Logo Compta Online

Du Business Plan à la recherche de financements

3 520 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
3 520
0
Article écrit par Rocci Frédéric sur Google+ Rocci Frédéric sur Twitter Rocci Frédéric sur Facebook Rocci Frédéric sur LinkedIn (53 articles)
Modifié le

Recherche de financements

Lorsque vous avez terminé votre business plan et que ce dernier a été validé, il est nécessaire d'assurer  le financement de votre projet avant de passer à la phase finale de la création de votre société. Vos besoins de financement ont été définis par le business plan que vous avez réalisé et que vous allez présenter aux apporteurs de fonds potentiels.

Les solutions de financements varient naturellement selon le type d'activité ou la taille de l'entreprise et peuvent prendre la forme d'aides, de subventions ou d'investissements.

Voici une synthèse des pistes de financement à envisager pour financer le lancement de son entreprise (pour plus d'information il est nécessaire de se renseigner directement auprès des organismes spécialisés).

 

Utiliser son apport personnel en mobilisant son épargne et/ou celle de ses proches

C'est la première étape : investir ses économies et fédérer ses proches autour de son projet entrepreneurial. On vous en parle dans l'article « Le financement love money ».

 

Obtenir une subvention ou des aides provenant de l'Etat, des collectivités territoriales ou régionales ou des fondations

Les aides peuvent prendre plusieurs formes : aides financières sous forme d'apports ou de subventions (celles-ci sont souvent limités en montant et difficiles à obtenir !), allègements fiscaux, prêts sans intérêt, exonérations de charges sociales, conseils et formalités gratuits (CFE-CCI), mise à disposition de locaux (villes, incubateurs, etc)...

Elles peuvent être réservées à des secteurs d'activité particuliers, dépendre du lieu d'implantation de l'entreprise ou être liées à votre statut actuel (par exemple : salarié ou demandeur d'emploi NACRE-ARCE).

Les aides publics peuvent parfois imposer la réalisation d'investissements conséquents ou des recrutements.

Les aides sous la forme de subventions peuvent être éventuellement obtenues par la Commission européenne ou de ses agences exécutives, pour des projets répondant à des buts précis dans des domaines tels que l'environnement, la recherche ou la formation. De nombreux organismes ou fondations spécialisés peuvent également subventionner des projets qui sont liés à l'environnement, le social et l'innovation (Fondation Google pour l'innovation sur internet, fondation Bill Gate pour la santé et l'environnement, etc). Il est conseillé de passer par des intermédiaires spécialisés, que vous trouverez sur internet, pour la demande de financement auprès de ces organismes.

Le financement sous forme de don comme le crowdfunding caritatif repose sur le système du « don sans contrepartie » ou le « reward-based crowdfunding ». La société doit récompenser ses contributeurs, en échange d'un « cadeau d'usage » qui peut être un objet ou un service. Dans les deux cas, il est nécessaire de passer par des plateformes spécialisées. Toutefois il sera plus difficile pour vous d'attirer des donneurs sur la base d'un lancement de projet que si vous avez déjà un produit ou services reconnu.

 

Ouvrir son capital à des investisseurs

Les investisseurs qui prennent une participation dans le capital d'une société sont rétribués par les parts de l'entreprise, qui leur donneront accès à des dividendes, ou à une plus-value lors de la revente de ces parts. La catégorie principale de ces investisseurs est :

  • la catégorie des fonds de « capital risque » qui investit dans les start-ups ;
  • le réseau des business Angels ;
  • les plateformes d'investissements participatifs ou le crowdfunding en actions (Equity-based crowdfunding) » ;
  • la participation d'un investisseur industriel. On parle souvent de participation stratégique « majoritaire » par une société qui est généralement dans le même domaine d'activité que votre société. Cependant ce type d'investissement concerne essentiellement les sociétés déjà existantes à l'exception des start-ups qui pourraient vendre un savoir-faire unique ou un brevet innovant.

 

Recourir à l'endettement et ou faire appel au financement participatif

Les principaux prêteurs sont :

  • Les banques et organismes de crédit spécialisés (prêt à moyen/long terme pour des investissements, lignes de crédits, crédits à la consommation, Crédits bail, etc).
    Il faut savoir que la banque ou l'organisme de crédit demande généralement une « garantie » en hypothéquant les actifs de la société s'ils existent, ou vos biens propres. De plus, les banques ne prêteront que pour financer des actifs « matériels ou éventuellement immatériels » mais malheureusement pas (sauf cas particulier) pour financer le « capital humaine » (rémunération salariale).
  • Les prêts de banques publiques (Bpifrance, etc) ;
  • Les plateformes de prêts participatifs (Lending crowdfunding). C'est un système du crédit « public » qui se fait sans passer par la banque, et dans lequel l'investisseur est rémunéré par des intérêts.

La solution finale est souvent une combinaison de ces différentes solutions de financement, dans leur totalité ou partiellement. Le financement de départ concerne généralement le financement des fonds propres de l'entreprise. Le niveau des fonds propres est essentiel pour la future pérennité de l'entreprise puisque ces capitaux permanents vont participer à sa solidité financière. Ils lui permettront surtout de financer son besoin en fonds de roulement (BFR), et donc son risque de trésorerie. Ce dernier est la principale cause du dépôt de bilan des nouvelles sociétés. Le financement adapté d'un projet étant une des conditions de pérennité de votre future entreprise, il est donc nécessaire d'identifier dès le départ ces différentes pistes de ressources financières.

Lorsque vous aurez trouvé, « après des mois de recherche », votre financement pour votre projet, il sera temps de passer aux étapes de la création juridique de votre société !


Frédéric Rocci

Frédéric Rocci
Administrateur, fondateur de Compta Online



Du Business Plan à la recherche de financements

Retour en haut