Logo Compta Online

Entretien de Recrutement : le jour J, les clés de réussite

8 705 lectures
0 commentaire
Catégorie : L'emploi et le recrutement
8 705
0
Article écrit par
ProfilFrédéric Rocci
Fondateur de Compta Online
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 1 528 votes
popupBulle tail

Publié le
Modifié le 13/09/2018
Dossier lu 23 698 fois

Bravo !

Vous avez décroché un entretien de recrutement.
Bien préparé, vous arrivez confiant face à votre interviewer.

Puls'rh, cabinet de recrutement et d'accompagnement de carrières, vous apporte ses conseils et clés de succès pour réussir à franchir cette étape !

Dans cet article nous vous proposons :

  • Des recommandations générales sur l'entretien de recrutement
  • Comment se présenter et faire la différence
  • La phase argumentation ou comment convaincre un Expert-comptable vs un RH ?
  • Les informations à obtenir
  • Après l'entretien

 

Recommandations générales à suivre quel que soit votre interlocuteur 

(RH/ Cabinet de recrutement ou Expert-Comptable / DAF)

Apprenez à gérer l'attente

Il y a de fortes chances qu'on vous reçoive en retard. C'est parfois involontaire ou pas... Votre attitude ou vos remarques éventuelles ne laisseront pas votre interlocuteur indifférent, méfiez-vous !

Dès que vous franchissez la porte de l'entreprise, vous entrez en entretien.

Ne négligez pas la première personne que vous allez saluer (souvent l'assistante de direction), restez cordial et agréable. En effet, cette personne sera certainement sollicité pour donner « son ressenti » lors de votre arrivée.

Vous êtes reçu dans le bureau du recruteur, n'oubliez pas que la première impression est primordiale

Saluer votre interlocuteur, présentez-vous clairement et remercier le de vous recevoir. Attendez qu'il vous invite à vous asseoir et laisser lui prendre le « lead » de l'entretien sauf s'il souhaite vous tester et laisse un gros blanc déstabilisant : dans ce cas, réagissez en vous présentant de façon succincte mais précise.

Ne jamais juger les questions du recruteur

Répondez toujours clairement et professionnellement.

Attitudes et Comportements

Le fond sera important (compétences, expériences...) mais la forme et le « non-verbal » sont décisifs. Soignez toujours votre :

  • Présentation
  • Attitude
  • Regard
  • Elocution
  • Expression orale

 

Comment se présenter et faire la différence

En entretien d'embauche, la plupart des candidats font l'erreur suivante :

  • Ils se présentent en racontant leur CV de façon chronologique. Du coup, cela endort le recruteur qui ne voit pas immédiatement quels sont vos atouts.
  • Ils n'ont pas défini précisément leur message, les points forts qu'ils veulent faire passer. Ils n'ont pas d'impact, leur candidature est noyée.
  • Leur présentation n'est pas assez concentrée, elle manque donc d'énergie. Conséquence, le recruteur n'a pas envie de s'engager dans un dialogue, il a envie de passer au candidat suivant.

Bien lancer l'échange est la meilleure façon de créer de la curiosité et de vous faire remarquer.
Pour cela, nous vous conseillons d'avoir une approche thématique appelée la méthode des « 3 piliers »

  • Le pilier « métier/ aspect technique » : formation, stage, connaissances spécifiques et technique du métier
  • Le pilier « management et/ou degré d'autonomie »
  • Le pilier « plus » : la partie originale de votre parcours, ce qui vous caractérise le plus, qui fait de vous un candidat unique.

Ensuite, libre au recruteur de vous relancer sur le « pilier » qu'il souhaite développer en particulier.

 

La phase argumentaire ou comment convaincre son interlocuteur

Quel que soit votre interlocuteur, vous devrez, lors de la phase d'argumentation de l'entretien, garder en tête le schéma suivant :

1- Enoncer un fait

2- En apporter la preuve par l'exemple

3- Convaincre

 Exemple

  • Le fait : Je maîtrise parfaitement « le social »
  • La preuve : Dernièrement je réalisais environ 120 bulletins de paies par mois et traitais 5 conventions collectives différentes
  • Convaincre : Je suis donc très adaptable et capable de relever rapidement de nouveaux défis.

