BanStat
Logo Compta Online

« L'ENOES accompagne la transformation de la profession »

1 449 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ecoles
1 449
0
Article écrit par (226 articles)
Modifié le
ENOES

L'ENOES vient de recevoir, pour la 7e année consécutive, le Trophée Or du Monde du chiffre de la « meilleure école de comptabilité et gestion ». Cette grande école de l'expertise comptable, qui forme près de 1 700 candidats chaque année, multiplie les partenariats et fait évoluer ses modalités d'apprentissage pour accompagner la profession.

Interview de Thierry Carlier, directeur de l'ENOES, et Cyril Degrilart, expert-comptable et professeur à l'ENOES.

Comment l'ENOES répond-elle à la transformation des métiers du chiffre ?

Thierry Carlier : De plusieurs façons. D'abord en proposant des modules professionnalisants sur des thématiques qui intéressent la profession comptable : le numérique de façon générale bien sûr, mais aussi l'intelligence artificielle, la RSE, l'audit extra-financier, etc. Pour cela nous proposons des bachelors et mastères, en double diplomation : nous ne retirons évidemment rien aux programmes du DCG et DSCG, mais nous y ajoutons des compétences complémentaires.

Nous préparons aussi nos étudiants à la transformation de la profession comptable en proposant une part importante de nos formations en alternance : près de 95% d'entre eux choisissent cette voie en DSCG et 60% en DCG. Ces élèves disposent donc à la fois d'une formation théorique solide et d'une expérience qui les sensibilise aux problématiques des cabinets.

Cyril Degrilart : Ces doubles compétences sont extrêmement précieuses aujourd'hui. La force de l'ENOES, c'est de proposer cette « deuxième casquette » dès la formation, avec ces modules complémentaires dans des domaines clés pour les cabinets de demain.

 

En juin 2022, l'ENOES a lancé la 5e saison de la semaine du numérique. Quel bilan faites-vous de cet évènement ?

Cyril Degrilart : Je suis très fier de cette nouvelle saison. Durant une semaine, l'ensemble des étudiants de DCG ont pu discuter de solutions de gestion de la relation client (CRM), de programmation python, d'intelligence artificielle, de soft skills, etc. Chaque demi-journée, un expert différent intervenait dans les classes. Rien à voir cependant avec une présentation magistrale, au contraire : les étudiants coopèrent, réfléchissent en ateliers, travaillent sur des problématiques en vue d'une restitution en groupe... ils sont extrêmement actifs, et cela facilite l'apprentissage.

 

Vos modalités d'apprentissage ont-elles évolué ces dernières années ?

Thierry Carlier : L'ENOES propose désormais toutes les formules d'apprentissage possibles. Bien sûr, le type de formation auquel nous tenons le plus, et qui nous est le plus demandé, c'est le présentiel. L'interaction humaine entre un élève et son professeur reste irremplaçable.

Mais l'environnement nous a contraint à imaginer d'autres modes de formation, à distance et en e-learning. Grâce à un corps professoral d'excellente qualité, nous avons développé de nouveaux contenus, construit des supports numériques, et même réalisés des vidéos dans notre propre studio d'enregistrement.

Les UE1, UE4 et UE7, et bientôt l'UE5 du DSCG, par exemple sont ainsi disponibles en e-learning. Cela nous permet de proposer un apprentissage en présentiel, en ligne, ou une association des deux, pour répondre à l'ensemble des besoins de nos étudiants.

 

Vous avez récemment obtenu le label « École de la profession par le CNOEC », délivré par le CNOEC. Qu'est-ce que cela signifie pour vous ?

Thierry Carlier : Nous sommes évidemment très heureux de ce label, qui est une forme de reconnaissance de la part des instances nationales. L'ENOES a toujours été aux côtés de la profession et des cabinets, quelle que soit leur taille. Cela se traduit notamment en matière d'alternance, avec la priorité que nous donnons aux cabinets d'expertise comptable.

 

L'ENOES a également une tradition d'ouverture sur la profession. Quels sont les derniers partenariats que vous avez noués ?

Thierry Carlier : Effectivement, l'ENOES a toujours été aux côtés de la profession, pour accompagner son évolution. L'expertise comptable propose une richesse incroyable de métiers, de carrières et de compétences, et nous devons refléter cette diversité. C'est pour cela, que nous multiplions les échanges avec différents acteurs de ce secteur.

Nous avons par exemple signé une convention de partenariat avec la Compagnie nationale des commissaires aux comptes (CNCC), pour lancer un module sur l'intelligence artificielle appliquée au commissariat aux comptes. Nous sommes aussi très proches de l'Association de directeurs comptables et responsables financiers (APDC), de l'Institut des diplômés d'expertise comptable en entreprise (ECE), avec Eric Freudenreich, ou de l'Association française des trésoriers d'entreprises (AFTE). C'est également pour cette raison que nous sommes partenaires du concours d'éloquence de la profession, créé par Didier Plane et Cyril Degrilart.

Cyril Degrilart : Effectivement, j'ai l'honneur et la chance d'avoir cofondé avec Didier Plane ce concours ouvert aux experts-comptables, aux mémorialistes et collaborateurs, et aux étudiants. L'objectif est assez simple : montrer toute la beauté d'une profession, qui passe selon nous à la fois par l'écrit et l'oralité. D'autres professions libérales proposent ce type de compétition, alors pourquoi pas nous ? L'ENOES a tout de suite répondu présent, et nous sommes fiers de pouvoir compter ce partenaire historique de la profession à nos côtés.

Julien Catanese Aubier

Julien Catanese Aubier
Directeur éditorial de Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Diplômé d'expertise comptable, après 7 ans en tant que rédacteur en chef puis directeur de la rédaction Fiscalistes et experts-comptables chez LexisNexis, je rejoins l'équipe Compta Online en juin 2020.
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.


« L'ENOES accompagne la transformation de la profession »


© 2022 Compta Online
Retour en haut