Logo Compta Online

Entretien raté : les signes qu'il se passe mal

11 263 lectures
1 commentaire
Catégorie : L'emploi et le recrutement
11 263
1
Article écrit par (269 articles)
Publié le
Modifié le 04/04/2019

Comment reconnaître un entretien d'embauche raté ?

Nous avons évoqué sur Compta Online le sujet d'un entretien d'embauche réussi. Même s'il n'est pas toujours évident de savoir exactement si votre entretien s'est bien passé, des informations peuvent toutefois vous aiguiller et il y a des signes qui ne trompent pas. Nous allons parler ici de signes qui peuvent vous faire penser que votre candidature est mal engagée.

Quels sont les signes qui prouvent que vous ne serez probablement pas le candidat sélectionné ?

 

Les signes négatifs : le candidat



Votre arrivée

La première impression que vous donnez est essentielle pour la suite de votre entretien d'embauche et pour le processus de recrutement.

Pour que cela se passe au mieux, vous devez, en premier lieu, éviter d'être en retard. Cela peut arriver, vous n'êtes pas à l'abri d'être retardé par un accident de la circulation, par exemple. Mais si cela vous arrive, n'oubliez pas de prévenir vos interlocuteurs et vous excuser auprès d'eux à votre arrivée. L'impression que vous donnez à la personne qui vous réceptionne est tout autant importante que le recruteur. Cette personne peut devenir votre futur collègue.

Puis, vous devez donner une bonne image de vous, c'est primordial. Votre apparence générale doit être propre et saine. Votre choix vestimentaire doit également être adapté au secteur et au métier auquel vous postulez. De manière générale, il vaut mieux être trop bien habillé que pas assez. Si vous êtes embauché, vous pourrez vous adapter par la suite selon le style de l'entreprise.

Enfin, une bonne poignée de main franche à l'arrivée comme lorsque l'entretien se termine.

Votre comportement

Tout au long de l'entretien d'embauche, votre attitude peut vous desservir pour la suite du recrutement.

D'abord, le temps de parole doit être partagé entre le candidat et le recruteur. De ce fait, vous ne devez pas monopoliser plus de 50% de la conversation. Pour cela, évitez les réponses trop longues et sachez écouter votre interlocuteur. Une écoute active vous permet, de manière attentive, à répondre correctement aux interrogations du recruteur.

Ensuite, vous devez pouvoir répondre aux questions que le recruteur vous pose. Si vous ne savez pas quoi répondre, c'est mauvais signe car votre interlocuteur attend un échange et cherche à en savoir plus sur vous que ce qu'il y a de noté sur votre CV et votre lettre de motivation. Il ne recherche pas simplement une explication de ce qu'il a pu déjà lire dans votre dossier, c'est le moment de vendre vos compétences et vos connaissances.

Enfin, préparez votre entretien. Il est conseillé de connaître les détails du poste pour lequel vous êtes présent dans la salle. Si vous n'êtes pas en capacité de vous souvenir pour quel poste vous avez postulé, c'est pas bon signe pour la suite ! Il en est de même pour l'entreprise, il est important de connaître un minimum l'entreprise dans laquelle vous postulez pour prouver que vos valeurs correspondent à celles de la société.

 

Les signes négatifs : le recruteur



Sa communication non verbale

La communication non verbale est aussi importante que les paroles dans l'analyse de votre interlocuteur.

Si le recruteur ne maintient pas le contact visuel avec vous, cela signifie qu'il est fuyant et ce n'est, en principe, pas une très bonne nouvelle. En effet, son regard doit être franc et posé sur vous lorsqu'il vous pose les questions et quand il vous écoute pour vous montrer son intérêt.

Lorsqu'un échange entre deux personnes se déroule bien, elles sourient. Dans le cadre d'un entretien d'embauche, cela ne déroge pas à la règle. Si le recruteur ne sourit pas alors que vous l'avez vu sourire ou rigoler avant votre rendez-vous, déjà cela vous rend mal à l'aise, mais cela signifie qu'il n'est pas très enthousiaste de votre échange.

L'entretien d'embauche ne se déroule pas comme il faut lorsque le recruteur vous donne l'impression, par son langage corporel, qu'il est fermé. En effet, s'il croise les bras, se penche en arrière ou regarde vers la porte, c'est le moment de vous mettre en valeur pour qu'il accroche de nouveau à votre personnalité.

Son intérêt

Votre entretien se déroule bien si vous sentez que votre interlocuteur est intéressé par votre profil et votre personnalité.

Mais si vous avez l'impression qu'il ne vous écoute pas, ou qu'il semble distrait, c'est mauvais signe. En effet, s'il regarde sa montre, répond à un appel téléphonique (oups !) ou n'écoute pas vos réponses, vous pouvez estimer que vous n'êtes pas le candidat favori. Vous devez changer votre approche et attirer son attention pour repartir sur un échange constructif.

Enfin, le recruteur réfléchit à de futures questions et prend son temps pour reprendre la parole. Cette attitude se reconnaît lorsqu'il n'est pas enthousiaste ou intéressé à continuer le rendez-vous. Vous pouvez combler les pauses en posant des questions et faire en sorte que cet entretien d'embauche ne se passe pas si mal que cela...

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise


Le 21/06/2017 14:35, Philippedu62 a écrit :
  

Bonjour,

Si je peux me permettre d'intervenir :

A chaque nouvel emploi que j'ai eu (ou que j'aurais pu avoir), l'employeur m'a franchement annoncé à l'entretien d'embauche qu'il me voulait....ou alors attendait une réponse positive de ma part !!



Entretien raté : les signes qu'il se passe mal

Retour en haut