 

Vous êtes en face d'un cabinet RH / chargé de recrutement

Insister sur la logique de votre parcours
Pourquoi avez-vous intégré tel cabinet ou telle entreprise, pourquoi en êtes-vous partis, ce que vous en avez retirez... Ce que vous recherchez à présent, ce que vous allez apporter dans une équipe, sur le poste en question.
Mettez en avant vos traits de personnalité (ce qui sont en phase avec les qualités recherchées dans le descriptif du poste) et apportez des preuves. Exemple : « J'ai acquis une parfaite autonomie, sur mon ancien poste, je gérais l'intégralité de mes dossiers clients (des écritures jusqu'au bilan) et ce sur 25 dossiers de tailles et de natures différentes».

Vous êtes face à un Expert-comptable, un Directeur comptable / financier

Face à des opérationnels, insister davantage sur voscompétences techniques et en quoi  vont-elles servir au cabinet comptable ou à l'équipe comptable. Là aussi, il est primordial d'apporter une preuve à chaque fait énoncé. Exemple : « Je crois savoir que vous accompagnez de nombreuses Start up. Lors de ma dernière expérience, j'avais dans mon portefeuille clients de jeunes entreprises innovantes, j'ai donc eu l'occasion de travailler sur le Crédit Impôt Recherches.»

L'expert-comptable est par nature un homme droit et honnête, il sera très sensible à la sincérité de vos propos. Comme en témoigne Alexis Calvagna, Expert-comptable stagiaire au sein du cabinet André & Associés de Paris, « Lors de mes recrutements, je m'attache particulièrement à la sincérité et l'honnêteté du candidat. Je préfère recruter un jeune peu expérimenté avec l'envie d'apprendre, plutôt qu'un collaborateur trop sûr de lui qui a déjà tout vu, tout fait. On s'aperçoit rapidement des supercheries et c'est pour moi rédhibitoire. »

L'expert-comptable validera également votre capacité à vous intégrer dans son cabinet, dans ses équipes : paraissez le plus ouvert et souple possible. Il sera également attentif à votre « sens du contact / sens relationnel » qui est à présent un élément non négligeable compte tenu de l'importance de la relation et fidélisation clientèle. Encore une fois, soyez ouvert, jovial, courtois et agréable.

Quoi qu'il en soit, l'expert-comptable, le directeur comptable/financier ou les RH chercheront à connaître :

  • votre ambition : envisagez-vous d'obtenir le DEC ? comment vous projetez-vous dans 10 ans ?)
  • votre motivation : ce qui vous anime le plus, ce qui vous stimule
  • votre prise d'initiatives 
  • votre autonomie : capacité à gérer les dossiers clients de façon autonome, jusqu'à quel stade
  • votre résistance au stress et votre disponibilité : vous n'êtes pas sans savoir que dans ce métier, les périodes de clôtures sont sources de stress et d'heures sup'...
  • votre faculté de communication avec l'équipe, l'expert-comptable et les clients
  • vos prétentions salariales : la question vous sera très certainement posée, nous vous conseillons d'indiquer une fourchette minimale et maximale qui laisse place aux discussions...

 

Les informations à obtenir

Vous aussi, vous avez le droit de poser des questions, c'est même vivement conseillé à condition de ne pas en abuser et de rester toujours courtois.
Vous devez chercher à savoir :

  • Le contexte de recrutement (création de poste, remplacement, pic d'activité...)
  • La nature de vos responsabilités
  • Votre position hiérarchique et fonctionnelle
  • Votre possibilité de progression, mobilité
  • Vos possibilités de formations
  • Le projet du cabinet / de l'entreprise, la vision

 

Après l'entretien

Faire une petite évaluation pour :

  • Vous écouter, recueillir vos impressions, votre ressenti à chaud
  • Anticiper les futurs entretiens
  • Repérer les questions qui sont le plus souvent revenues dans l'entretien
  • Repérer les questions qui ont posé problème

Envoyez un mot de confirmation reprenant les termes de la conclusion (objectif: remercier, laisser une trace...) et relancer une fois votre interlocuteur si vous n'obtenez pas de retours au-delà de 10 jours environ.

Vous voici armés pour performer en entretiens, bonne chance !

 

Entretien de Recrutement : le jour J, les clés de réussite

Retour en haut