Logo Compta Online

ESCG Lyon : une nouvelle école pour la région Auvergne - Rhône-Alpes

1 634 lectures
0 commentaire
Catégorie : Ecoles
1 634
0
Article écrit par (8 articles)
Modifié le
Interview de Gilles Samama (ESCG Lyon) et Paul Chabrillat (CROEC AURA)

A l'occasion de l'ouverture d'une nouvelle école ESCG à Lyon, et du lancement de la campagne Super Job Super Boîte du Conseil régional de l'Ordre Auvergne - Rhône-Alpes, Gilles Samama, directeur et fondateur de l'ESCG, et Paul Chabrillat, président de la Commission attractivité du CROEC AURA, dressent un état des lieux du marché de l'emploi et de la formation dans cette région.

L'ESCG ouvre une nouvelle école à Lyon à la rentrée en 2022. Pourquoi ce choix ?

Gilles Samama : L'ESCG, école dédiée au cursus de l'expertise comptable a été fondée il y a plus de 30 ans. A Paris, nous accueillons chaque année à peu près 400 étudiants en BTS, DCG ou DSCG, ce qui fait de nous la 2e ou 3e école en termes d'importance. Il y a quelques années, nous avons décidé de poursuivre ce développement en ouvrant une seconde école à Nice. Il s'avère que ce choix était le bon, car 7 ans plus tard, nous formons 250 étudiants en alternance, avec des taux de réussite extrêmement élevés.

Compte tenu de ce bon résultat, nous avons choisi d'accélérer les choses en 2022, en ouvrant deux nouveaux établissements, à Lyon et à Marseille. Le constat est simple : la pénurie de collaborateurs est nationale, et les écoles spécialisées sont encore trop peu nombreuses. Mon ambition est donc de faire de l'ESCG une école d'expertise comptable d'envergure nationale.

ESCG

 

Quelles sont les spécificités de la région Auvergne - Rhône-Alpes en termes de formation et d'emploi ?

Paul Chabrillat : La tension sur le marché de l'emploi que connaissent les confrères au niveau national se retrouve bien évidemment dans notre région. Trop peu d'étudiants suivent le cursus de l'expertise comptable, et donc très logiquement trop peu de jeunes diplômés arrivent sur le marché de l'emploi. Or dans le même temps, les besoins des cabinets augmentent, que ce soit du fait de la crise sanitaire ou de l'évolution de nos missions.

Au total, on estime qu'il manque environ un collaborateur par cabinet, soit 1 500 postes au total sur la région Auvergne - Rhône-Alpes. Tous les profils sont touchés par cette pénurie : gestionnaires de paie, responsables comptables, experts-comptables stagiaires, etc.

Gilles Samama : En termes de formation, il y a très peu d'établissements spécialisées dans le cursus d'expertise comptable dans la région, alors que Lyon est le 2e pôle français en termes d'attractivité économique, et la 3e ville de France. Nous sommes convaincus qu'en ouvrant une nouvelle école sur ce territoire, nous contribuons à apporter de nouveaux talents aux cabinets de la région. 

 

Quelle sera l'offre pédagogique de l'ESCG Lyon à la rentrée 2022 ?

Gilles Samama : L'ESCG Lyon proposera un accompagnement aux 3 formations clés du cursus de l'expertise comptable, BTS, DCG et DSCG :

  • il est possible d'intégrer le DCG en 1ère année, tout de suite après le bac, ou en 2e année, après un BTS ou BUT (ex DUT) ;
  • le DSCG est accessible au DCG validés, aux masters CCA, et au cas par cas à d'autres masters.

Des cours du soir en visio à destination des personnes déjà en poste, qui souhaitent passer des UE à l'unité seront également proposés. En termes de méthodes, l'ESCG Lyon sera tout simplement un clone des ESCG de Paris et Nice. Les process, méthodes pédagogiques, et principes d'accompagnement qui ont démontré leur efficacité seront déployés dans ce nouvel établissement. Plusieurs professeurs de l'ESCG Paris ont d'ailleurs manifesté leur volonté d'enseigner également au sein de l'ESCG Lyon.

 

Les profils recherchés par les cabinets ont-ils évolués ? Comment répondre à ces nouveaux besoins ?

Paul Chabrillat : Nous avons de plus en plus besoin de profils polyvalents, maîtrisant les compétences techniques de base bien sûr, mais surtout très à l'aise avec les outils informatiques. De plus en plus la comptabilité doit être vue comme un système d'information financière à part entière, et requiert donc des compétences nouvelles. Nos équipes doivent être toujours plus à l'écoute des clients, réactifs, et capables de déceler des besoins parfois non exprimés.

Gilles Samama : La pratique du métier et les besoins de la profession évoluent constamment. Notre réponse, c'est l'alternance. Nous sommes en effet convaincus que la meilleure formation est celle qui associe connaissances théoriques de haut niveau et mise en pratique. 100% des formations proposées par l'ESCG Lyon le seront donc en alternance, en privilégiant au maximum les cabinets aux entreprises. A Nice, 95% de nos étudiants sont placés en cabinet d'expertise comptable, nous visons le même chiffre à Lyon.

Paul Chabrillat : L'alternance, la profession est effectivement très demandeuse de solutions d'alternance, car c'est tout simplement une formule qui fonctionne : actuellement dans la région, 100% des étudiants inscrits dans ce type de cursus trouvent un emploi. 

ESCG

 

Le Conseil régional de l'Ordre Auvergne - Rhône-Alpes vient de lancer une campagne de communication « Super Job Super Boîte ». Quel est son objectif ?

Paul Chabrillat : Il s'agit d'une campagne à destination des 18-24 ans, de leurs parents et des enseignants, pour faire redécouvrir les métiers de la comptabilité et leur diversité. Nous souffrons encore d'une image un peu vieillotte, qui ne correspond plus à ce qui se fait dans les cabinets d'expertise comptable. Il fallait donc réagir. Le message est simple : nous recrutons à tous les niveaux, tous types de profils, dans des métiers variés.

Concrètement, nous communiquons via un site internet dédié, Super Job Super Boîte, et un compte Instagram. Les offres d'emploi, publiées sur Hubemploi, sont directement accessibles.

 ESCG

www.escg.fr

ESCG sur Facebook ESCG sur LinkedIn ESCG sur Instagram

ESCG Lyon : une nouvelle école pour la région Auvergne - Rhône-Alpes


© 2022 Compta Online
Retour en haut