BanStat
Logo Compta Online
CEGID

Être comptable avec un bep

6
2 221
0
6 réponses
2 221 lectures
0 vote
Gerard2005
ProfilGerard2005
Etudiant
 
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Ecrit le: 11/07/2006 13:55
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjours,

Etudiant par correspondance, j'ai obtenu mon BEP les métiers de la comptabilité et poursuit sur un BAC PRO.

Il y a peu de temps, je voulais me porter bénévole pour aider une association, et ainsi profiter des connaissance du comptable. Mais là, j'ai appris que le comptable bénévole aussi, s'était "cassé", enfin il a mis les bouts, il est partis quoi.

Je suis assez déçu, malgré la distance qui me s'épare de l'association, j'étais très motivé.

Comptant sur votre expérience, j'aimerais savoir si la comptabilité d'une petite association n'était pas trop loude à gérer pour un débutant et si vous aviez des conseil ce serait "chouette"

Dans l'attente de vous relire.
Yassin
ProfilYassin
Etudiant
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Re: Être comptable avec un bep
Ecrit le: 11/07/2006 14:50
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
étant moi aussi titulaire du Bep je ne pense pas qu'a toi seul tu pourrai gérer une association. c'est juste une supposition attendons la réponse des pros ;-)
Gerard2005
ProfilGerard2005
Etudiant
 
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Re: Être comptable avec un bep
Ecrit le: 12/07/2006 13:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Oui je sais le niveau est bas.
Mais, enregistrer une vingtaine de factures, les recettes, sortir seulement trois fiches de paie par mois, faire la déclaration de TVA et un bilan par an c'est pas la mer à boire.
Mais j'ai du nouveau, l'association est redevable de l'impots sur les sociétés. c'est "une bestioles" que je ne connais pas encore, là j'tiens pas à rester seul.

Au fait, pourquoi une association paye l'impots sur les sociétés?
Peut-être parcequ'elle fait de gros bénéfice, là ils exagèrent ils peuvent embauché un comptable digne de se nom (il a pas tord de se cassé) ou alors c'est parce qu'il ont une immobilisation importante et vue les biens qu'ils possède y en a pour des sous ??
Lapuce
ProfilLapuce
Employé en comptabilité
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 123 votes
popupBulle tail
Profil
Employé en comptabilité


Re: Être comptable avec un bep
Ecrit le: 12/07/2006 14:09
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je pense que l'association est redevable de l'impôt sur les sociétés car elle doit avoir un but lucratif.

CDT


--------------------
Gerard2005
ProfilGerard2005
Etudiant
 
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Re: Être comptable avec un bep
Ecrit le: 12/07/2006 14:19
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Salut Lapuce,

D'aprés les renseignement, c'est une association régie par la loi 1901 à but non-Lucratif et reconnu d'intérêt général.
Maxime SOULIGNAC
ProfilMaxime SOULIGNAC
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 76 - Seine-Maritime
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 223 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Être comptable avec un bep
Ecrit le: 12/07/2006 14:33
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
L'absence de lucrativité n'empêche pas les associations d'avoir une activité commerciale, à condition :
- que cette activité ne soit pas leur activité principale et qu'elle ne soit pas leur prinicpale source de revenus
- que cette activité commerciale n'entre pas en concurrence avec celle d'entreprise

A titre d'exemple, une association d'étudiants peut vendre des cartes postales de voeux ou tout autre choses, en réalisant un bénéfice sans que cette activité remette en cause sa qualification d'association loi 1901.

Une autre règle à respecter est celle de la non distribution des bénéfices réalisés.

Cette association est soumise à l'IS parce qu'elle a du dépasser le seuil de bénéfices en dessous duquel l'impôt n'est pas du.
Je ne connais pas le montant de ce seuil, mais je pense que l'on peut le trouver.
Je vous ferez part des résultats de mes recherches.

Cordialement.


--------------------
Maxime SOULIGNAC
ProfilMaxime SOULIGNAC
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 76 - Seine-Maritime
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 223 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Être comptable avec un bep
Ecrit le: 12/07/2006 14:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Extraits du memento fiscal 2006 :

Citation
A. Cas d'exonération des impôts commerciaux

1. Respect des critères de non-lucrativité

7963
Rattachement CGI art. 261, 7-1° -b
Rattachement IS-I-9200 s TVA-V-250 s
Un organisme est considéré comme non lucratif sur le plan fiscal et échappe aux impôts commerciaux (IS, TVA, taxe professionnelle), lorsqu'il remplit les conditions suivantes :
- sa gestion doit être désintéressée ;
- son activité ne doit pas concurrencer le secteur commercial ou, s'il y a concurrence, doit s'exercer dans des conditions différentes de celles du secteur marchand;
- l'organisme ne doit pas entretenir de relations privilégiées avec des entreprises.
Ces critères sont communs aux différents impôts commerciaux. Ils permettent de déterminer le régime fiscal des associations régies par la loi de 1901, des congrégations religieuses, des associations d'Alsace-Moselle régies par la loi locale, des fondations reconnues d'utilité publique, des fondations d'entreprises et des syndicats professionnels.


Citation
Absence de concurrence avec le secteur commercial
7966
Même lorsqu'il est géré de façon désintéressée, un organisme peut présenter un caractère lucratif s'il concurrence des entreprises commerciales en recourant à des méthodes de gestion analogues à celles du secteur marchand.
Pour qu'il y ait concurrence, il faut, selon le Conseil d'Etat, qu'une entreprise commerciale exerce une activité identique à celle de l'organisme, dans la même zone géographique d'attraction et en s'adressant au même public. Lorsqu'il entre ainsi en concurrence avec une entreprise, l'organisme peut toutefois échapper à la taxation s'il exerce son activité dans des conditions différentes de celles des entreprises commerciales, soit en répondant à certains besoins insuffisamment satisfaits par le marché, soit en s'adressant à un public ne pouvant accéder au marché en pratiquant des prix inférieurs ou en modulant ses tarifs, à la condition de ne pas recourir à des procédés publicitaires excédant les besoins de l'information du public sur les services offerts (CE 1-10-1999 n° 170289, Association « Jeune France » : RJF 11/99 n° 1354 ; CE 3-12-1999 n° 133291 : RJF 1/00 n° 35 ; CE 1-3-2000 n° 197584 : RJF 4/00 n° 465).
Pour apprécier si l'organisme exerce son activité dans des conditions similaires à celles d'une entreprise, l'administration applique de son côté la règle dite des « 4 P » qui est en accord avec la jurisprudence. Elle examine successivement quatre critères, selon la méthode du faisceau d'indices, dans un ordre d'importance décroissante :
- produit proposé et public visé représentatifs de l'utilité sociale de l'activité qui doit tendre à satisfaire un besoin non pris en compte par le marché, ou de façon insuffisante ;
- prix pratiqués inférieurs à ceux du secteur lucratif (cette condition étant réputée remplie lorsque les tarifs sont homologués par une autorité publique) ;
- publicité commerciale, indice de lucrativité (Inst. 4 H-5-98 n° 17 à 32).


Citation
2. Franchise des activités lucratives accessoires

7968
Rattachement CGI art. 206, 1 bis, 261, 7-1° -b et 1447, II
Rattachement IS-I-14000 s
Les associations, fondations et congrégations définies n° 7963 échappent aux impôts commerciaux (IS, TVA et taxe professionnelle) lorsque leurs activités lucratives accessoires n'excèdent pas 60 000 €. Il en va de même pour les syndicats professionnels régis par les articles L 411-1 s. du Code du travail dont l'activité principale est non lucrative.
Cette franchise s'applique obligatoirement lorsque ses conditions d'application sont réunies. Il n'est pas nécessaire que l'activité lucrative soit sectorisée pour en bénéficier. Il n'est pas possible non plus d'y renoncer, notamment en matière de TVA.

Conditions d'application
7969
L'application de la franchise des impôts commerciaux est subordonnée au respect de trois conditions cumulatives :
- la gestion de l'organisme doit être désintéressée (voir n° 7964 s.) ;
- les activités non lucratives doivent rester significativement prépondérantes (voir n° 7991 ;
- le montant des recettes d'exploitation provenant des activités lucratives encaissées au cours de l'année civile ne doit pas excéder 60 000 € hors TVA. Au regard de la TVA, les recettes à prendre en compte sont celles de l'année civile précédente.


--------------------
Retour en haut









connectés
Publicité
Quickbooks
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer