Logo Compta Online

Auditeurs et futurs CAC : la nouvelle formation axée data, ESG et CSRD

1 813 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
Durabilité : un partage d'expérience pour maîtriser ces nouveaux enjeux de l'audit

Le 27 juin dernier, une convention signée entre l'ENOES (l'École de l'Expertise Comptable et de l'Audit) et la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC), lançait officiellement l'École Française de Formation à l'Audit (EFFA), qui accueille ce mois-ci sa première promotion.

Quelle est la raison d'être de l'EFFA ? Quelles sont les formations proposées et pour quels profils de candidats ?

Pourquoi cette nouvelle École Française de Formation à l'Audit ?

Cette école est dirigée conjointement par l'ENOES et la CNCC.

La CNCC souhaitait principalement accompagner les candidats dans l'obtention du certificat d'aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes (CAFCAC). Elle a donc décidé de reprendre la main sur la filière menant au CAFCAC et sur les modalités d'accompagnement des candidats, dans toute la diversité de leurs profils.

« L'ENOES a été choisie comme partenaire en raison de son savoir-faire incontestable concernant la formation et plus particulièrement en matière d'audit », Lionel Escaffre, président de l'EFFA et Professeur des universités à l'IAE Angers.

L'EFFA a également été créée pour une deuxième raison, répondre aux nouveaux besoins des professionnels liés à l'évolution du marché des commissaires aux comptes, avec l'importance des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

 

Une formation à l'audit bien sûr, mais pas seulement

Pendant de nombreuses années, les critères ESG étaient perçus comme une composante secondaire de la performance, mais ils sont aujourd'hui devenue une composante essentielle pour toutes les entreprises, qu'elles soient des multinationales ou des TPE.

Dans ce domaine, la profession joue un rôle de plus en plus central à leurs côtés.

Le 20 septembre dernier,  plus de 700 professionnels ont suivi la conférence organisée par la CNCC et le H3C sur la transposition de la directive CSRD, avec l'intervention du directeur des affaires civiles et du sceau, M. Rémi Decout-Paolini.

Présentation des textes de transposition, échange sur les enjeux « pratiques » de la directive, présentation de l'avis technique du H3C, l'intégralité de l'événement est désormais disponible en ligne :

Concernant cette conférence, lire aussi l'article : « [CSRD] Commissaires aux comptes, OTI ou PSAI... quels sont les futurs acteurs de l'audit de durabilité ? ».

Consciente de cet enjeu, l'EFFA propose donc un programme renforcé en comptabilité, en finance et en juridique, afin de préparer au mieux les candidats aux exigences du CAFCAC, mais elle souhaite également qu'ils puissent répondre aux nouvelles attentes des cabinets d'audit, liés à l'évolution du besoin de confiance dans les données environnementales, sociales et de gouvernance (ESG), lesquels feront dès 2024, l'objet de nouvelles obligations de certification à l'échelle européenne.

«L'EFFA intervient alors que l'on constate que le commissariat aux comptes s'oriente vers des techniques d'audit qui font appel à de l'IA et à des connaissances scientifiques pour des problématiques d'ESG. Cela nécessite un savoir-faire qui n'est pas forcément financier, d'où la volonté pour la profession d'attirer, grâce à cette formation, ce type de profil qui ne fera pas nécessairement de la comptabilité. Il doit être en capacité de faire parler la comptabilité, de l'analyser et d'en tirer des conclusions en matière d'avis et de recommandations pour l'entreprise et les parties prenantes », Lionel Escaffre, président de l'EFFA et Professeur des universités à l'IAE Angers.

 

Des candidats aux profils variés

Les formations proposées s'adressent à des profils différents mais qui ont pour point commun d'avoir déjà des compétences dans différents domaines sans avoir nécessairement les connaissances sur les sujets de la durabilité. Ils sont donc en mesure de pouvoir apprendre rapidement.

« Nos formations concernent aussi bien des candidats qui sont déjà dans la filière mais qui ne peuvent pas obtenir le CAFCAC pour de multiples raisons, que des candidats qui ne sont pas dans la filière : ingénieurs, médecins, informaticiens, financiers ... , intéressés par la transformation des métiers de l'audit financier et extra financier », Thierry Carlier, directeur de l'ENOES et de l'EFFA.

Certains des candidats n'ont pas le grade Master, indispensable pour être commissaire aux comptes, d'autres ont déjà ce grade Master. Ils sont, pour la quasi totalité, tous déjà en poste.

« Nous sommes plus dans une logique de partage d'expérience que dans un simple apport de connaissances », Thierry Carlier, directeur de l'ENOES et de l'EFFA.

 

Trois formations : préparation au CAFCAC, DU Audit et Master



Une formation de 63h pour préparer les épreuves du CAFCAC

Le CAFCAC est le titre final nécessaire pour devenir commissaire aux comptes. Pour l'obtenir, il faut pour certains candidats, réussir le CPFCAC (certificat préparatoire aux fonctions de commissaire aux comptes), puis effectuer un stage de 3 ans en cabinet d'audit, pendant lequel le candidat pourra suivre à l'EFFA, 12 journées de formation par an.

Une attestation de fin de stage est délivrée, valable 6 ans, permettant l'inscription au CAFCAC. Une année de stage en entreprise est aussi possible.

Retrouvez l'ensemble des informations pratiques sur le site de l'EFFA.

 

DU Audit Légal pour monter en compétences

Il s'agit d'une formation de 240h sur 3 ans pour monter en compétences et obtenir le DU d'Audit Légal. Les candidats ont le choix entre deux options :

  • management de la durabilité, ou ;
  • management de la Data.

Cette formation aboutit à l'obtention du titre de Mastère « Auditeur risques & conformité » de l'ENOES.

Cette formation est destinée aux collaborateurs ayant de 2 à 5 ans d'expérience professionnelle, qu'ils soient déjà en stage pour préparer le CAFCAC ou non.

« On souhaite à terme mettre en place un Master Audit sur 3 ans », Lionel Escaffre, président de l'EFFA et Professeur des universités à l'IAE Angers.

Retrouvez l'ensemble des informations pratiques sur le site de l'EFFA.

 

Master Management et Administration des entreprises (MAE)

L'EFFA propose une opportunité aux candidats qui souhaitent devenir commissaires aux comptes sans détenir un diplôme de grade Master. En 1 an, grâce au soutien du réseau IAE, ils peuvent obtenir le grade Master MAE.

Ce master offre des compétences pluridisciplinaires pour la gestion d'équipes et d'entreprises, ainsi que pour relever les défis de l'ère numérique en utilisant des outils collaboratifs modernes. Les cours sont dispensés de manière hybride, combinant des cours en présentiel et en ligne.

Retrouvez l'ensemble des informations pratiques sur le site de l'EFFA.

 

Ouverture prochaine de classes en région ?

L'EFFA se situe actuellement au 28 avenue de Messine à Paris, 8ème.

« Au début de la formation, nous souhaitons que les candidats participent à la formation en présentiel, mais nous prenons en compte également leurs contraintes professionnelles. La suite de la formation pourra être suivie en partie en e-learning et aussi sous forme de webinaire », Thierry Carlier, directeur de l'ENOES et de l'EFFA.

« À l'avenir, nous souhaitons grâce au réseau IAE, ouvrir des EFFA en région, dans au moins 5 ou 6 IAE : Grenoble, Caen, Angers, Bordeaux,... », Lionel Escaffre, président de l'EFFA et Professeur des universités à l'IAE Angers.

ENOES, l'Ecole de l'Expertise Comptable et de l'Audit
www.enoes.com

ENOES, l'Ecole de l'Expertise Comptable et de l'Audit sur Twitter ENOES, l'Ecole de l'Expertise Comptable et de l'Audit sur Facebook ENOES, l'Ecole de l'Expertise Comptable et de l'Audit sur LinkedIn ENOES, l'Ecole de l'Expertise Comptable et de l'Audit sur Instagram

Ecole française de Formation de l'Audit
www.ecole-audit.fr

Auditeurs et futurs CAC : la nouvelle formation axée data, ESG et CSRD


© 2024 Compta Online
Retour en haut