Logo Compta Online

En se digitalisant, les PME françaises gagneraient 1,5 million de clients !

4 722 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
4 722
0
Article écrit par (35 articles)
Publié le
Modifié le 16/10/2018

L'impact de la transformation digitale  sur les PME en France

En France, 3 millions de PME coexistent actuellement et de nouvelles jeunes pousses se créent chaque jour. Parmi elles, 2 sur 3 ont mis à disposition de leurs consommateurs un site Internet afin qu'ils se documentent et éventuellement qu'ils effectuent leurs achats en ligne. Bien que ce chiffre puisse sembler élevé, un retard est à noter sur nos voisins européens où la moyenne est de 3 PME sur 4 possédant un site Internet.

Au delà de la possibilité de communiquer plus efficacement, l'intérêt de s'ancrer dans le digital est bien sûr économique pour chaque entreprise puisque 3% des ventes totales des PME s'effectuent aujourd'hui sur Internet. Ce chiffre varie fortement selon les secteurs mais tend à augmenter très rapidement dans les prochaines années.

En effet, ce sont aujourd'hui 30 millions de consommateurs en France qui effectuent des achats en ligne. D'ici à 2020, nous estimons que plus de la moitié des ventes totales de notre pays seront impactées par Internet : soit les achats auront été effectués directement sur Internet, soit les clients se seront rendus en magasin suite à des recherches en ligne, phénomène appelé le web-to-store ou le ROPO (Research Online, Purchase Offline).

Le potentiel de l'économie numérique est considérable et s'inscrit comme un levier de croissance et de compétitivité incontournable. Le rapport Deloitte/Facebook de décembre 2016, que nous vous résumons ici, a cherché à comprendre la situation actuelle des PME en matière de digital ainsi que les opportunités offertes par Internet d'un point de vue économique.

 

L'économie numérique des PME aujourd'hui en France

Les petites entreprises françaises sont plus que jamais implantées dans le paysage économique français : 1 poste sur 3 aujourd'hui en France est créé par une PME et plus de 10 millions de français bénéficient de revenus financiers grâce aux PME, ce qui représente la moitié de la force de travail. Alors qu'elles sont bien implantées, elles pourraient se renforcer grâce à une présence en ligne mieux travaillée.

De plus et contrairement à ce que l'on pourrait croire dans un pays centralisé comme la France, les différentes régions présentent une certaine homogénéité concernant l'économie numérique. Cela s'explique grâce au taux de pénétration Internet haut débit, similaire ou presque sur tout le territoire, et grâce à une homogénéité des économies régionales. L'Ile de France, par exemple, comporte 840 000 PME qui réalisent au total 480 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 12,3% d'entre elles vendent sur Internet pour un total de 15,5 milliards d'euros. En France, en 2015, une PME sur huit a vendu en ligne pour un total de 60 milliards d'euros : un marché à ne pas manquer !

Ainsi, toute PME sur le territoire a intérêt à proposer une offre cohérente et accessible en ligne. S'il est urgent d'être présent sur Internet, c'est avant tout car la demande explose. Plus de 70% des consommateurs français effectuent des achats sur Internet. Pourtant le décalage entre l'offre et la demande est considérable : seules une grande entreprise sur deux et une PME sur huit vendent en ligne.

 

Avantages du développement de l'économie numérique pour les PME

Chiffre marquant : les PME gagneraient 1,5 million de consommateurs supplémentaires en effectuant une transition numérique efficace ! Celles ayant déjà fait ce choix sont des leaders dans leur secteur et dominent particulièrement dans le domaine de l'export : elles exportent 4 fois plus que leurs concurrentes.

Si les ventes sur Internet des PME ne représentent pour l'instant que 3% des ventes totales, le potentiel de croissance est considérable puisque ces dernières années, les ventes en ligne ont connu une croissance de 40% pour l'ensemble des entreprises françaises, 20 fois plus rapidement que les ventes totales. Les PME de certains secteurs ont déjà compris l'intérêt de se digitaliser et capitalisent leurs efforts sur Internet, notamment ceux du tourisme, du voyage, de la distribution et de la restauration.

Un autre avantage à prendre en compte : les coûts pour les petites entreprises diminueraient de 20% en matière d'automatisation grâce à Internet et de 50% en matière de flexibilité des organisations.

 

Pourquoi les PME hésitent encore à se lancer ?

Alors que les arguments positifs ne manquent pas : le manque de compétences techniques et de familiarisation avec le digital (pour 53% des PME), ainsi que le peu de connaissances des intérêts potentiels sont des freins pour les PME et les ont poussées à délaisser Internet. Seules 11,5% d'entre elles, contre 47% des entreprises de plus de 249 employés ont une présence sur Internet et vendent en ligne. Selon elles, le digital coûte cher et nécessite des ressources humaines qu'elles n'ont pas forcément.



Comment aider les PME à effectuer leur transition numérique ?

Au vu des avantages considérables et de la facilité d'accès pour les PME à Internet, il est nécessaire d'aider les jeunes entreprises à se digitaliser afin de gagner en compétitivité et d'augmenter leur chiffre d'affaires.

Pour ce faire, il est important de leur présenter des modèles de réussite, comme ceux des PME dans le domaine du voyage ou de l'entraide (où la France est leader) et de leur présenter les solutions qui s'offrent à eux pour s'implanter sur Internet.

L'essor du crowdsourcing - production participative et créative sous forme d'appels à projets - et du crowdfunding - qui permet aux entreprises d'acquérir les fonds nécessaires pour se développer - permettent également aux jeunes pousses de faire appel aux compétences d'experts et d'indépendants pour se digitaliser. Le crowdfunding a ainsi généré 300 millions d'euros de capitaux pour les entreprises françaises en 2015, selon le Baromètre du crowdfunding.

Enfin, et plus que jamais en temps d'élections présidentielles, il est nécessaire d'adopter des politiques favorisant la digitalisation des PME afin qu'elles puissent croître et impacter positivement l'économie française.

Plus d'infos

Télécharger le rapport de Deloitte/Facebook de décembre 2016 « Economie numérique : le digital, une opportunité pour les PME françaises »

Sarah Gillot

Sarah Gillot est Chef de Projet Online Marketing pour Makerist - start-up à Berlin - afin de développer le marché français.

En se digitalisant, les PME françaises gagneraient 1,5 million de clients !

Retour en haut