'usage 12 ans

Amortissement comptable année 1 :
1000 * (1/5) = 200

Amortissement fiscal année 1 :
1000 * (1/12) * 2,25 = 187,50

Le fait que la durée d'usage soit supérieure à la durée réelle d'utilisation entraîne une annuité fiscale inférieure à l'annuité comptable.

Bonjour,

Dans le cas que vous présentez, très théorique, vous n'utiliserez pas l'amortissement fiscal dégressif. Aucun dirigeant voudra payer plus d'impôt. Il utilisera l'amortissement fiscal que s'il paye moins d'impôts.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 
Cedfr
ProfilCedfr
Directeur de bureau en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 9 votes
popupBulle tail
Profil
Directeur de bureau en cabinet


Re: Différence entre amortissements
Ecrit le: 12/08/2008 09:04
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Claudusaix @ 12.08.2008 à 06:36

Citation : Cedfr @ 12.08.2008 à 05:59
Immobilisation: valeur 1000 ¤, durée d'utilisation 5 ans, durée d'usage 12 ans

Amortissement comptable année 1 :
1000 * (1/5) = 200

Amortissement fiscal année 1 :
1000 * (1/12) * 2,25 = 187,50

Le fait que la durée d'usage soit supérieure à la durée réelle d'utilisation entraîne une annuité fiscale inférieure à l'annuité comptable.

Bonjour,

Dans le cas que vous présentez, très théorique, vous n'utiliserez pas l'amortissement fiscal dégressif. Aucun dirigeant voudra payer plus d'impôt. Il utilisera l'amortissement fiscal que s'il paye moins d'impôts.

Cordialement,

Nous sommes donc d'accord sur le fait que ceci reste très théorique et plutôt invérifiable dans la réalité si on considère que l'entrepreneur est un homo-oeconomicus.

Merci de votre réponse.

PS: On se demande pourquoi les bouquins font trois pages sur une solution aussi théorique...
Claudusaix
ProfilClaudusaix
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 363 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Différence entre amortissements
Ecrit le: 12/08/2008 12:03
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Imaginons que l'amortissement comptable ne soit pas entièrement déductible fiscalement comme dans votre exemple qui me perturbe depuis ce matin. Entre nous, ce n'est pas idéal pour travailler ce matin.

Dans ce cas, vous n'enregistrez pas en amortissement dérogatoire car le compte 145 Amortissement dérogatoire est assimilé à une provision règlementée et est au passif. Donc de mon point de vue, vous ne pouvez pas avoir un compte 145 débiteur.

En conséquence, l'amortissement non déductible sera réintégré dans la détermination du résultat fiscal (imprimé fiscal 2058-A) comme pour l'amortissement des véhicules de tourisme et des biens somptuaires.

Et à titre de curiosité, j'aimerais voir le bouquin où il parle du cas que vous traitez.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 
Cedfr
ProfilCedfr
Directeur de bureau en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 9 votes
popupBulle tail
Profil
Directeur de bureau en cabinet


Re: Différence entre amortissements
Ecrit le: 12/08/2008 12:35
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Claudusaix @ 12.08.2008 à 12:03
Bonjour,

Imaginons que l'amortissement comptable ne soit pas entièrement déductible fiscalement comme dans votre exemple qui me perturbe depuis ce matin. Entre nous, ce n'est pas idéal pour travailler ce matin.

Dans ce cas, vous n'enregistrez pas en amortissement dérogatoire car le compte 145 Amortissement dérogatoire est assimilé à une provision règlementée et est au passif. Donc de mon point de vue, vous ne pouvez pas avoir un compte 145 débiteur.

En conséquence, l'amortissement non déductible sera réintégré dans la détermination du résultat fiscal (imprimé fiscal 2058-A) comme pour l'amortissement des véhicules de tourisme et des biens somptuaires.

Et à titre de curiosité, j'aimerais voir le bouquin où il parle du cas que vous traitez.

Cordialement,

Mais où est-il indiqué que l'amortissement comptable ne peut être intégralement déduit dans ce cas ?
S'il se rapporte à une immobilisation détenue par l'entreprise et utile à son activité et que la durée réelle d'utilisation est bien prise en compte, alors pour moi l'amortissement correspondant est déductible fiscalement, non ?

Concernant le bouquin, c'est le LITEC "Comptabilité approfondie" (dernière édition de juin dernier).
Claudusaix
ProfilClaudusaix
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 363 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Différence entre amortissements
Ecrit le: 12/08/2008 14:38
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Claudusaix le 12/08/2008 16:03
Re-bonjour,

Et dans l'ouvrage de LITEC "Comptabilité approfondie", votre exemple est marqué noir sur blanc. ? car j'avoue que j'aimerai voir cela.

Pour répondre à votre question («Mais où est-il indiqué que l'amortissement comptable ne peut être intégralement déduit dans ce cas ?»), j'ai indiqué imaginons. Il s'agit d'une hypothèse afin de vous démontrer que le compte 145 Amortissements dérogatoire ne peut pas être débiteur. Il ne peut qu'être créditeur ou soldé.

Pour qu'un amortissement puisse être déductible, il faut que les critères fiscaux de déduction soient respectées. Si vous ne les respectez pas, évidemment il y aura réintégration.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 
Cedfr
ProfilCedfr
Directeur de bureau en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 9 votes
popupBulle tail
Profil
Directeur de bureau en cabinet


Re: Différence entre amortissements
Ecrit le: 12/08/2008 15:55
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
J'ai pris un exemple pour expliquer la chose.

Vous avez le même principe (les montants sont différents) à la page 188 du manuel.
Ils prennent comme exemple une machine de 12000 ¤ et obtiennent sur leur tableau 2700 ¤ d'annuité comptable et 2400 ¤ d'annuité fiscale.

Ils procèdent alors à des réintégrations extra-comptables chaque année pour 300 ¤ (soit 900 ¤ au total pour les trois ans).
Retour en haut









Retour en haut
RECEIPT BANK
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer